X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Amiante et contamination fongique dans un bâtiment de la Ville de Rivière-du-Loup

durée 27 avril 2023 | 11h59
  • Andréanne Lebel
    Par Andréanne Lebel

    journaliste

    Un bâtiment acquis par la Ville de Rivière-du-Loup en 2021, voisin de l’hôtel de ville, est contaminé de champignons et contient de l’amiante. Le projet de réfection de cette ancienne épicerie a été mis sur la glace en attendant une réponse du gouvernement concernant une demande de subvention.

    La conseillère en communications à la Ville de Rivière-du-Loup, Karine Plourde, affirme que le bâtiment situé au 59, rue de l’Hôtel-de-Ville, est présentement utilisé comme lieu d’entreposage. Elle ajoute que le contexte d’humidité est bien présent. Des précautions sont prises par les employés avant qu’ils n’y entrent.

    «Même s’il y a de la contamination fongique, cela a des impacts mineurs puisque seule la structure sera conservée lors de la rénovation. Nous n’avons pas été surpris de retrouver de l’amiante parce que ce bâtiment a été construit dans les années 1950 et c’était un matériau fréquemment utilisé à l’époque», explique Mme Plourde. Il sera possible d’en disposer sécuritairement au Lieu d’enfouissement technique.

    La Ville prévoit aménager des bureaux administratifs dans ces locaux, à la suite des travaux de rénovation. Aucun échéancier n’a été fixé puisque le financement n’est pas attaché. Ce projet a été remis à plus tard en raison du contexte budgétaire actuel. Les appels d’offres pour les plans et devis devraient être lancés par la Ville de Rivière-du-Loup en 2023.

    L’ancien Marché Centre-Ville D’Amours & Fils a été acquis par la Ville en 2021 grâce à un règlement d’emprunt de 815 561 $.

    commentairesCommentaires

    1

    • MD
      Michel Desjardins
      temps Il y a 12 mois
      C'était prévisible dès le début. Il fallait être aveugle pour ne pas voir ce bâtiment qui était déjà mal en point. J'ai l'impression qu'on s'en ait fait passer une petite vite au moment de l'achat. De plus, étant presque à l'abandon depuis quelques années, rien de surprenant.
    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    14 avril 2024 | 14h28

    La chasse à l’oie, une activité complémentaire à celle des effaroucheurs

    L’oie des neiges est de retour au Bas-Saint-Laurent pour quelques semaines en attente de poursuivre sa migration vers son aire de reproduction dans l’Arctique canadien. L’intervention de chasseurs, en accord avec les propriétaires des terres agricoles et dans le respect de ces dernières, peut être complémentaire au travail des effaroucheurs et ...

    14 avril 2024 | 14h19

    Le Québec et le Bas-Saint-Laurent perdant sur toute la ligne selon Maxime Blanchette-Joncas

    Le député de Rimouski–Neigette–Témiscouata–Les Basques, Maxime Blanchette-Joncas, a dénoncé le peu d’investissements de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) au Québec, alors que le Québec est plongé en pleine crise du logement. Selon le Bloc Québécois, quand Ottawa choisit les projets, le Québec est lésé. Des chiffres obtenus ...

    14 avril 2024 | 7h10

    Le Jeune Barreau de Montréal lance sa 42e Clinique juridique téléphonique

    Le Jeune Barreau de Montréal (JBM) lance sa 42e édition de la Clinique juridique téléphonique, qui aura lieu les 20 et 21 avril prochains. Le temps d'une fin de semaine, avocats et notaires se mobiliseront pour offrir des conseils juridiques gratuits par téléphone à la population de partout au Québec. Cette initiative constitue, avec d'autres ...