X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Moule zébrée

Témiscouata-sur-le-Lac lance une offensive pour protéger le lac Témiscouata

durée 17 avril 2023 | 11h46
  • Andréanne Lebel
    Par Andréanne Lebel

    journaliste

    La Ville de Témiscouata-sur-le-Lac a présenté le 17 avril son plan d’action afin de protéger le lac Témiscouata des espèces exotiques envahissantes. La moule zébrée y est déjà implantée, et les élus veulent éviter sa propagation à d’autres lacs de la région.

    «À l’automne 2022 nous avons été frappés de plein fouet par une dure nouvelle. On apprenait à notre grand désarroi que de la moule zébrée avait été introduite dans notre lac […] Une fois qu’elle est introduite, c’est pratiquement mission impossible de l’enrayer», explique le maire de Témiscouata-sur-le-Lac, Denis Blais. Des moules zébrées ont été retrouvées collées aux quais des marinas lorsque ces derniers ont été retirés à la fin de la saison. Ces mollusques s’agrippent aux structures solides, ce qui amène la Ville à suivre de près l’état de sa prise d’eau. Pour le moment, elle n’est pas atteinte par la moule zébrée.

    «C’est probablement un plaisancier qui avait des moules zébrées collées sur la coque de son bateau qui a contaminé le lac. Selon leur taille, on peut penser que les moules étaient présentes [dans le lac Témiscouata] depuis deux à trois ans», explique Denis Blais.

    À l’approche de la belle saison, la Ville de Témiscouata-sur-le-Lac souhaite susciter la mobilisation de la population. Elle veut que la protection des cours d’eau par le lavage des embarcations et la prévention devienne un automatisme pour tous les plaisanciers et les citoyens qui ont à cœur la santé de leur lac. Un comité d’ambassadeurs citoyens sera mis en place au cours des prochaines semaines afin de renforcer les efforts de sensibilisation.

    «J’invite les élus des MRC voisines, de Rivière-du-Loup, des Basques, de Rimouski et du Nouveau-Brunswick à prendre le bâton du pèlerin pour la protection des lacs. Elle est si près de chez nous, on ne veut pas qu’elle se répande au Bas-Saint-Laurent», souligne le maire de Témiscouata-sur-le-Lac, Denis Blais. La Ville bénéficie de l'accompagnement du ministère de l’Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs. 

    STATIONS DE LAVAGE

    Cet été, une station de lavage sera mise en place au Centre récréatif PGR, près de l’autoroute 85, permettant aux utilisateurs du lac Témiscouata et d’autres lacs de la région de laver leurs embarcations. Une autre station de lavage située dans le quartier Cabano de Témiscouata-sur-le-Lac (datant de 1994) sera mise à niveau. Le lavage s’applique à tous les types d’embarcations allant sur l’eau, pas seulement aux bateaux.

    La Ville de Témiscouata-sur-le-Lac évalue présentement la possibilité de mettre en place des guérites automatisées sur l’ensemble de son territoire, à la marina de Cabano, à la marina Pomerleau, à la marina de Notre-Dame-du-Lac et dans le secteur de la Seigneurie où il y a une descente de bateaux.

    Les personnes ayant procédé au lavage de leurs embarcations obtiendront un code barre et pourront l’utiliser pour faire ouvrir la barrière donnant accès au lac Témiscouata. Le maire Denis Blais espère que ces guérites pourront être installées à temps pour la saison estivale. Le cout estimé de la mise en place de ce système automatisé et des stations de lavage est estimé à environ 500 000 $. La Ville pourra aller chercher des sommes dans son Fonds vert. Elle bénéficiera également du soutien de la MRC de Témiscouata et d’une somme de 15 000 $ par station de lavage du gouvernement provincial.

    Des sanctions monétaires pourraient être imposés prochainement pour les plaisanciers récalcitrants qui seraient tentés de ne pas laver leurs embarcations. Une réglementation avec plus de mordant sera adoptée prochainement.

    RENCONTRES D’INFORMATION

    «Je pense qu’il n’y a personne qui veut voir la situation se dégrader. Au lac Témiscouata, on est déjà pris avec deux espèces envahissantes, la myriophylle à épis et la moule zébrée, il faut que ça arrête […] Il ne faut pas baisser les bras, au contraire, il faut se dire qu’il faut intervenir», ajoute le citoyen engagé et photographe, Alain Tardif. Ce dernier veut créer un mouvement de citoyens responsables. M. Tardif photographie le lac Témiscouata depuis une quarantaine d’années pour suivre son évolution.

    Trois rencontres d’informations animées par la biologiste Rosalie Morin-Nadeau et par Alain Tardif sont organisées le 19 avril à 19 h au Centre récréatif PGR (accessible en ligne par Zoom), le 26 avril à 19 h à la marina de Cabano à Témiscouata-sur-le-Lac et le 30 avril à 10 h au Centre récréatif PGR. Des prix de présence seront distribués lors de ces rencontres. Une exposition de photos d’Alain Tardif recouvrira les murs de la piste de course et de marche au 2e étage du Centre récréatif PGR.

    commentairesCommentaires

    1

    • RO
      Rino Ouellet
      temps Il y a 1 an
      Malheureusement, vous êtes 10 ans trop tard et même plus...
    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 14h04

    Hausse de 20 cents du prix de l’essence en 24 h à Rivière-du-Loup

    Les automobilistes qui ont fait le plein aujourd’hui ont eu une bonne surprise à Rivière-du-Loup. Le prix de l’essence a augmenté de 1,69 $ le litre à 1,89 $, soit une hausse de 20 cents, en seulement 24 h. Depuis quelques jours, la plupart des commerçants de la ville vendant de l’essence affichaient des taux le litre à 1,69 $, certains autres à ...

    Publié à 6h42

    Consultation publique pour la gestion des matières résiduelles au Témiscouata

    La MRC de Témiscouata a adopté récemment son projet de Plan de gestion des matières résiduelles (PGMR). Les citoyens sont invités à participer à une consultation publique afin de donner leurs idées ou commentaires le 22 avril. Le plan d’action vise la rédaction d’un portrait régional des matières, des services disponibles et des actions à prendre ...

    Publié à 6h31

    Premier Tech et MG Tech allient leur expertise dans l’industrie de l’emballage

    Premier Tech et MG Tech annonce la mise en place d’un partenariat stratégique porteur pour l’avenir des deux entreprises. Celui-ci viendra mettre à profit leur expertise respective afin de proposer des solutions innovantes qui répondent aux besoins évolutifs des manufacturiers dans les domaines de la nutrition, de la parapharmacie, industriel et des ...