X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Rapport sur le bien-être et la sécurité des animaux utilisés dans les rodéos

Le Festival Country de Saint-Antonin inchangé pour l’instant

durée 13 avril 2023 | 13h28
  • Lydia Barnabé-Roy
    Par Lydia Barnabé-Roy

    Journaliste de l'Initiative de journalisme local

    À deux mois et demi de la 14e présentation du Festival Country de Saint-Antonin, le président, Steeve Roy, n’a aucune idée si des changements seront effectués à l’évènement à la suite de la publication du rapport sur le bien-être et la sécurité des animaux utilisés dans les rodéos. Le groupe de travail mandaté par le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ) qui a rédigé le document a formulé 118 recommandations afin de mieux encadrer les rodéos au Québec.

    Parmi les suggestions, le comité conseille l’arrêt de l’activité de la prise du veau au lasso puisqu’elle «ne permet pas d’assurer le bien-être et la sécurité des animaux utilisés, puisqu’elle les expose à de la peur de façon répétée, avec des risques importants d’anxiété, de stress aigu et chronique et ce, malgré les modifications apportées au cours des dernières années».

    Steeve Roy souligne que les animaux au Festival Country de Saint-Antonin ont toujours été bien traités. Cependant, il ne cache pas que cette discipline est moins appréciée du public, généralement. «Mais, ça fait partie des plus vieilles traditions du "farewest" et des "cowboys" de ramasser les veaux au lasso ainsi que le terrassement du bouvillon», confie-t-il.

    Le président s’est entretenu avec Wildtime production qui s’occupe de la portion rodéo du festival depuis les débuts de l’évènement. «Pour l’instant, je n’ai pas eu le ouï-dire qu’il va y avoir des changements au festival cette année. […] On va avoir des suivis plus tard, j’imagine», a-t-il confié.

    Ainsi, l’activité de la prise du veau au lasso n’a pas encore été retirée de la programmation du Festival Country de Saint-Antonin. Les recommandations faites par le groupe de travail ne sont, pour le moment, que des propositions et ne sont pas légiférées, avance M. Roy. Aucune date n’a aussi été précisée pour procéder à des ajustements. «Ça pourrait être dans six mois ou dans un an», soulève-t-il. Il s’en remet donc à Wildtime production pour de futurs changements au rodéo du festival. 
     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    17 avril 2024 | 15h08

    Saint-Simon-de-Rimouski intentera une poursuite au civil

    Victime d’une fraude de 305 000 $ entre 2020 et 2022, la Municipalité de Saint-Simon-de-Rimouski a finalement mandaté une firme d’avocats de Québec afin qu’elle entame des démarches juridiques dans ce dossier. Les élus ont récemment adopté une résolution afin d’intenter une poursuite au civil contre une ancienne employée.  Le maire Denis Marcoux ...

    17 avril 2024 | 14h04

    Hausse de 20 cents du prix de l’essence en 24 h à Rivière-du-Loup

    Les automobilistes qui ont fait le plein aujourd’hui ont eu une bonne surprise à Rivière-du-Loup. Le prix de l’essence a augmenté de 1,69 $ le litre à 1,89 $, soit une hausse de 20 cents, en seulement 24 h. Depuis quelques jours, la plupart des commerçants de la ville vendant de l’essence affichaient des taux le litre à 1,69 $, certains autres à ...

    17 avril 2024 | 6h42

    Consultation publique pour la gestion des matières résiduelles au Témiscouata

    La MRC de Témiscouata a adopté récemment son projet de Plan de gestion des matières résiduelles (PGMR). Les citoyens sont invités à participer à une consultation publique afin de donner leurs idées ou commentaires le 22 avril. Le plan d’action vise la rédaction d’un portrait régional des matières, des services disponibles et des actions à prendre ...