X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Le plan de relance du camping du lac de l’Est est bien engagé

durée 8 avril 2023 | 13h09
  • Moins d’un an après la cessation des activités du camping du lac de l’Est pour des raisons de conformité, la Municipalité de Mont-Carmel annonce que le plan de relance de cette infrastructure récréotouristique majeure pour le Haut-Pays du Kamouraska est bien engagé.

    L’arrêt des opérations du camping du lac de l’Est avait suscité de vives réactions mais s’imposait en raison de la désuétude des installations, des obligations de préservation environnementale, de l’impact sur la sécurité et la qualité des services offerts aux estivants et des nouvelles attentes de la clientèle.

    À la suite des conclusions de l’analyse d’opportunité effectuée par le Comité de pilotage de la relance du camping, le conseil municipal a adopté, lors de sa séance ordinaire du 4 avril, une résolution en faveur du plan de relance proposé, autorisant la conception des plans relatifs à l’aqueduc, à l’égout et à l’installation septique, et approuvant le dépôt de la demande de certificat d’autorisation auprès du ministère de l’Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs.

    DES OBJECTIFS CLAIRS

    Les objectifs du plan de relance sont de protéger le lac de l’Est et son environnement, développer une offre d’expérience touristique quatre-saisons, accroître l’impact du site sur l’économie et l’emploi dans la localité, assurer le réseautage et le maillage des différents usages du territoire, et favoriser des occasions d’investissements privés complémentaires au projet de relance préconisé. À ce jour, les projections sont prometteuses à court, moyen et long terme, ce qui devrait calmer la grogne initiale et susciter un nouvel enthousiasme.

    MISE À NIVEAU EN 4 ÉTAPES

    La mise à niveau des infrastructures sera planifiée en quatre phases, la première consistant à déterminer le volume de mètres cubes d’eaux usées à traiter selon le nombre de sites et de bâtiments, à reconfigurer les sites en matière de superficie et à créer l’aménagement d’une zone pour l’hébergement quatre-saisons.

    La deuxième étape permettra de déterminer les coûts relatifs au développement du système de captage et de traitement des eaux usées, à l’installation des conduites d’eau potable, à la mise à niveau d’un réseau électrique et à l’addition d’un projet d’investissement privé.

    La troisième phase sera liée à l’acceptabilité sociale et au financement du projet global.

    La dernière étape concernera la démolition des infrastructures non récupérables et le début des travaux

    ÉCHÉANCIER À CONFIRMER

    Pour le moment, l’échéancier de réalisation du plan de relance ne peut être confirmé dans les détails en raison des délais d’autorisation ministérielle et de réception des plans et devis. Le conseil municipal souhaite toutefois que l’essentiel des travaux soient complétés pour la saison touristique 2025.
     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    29 mai 2023 | 12h31

    Medway: un impact «non négligeable» sur la circulation

    Le Complexe Santé Rivière-du-Loup aura un impact «non négligeable» sur la circulation du secteur de la rue St-Louis et du centre-ville. Le promoteur a donc proposé à la Ville de Rivière-du-Loup deux mesures d’atténuation qui permettraient, selon lui, de remédier à la problématique et même d’améliorer la condition actuelle de la circulation. Le ...

    29 mai 2023 | 6h35

    Rassemblement de motos à Trois-Pistoles en juin

    De nombreux amateurs de moto se donneront rendez-vous à Trois-Pistoles, le 11 juin, dans le cadre d’un grand rassemblement. Des passionnés de la région, mais aussi de partout au Québec, sont attendus.  Les motocyclistes sont invités à se présenter dans le stationnement de l’église Notre-Dame-des-Neiges de Trois-Pistoles vers 8 h 30. Café et ...

    29 mai 2023 | 6h02

    Le Centre de formation professionnelle Pavillon-de-l’Avenir conclut une entente avec un lycée de France

    Une délégation du Centre de formation professionnelle Pavillon-de-l’Avenir (CFPPA) s’est rendue en France afin de signer, ce 23 mai, une entente avec le Lycée Jean-Dupuy de Tarbes. Ce partenariat permettra des échanges étudiants entre les deux établissements scolaires pour une durée d’un an. Le directeur du CFPPA, Benoît Ouellet, raconte que ...