X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Place aux festivités du 350e anniversaire de Rivière-du-Loup

durée 6 avril 2023 | 15h36
  • Marc-Antoine Paquin
    Par Marc-Antoine Paquin

    Journaliste

    Une histoire de 350 ans, ça se célèbre! Et c’est bien ce que compte faire la Ville de Rivière-du-Loup en 2023. Une année qui sera marquée par une programmation familiale et diversifiée qui permettra, espère-t-on, aux citoyens louperivois de se rassembler, de commémorer et d’en apprendre davantage sur leur histoire. 

    Quelques semaines à peine après avoir vécu l’effervescence de la 56e Finale des Jeux du Québec, la communauté se tourne maintenant vers d’autres festivités. Les prochains mois seront d’ailleurs occupés à plusieurs niveaux, bien que l’administration municipale souligne avoir fait preuve de retenue dans les dépenses, amputant son budget en raison du contexte économique. 

    «C’est un grand jour, une grande année!», a lancé le maire Mario Bastille, lors d’une conférence de presse dévoilant les grandes lignes de la programmation. «On a commencé le mois de mars sur les chapeaux de roue et on souhaite garder notre élan. Nous sommes fébriles, on part en grand», a-t-il partagé le 6 avril. 

    La Ville de Rivière-du-Loup, avec l’aide d’un comité et de différents partenaires locaux, a préparé des célébrations comprenant une vingtaine d’événements ou découvertes. Des expositions, documentaires, spectacles ou visites guidées sur des sujets variés seront proposés. 

    Le Vieux Rivière-du-Loup et ses églises, les métiers du chemin de fier, les anciennes cartes, le Manoir Fraser, le secteur de la Pointe, l’église St.Bartholomew et la Maison de la culture seront notamment au centre des activités qui s’échelonneront sur plusieurs mois. 

    «On va arriver avec une belle programmation tout au long de l’année jusqu’au 23 décembre, date officielle de l’anniversaire», a précisé le maire Bastille, assurant que la date du 26 aout en est une à encercler au calendrier, puisqu’une grande fête familiale est prévue au parc du Campus-et-de-la-Cité. 

    «On veut célébrer sur le signe de la sobriété, c’est vrai, mais en même temps, on est capables de faire de grandes choses à Rivière-du-Loup. L’équipe en place est capable de relever le défi et je suis certain que les gens vont s’en souvenir longtemps des fêtes du 350e anniversaire!», a-t-il ajouté. 

    Soulignons que la Ville souhaite des célébrations festives, rassembleuses, mais aussi pédagogiques. Ces derniers mois, les citoyens ont évoqué la volonté d’en apprendre davantage sur l’histoire du milieu et l’organisation souhaite y répondre. L’occasion sera belle afin de découvrir et redécouvrir l’histoire locale et de mettre en valeur des lieux d’influence du passé. 

    Ainsi, tout au long de l’année, les Louperivois seront invités à découvrir des pans de leur histoire par l’intermédiaire d’une dizaine de vidéos qui seront tout à tour diffusées. Jusqu’ici, «L’éperlan et notre rivière» a été lancé en février et la capsule sur le lieu-dit de la pointe à la Grue, publiée à la Saint-Patrick en raison du lien irlandais avec l’endroit, a fait fureur sur les médias sociaux.

    «C’est important de savoir d’où on vient pour avancer dans notre vie. Je pense que les Louperivois d’aujourd’hui doivent connaître leur histoire. Certains la connaissent bien, d’autres moins. Mais chaque fois que je rencontre des gens, je me rends compte qu’ils aiment l’histoire, mais pas nécessairement la façon classique de l’apprendre», a expliqué Julie Martin, gestionnaire aux programmes culturels et patrimoniaux à la Ville de Rivière-du-Loup. 

    «C’est aussi pourquoi on essaie d’être originaux et créatifs pour qu’ils aient du plaisir. On va avoir des expositions extérieurs, mais aussi virtuelles. Des parcours autonomes et des visites classiques guidées seront aussi mises de l’avant. On essaie de mélanger tout ça.»

    Question de bien marquer cette année exceptionnelle, des éditions spéciales ou items promotionnels sont également lancés. Dès maintenant, une édition anniversaire d’un classique des Fous Brassant, la Chien Jaune, sera disponible dans une cannette aux couleurs du 350e. Les amateurs de café seront également servis, alors qu’une mouture spéciale du 350e sera vendue pour l’année au Café Brûlerie Rivière-du-Loup. Du côté des items promotionnels, des verres à bière, sacs d’emplettes et cartes postales historiques pourront être achetés chez Tourisme Rivière-du-Loup. Les verres à bière seront aussi disponibles Aux Fous Brassant.

    Parmi les autres partenaires essentiels à la programmation, notons la présence de Le Cercle de Fermières, le Manoir Fraser, le Musée du Bas-Saint-Laurent, les Sœurs du Bon-Pasteur, le Club de patinage artistique Les Arabesques, le Café culturel de la Pointe, Sonar, Voir à l’Est, Espace Centre-ville et les Chevaliers de Colomb.

    UN TARTAN POUR RIVIÈRE-DU-LOUP 

    Par ailleurs, la date de lancement des festivités n’est pas le fruit du hasard. Le 6 avril est le Jour du tartan, une tradition écossaise bien connue à l’échelle planétaire. 

    Embrassant pleinement ses racines partiellement écossaises qui lui viennent de la famille Fraser, Rivière-du-Loup a maintenant son tartan officiel, enregistré le 17 janvier dernier au Scotland Register of Tartans. Nommé Rivière-du-Loup 1673, il a été créé et offert à la Ville par le Cercle de Fermières. 

    «Sa composition est un vibrant hommage aux origines municipales, à la richesse de l’histoire collective et à la géographie du coin, avec des couleurs représentant à la fois les Premières Nations, les présences françaises, anglaises, écossaises et irlandaises, de même que les Louperivois contemporains», a-t-on expliqué. 

    On y fait également écho à la chute, à la rivière, au chemin de fer, à notre position géographique au confluent de toutes les routes et aux teintes du soleil couchant sur le fleuve Saint-Laurent.

    «C’est une signature qui est unique. Celui-ci a été fait pour Rivière-du-Loup, par le cercle des Fermières de RDL, c’est une fierté. Je suis fier de le porter et c’est dans ma palette de couleur en plus alors c’est parfait», a mentionné Mario Bastille à ce sujet. 

    Dans ce même registre écossais, une parade et prestation du régiment 78th Fraser Highlanders aura lieu le 1er juillet, au départ de l’église Saint-Patrice. Les citoyens oseront-ils porter le kilt? Le défi semble lancé.

    SITE WEB DÉDIÉ

    La Ville invite les citoyens à naviguer sur un site dédié à l’anniversaire, le VilleRDL.ca/350. Ils y trouveront autant la programmation de la prochaine année qu’une section historique, la description du tartan et les diverses capsules, qui y seront déposées au fur et à mesure de leur lancement.
     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 16h15

    Près de 100 000 $ à trois médias communautaires de la circonscription

    La députée Amélie Dionne, annonce, au nom du ministre de la Culture et des Communications, ministre responsable de la Jeunesse et ministre responsable de la région de l’Outaouais, Mathieu Lacombe et de la ministre responsable de la Solidarité sociale et de l’Action communautaire, Chantal Rouleau, l’octroi d’une somme de 97 460 $ à 3 médias ...

    Publié à 8h59

    Près de 1 200 clients privés d’électricité au Bas-Saint-Laurent

    Les vents violents qui ont soufflé sur la région pendant la nuit ont causé quelques pannes d’électricité dans plusieurs localités du Bas-Saint-Laurent. Au total, près de 1 200 clients sont privés d’électricité dans la région en raison de 7 interruptions. Dans les secteurs de Saint-Guy, Lac-des-Aigles et Esprit-Saint, des pannes touchent près de ...

    Publié à 6h57

    Le troupeau de la Ferme JPS Desjardins de Saint-Arsène classé 5e meilleur au Canada

    Le dur labeur de la famille Desjardins de Saint-Arsène a été récompensé ce 20 février. Le troupeau de la ferme familiale a été classé 5e meilleur au Canada, sur 6 000, par Lactanet. Au Québec, il se positionne au 3e rang, à seulement un point de la seconde place. Une reconnaissance inattendue, mais qui réjouit la gestionnaire et copropriétaire, ...