X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Agrandissement du parc marin du Saguenay-Saint-Laurent

Le Comité ZIP du Sud-de-l’Estuaire soutient et appuie les démarches

durée 26 mars 2023 | 09h26
  • Le 10 mars dernier, les deux paliers de gouvernements annonçaient leurs volontés d’agrandir le parc marin du Saguenay-Saint-Laurent en déclenchant les démarches administratives entourant des consultations publiques pour définir les limites de cet agrandissement prévu pour 2025. Le Comité ZIP du Sud-de-l’Estuaire souhaite souligner cette annonce qui était attendue depuis de nombreuses années pour assurer une meilleure protection du béluga du Saint-Laurent et de son écosystème.

    L’organisme œuvre depuis plusieurs années à la restauration d’écosystèmes aquatiques visant le maintien et l’amélioration de la biodiversité aquatique essentielle pour les espèces fourragères qui soutiennent de nombreuses espèces marines dont le béluga du Saint-Laurent.

    Le Comité ZIP du Sud-de-l’Estuaire coordonne également les travaux de la Table de Concertation Régionale de l’Estuaire moyen (TCR) qui a mis au cœur de ses enjeux la protection de l’estuaire et sa conservation pour les générations futures. Son Plan de Gestion Intégrée Régional (PGIR) intègre ces enjeux et devrait être annoncé et présenté à la population d’ici les prochains mois. Nous sommes particulièrement fiers de voir se concrétiser l’un des points majeurs de ce plan via cette annonce gouvernementale.

    Les prochains mois et années seront assurément suivis avec assiduité afin de s’assurer que tous les moyens seront mis en œuvre pour soutenir les autorités du parc marin dans leur gestion de ce parc qui verra sa superficie potentiellement quadruplée. Les défis seront grands afin de veiller sur cet écosystème unique et sa protection devra passer par des ressources humaines et financières suffisantes et adéquates pour atteindre sa mission.

    Toutefois, les travaux de concertation via le vaste réseau des comités ZIPs soutenu par son regroupement national Stratégies Saint-Laurent, continueront leur veille et leurs actions pour limiter les impacts de la pollution du Saint-Laurent par de nombreux polluants et par des eaux usées trop souvent rejetées dans l’environnement du béluga du Saint-Laurent.

    Tous les efforts collectifs ne sauraient se limiter au seul agrandissement du parc marin, mais doivent aussi se concentrer sur les causes du dépérissement de cet emblème national. Des polluants émergents comme les microplastiques, les substances pharmaceutiques et autres éléments toxiques se retrouvent trop facilement dans les cours d’eau et il faut poursuivre les travaux via le programme ZIP, coordonné par Environnement Canada. Programme qui prendra fin en 2026 et qui, le Comité ZIP du Sud-de-l’Estuaire espère, sera renouvelé afin de poursuivre la mission qu’est le Saint-Laurent.

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    23 juin 2024 | 7h05

    Fierté locale et notoriété pour Rivière-du-Loup

    La saison touristique semble déjà bien entamée si on regarde l’achalandage des dernières semaines. Les visiteurs, toujours en quête d’expériences nouvelles et d’aventures, viennent dans la région de Rivière-du-Loup pour décrocher, profiter du grand air et découvrir nos incontournables. Cette année, Tourisme Rivière-du-Loup a choisi d’orienter ses ...

    23 juin 2024 | 6h55

    Le Louperivois Gaston Pelletier élu troisième récipiendaire du prix Jacques-Grimard au Québec

    Le Louperivois, Gaston Pelletier, connu pour ses nombreux engagements dans la communauté, a vu son travail être récompensé devant ses pairs lors du 53e congrès de l’Association des archivistes du Québec qui se déroulait du 29 au 31 mai à l’Hôtel Universel. Il s’est distingué par son intérêt marqué pour l’histoire de sa région qui a motivé ses ...

    23 juin 2024 | 6h00

    Moins d’emprunts pour les gros projets de Rivière-du-Loup 

    Bibliothèque municipale, caserne incendie, aéroport, rue Saint-Elzéar...La Ville de Rivière-du-Loup a réalisé des projets d’envergure nécessitant des investissements de plusieurs dizaines de millions de dollars au cours des dernières années. Toutefois, l’administration municipale empruntera finalement moins d’argent que prévu pour leur réalisation, ...