X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Redécoupage électoral : le député Blanchette-Joncas lance un ultime cri du cœur

durée 24 mars 2023 | 13h04
  • Le député de Rimouski-Neigette—Témiscouata—Les Basques, Maxime Blanchette-Joncas, a comparu devant le Comité permanent des affaires de la Chambre en lien avec le redécoupage électoral. Dans un discours émotif, il s’est vivement opposé à la proposition de supprimer la circonscription voisine d’Avignon—La Mitis—Matane—Matapédia.

    «La Commission veut faire passer le nombre de circonscriptions dans l’est-du-Québec de quatre à trois. Ce scénario est totalement inacceptable. C’est une attaque frontale contre nos régions et contre le poids politique de la ruralité, qui se retrouve complètement écrasée par les villes. Ça ne passe pas!», s’est insurgé le député Blanchette-Joncas.

    «Tous les acteurs politiques de l’est-du-Québec se sont levés pour s’opposer à la proposition. J’ai rassemblé et soumis au comité plusieurs dizaines de résolutions adoptées par les municipalités et organismes des quatre coins de ma circonscription. La Table régionale des élu(e)s municipaux du Bas-Saint-Laurent (TREMBSL) s’est aussi positionnée dans le même sens. Partout dans la région, la réaction est unanime», a ajouté Maxime Blanchette-Joncas.

    «Dans les années 1960, nous avions sept députés pour le même territoire. Alors qu’on veut faire passer ce nombre à trois, comment peut-on prétendre que ça n’aura pas d’impact sur la présence des élus sur le terrain et sur les services de proximité offerts aux citoyens par les bureaux de députés ? Notre réalité territoriale n’a rien à voir avec celle du centre-ville de Montréal», a fait remarquer le député.

    «La solution, elle est simple : la loi permet d’accorder un statut d’exception qui permettrait de maintenir le statu quo à quatre circonscriptions. Au nom de tous nos gens en région, du monde fier et travaillant que moi et mes collègues avons l’honneur de représenter, n’éteignez pas la voix de l’est-du-Québec», a conclu le député de Rimouski-Neigette—Témiscouata—Les Basques.

    Les audiences en comité représentent la dernière étape du processus du redécoupage électoral. La Commission doit déposer la version finale de la nouvelle carte électorale vers septembre 2023.

     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 13h27

    Mettre du soleil dans la vie des aînés en devenant un «Sunny»   

    Le CISSS du Bas-Saint-Laurent, en collaboration avec la Fondation Sunny, lance pour une troisième année consécutive une campagne de recrutement auprès des jeunes de 12 à 17 ans. Le programme de bénévolat Sunny Action leur offre une opportunité unique de s'impliquer dans leur communauté et de créer des liens avec les résidents de nos CHSLD et maisons ...

    Publié à 6h59

    Des priorités de développement à cibler pour le Bas-Saint-Laurent

    Plus d’une centaine d’acteurs du milieu municipal, politique et institutionnel se sont réunis à Rivière-du-Loup le 10 mai à l’occasion du 4e Forum des partenaires du développement régional. Cet événement a pour objectif de définir les priorités du Bas-Saint-Laurent dans le cadre du renouvellement de la Stratégie gouvernementale pour assurer ...

    Publié à 6h03

    Le caucus de la CAQ au Bas-Saint-Laurent à l’écoute des élus locaux

    La ministre des Ressources naturelles et des Forêts, ministre responsable du Bas-Saint-Laurent et députée de Rimouski, Maïté Blanchette Vézina, dresse un bilan positif de la rencontre avec la Table régionale des élus municipaux du Bas-Saint-Laurent qui avait lieu le 16 mai. Pour l’occasion, elle était accompagnée de la députée de Rivière-du-Loup – ...