X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Nouvelle appellation pour le comté : Rivière-du-Loup doit rester affirme Bernard Généreux

durée 23 mars 2023 | 14h07
  • Le député de Montmagny—L’Islet—Kamouraska—Rivière-du-Loup, Bernard Généreux, a comparu aujourd’hui au Comité permanent de la procédure des affaires de la Chambre pour y discuter du rapport de la Commission de délimitation des circonscriptions électorales fédérales pour le Québec. Il a tenu à exprimer ses objections au nom proposé et y aller d’une recommandation qui tient compte de la réalité régionale.

    «Comme un très grand nombre de citoyens de ma circonscription, j’ai été surpris et déçu de ne pas retrouver la présence de Rivière-du-Loup dans le nom de la nouvelle mouture de la circonscription, telle que proposée par la Commission. Rivière-du-Loup est plus que la plus grande municipalité du comté, c’est un carrefour économique, routier et touristique. Alors que la ville célèbre 350 ans d’histoire, elle a droit à une reconnaissance dans le nom de la circonscription fédérale», souligne le député.

    Ce dernier a aussi ajouté la dénomination «Côte-du-Sud» à sa proposition. Englobant les MRC de Montmagny, L’Islet et Kamouraska, la Côte-du-Sud est une appellation historique connue de tous depuis des décennies, affirme le député. En ce qui concerne l’ajout de Kataskomiq, il est des plus approprié en regard d‘un geste historique de réconciliation avec les nations autochtones.

    «Après d’amples consultations avec la population, les maires et les préfets, en est venu à une proposition d’appellation : Côte-du-Sud—Rivière-du-Loup— Kataskomiq—Témiscouata.

    «J’ai aussi déploré le fait que selon la loi actuelle, nous perdrons une circonscription dans l’est du Québec. Je suis d’avis que les parlementaires devraient se pencher à nouveau sur les réalités des députés en milieu rural. J’ai soumis respectueusement à la Commission cette proposition qui, je l’espère, en tiendra compte. Je suivrai attentivement les prochaines étapes du processus de délimitation des circonscriptions électorales», conclut Bernard Généreux.

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 13h27

    Mettre du soleil dans la vie des aînés en devenant un «Sunny»   

    Le CISSS du Bas-Saint-Laurent, en collaboration avec la Fondation Sunny, lance pour une troisième année consécutive une campagne de recrutement auprès des jeunes de 12 à 17 ans. Le programme de bénévolat Sunny Action leur offre une opportunité unique de s'impliquer dans leur communauté et de créer des liens avec les résidents de nos CHSLD et maisons ...

    Publié à 6h59

    Des priorités de développement à cibler pour le Bas-Saint-Laurent

    Plus d’une centaine d’acteurs du milieu municipal, politique et institutionnel se sont réunis à Rivière-du-Loup le 10 mai à l’occasion du 4e Forum des partenaires du développement régional. Cet événement a pour objectif de définir les priorités du Bas-Saint-Laurent dans le cadre du renouvellement de la Stratégie gouvernementale pour assurer ...

    Publié à 6h03

    Le caucus de la CAQ au Bas-Saint-Laurent à l’écoute des élus locaux

    La ministre des Ressources naturelles et des Forêts, ministre responsable du Bas-Saint-Laurent et députée de Rimouski, Maïté Blanchette Vézina, dresse un bilan positif de la rencontre avec la Table régionale des élus municipaux du Bas-Saint-Laurent qui avait lieu le 16 mai. Pour l’occasion, elle était accompagnée de la députée de Rivière-du-Loup – ...