X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

L’École d’immersion française de Trois-Pistoles à la recherche de familles hôtesses

durée 27 mars 2023 | 06h55
  • Alyson Théberge
    Par Alyson Théberge

    Vidéojournaliste

    L’École d’immersion française de Trois-Pistoles, qui fêtait son 90e anniversaire l’année dernière, est à la recherche de familles hôtesses afin d’accueillir plus d’une centaine d’étudiants anglophones lors la session d’été, qui se déroulera principalement du 3 juillet au 4 aout.

    «C’est toute une expérience. On a des familles qui sont avec nous depuis très longtemps. Elles tissent des liens avec les jeunes […] qui ont choisi d’être là. […] Ils sont là parce qu’ils sont vraiment motivés. Ils veulent apprendre le français, découvrir la culture», explique Kathy Asari, directrice de l’École d’immersion française de Trois-Pistoles. Des jumelages sont donc souvent effectués entre les familles.

    Pour l’été 2023, l’objectif de l’école d’immersion est d’être capable d’accueillir de 100 à 120 étudiants pour le programme des jeunes universitaires, de 50 à 60 participants pour le programme des adultes, ainsi qu’une quarantaine de personnes pour celui des enseignants.

    L’année précédant la pandémie, on dénombrait près d’une centaine de familles dans le réseau des familles hôtesses de l’École d’immersion française de Trois-Pistoles. «Pendant la pandémie, ça a diminué beaucoup, c’était moins de 30. Là, avec de la promotion, ça monte un tout petit peu. Idéalement, on aimerait qu’au moins une vingtaine, voire une trentaine, de familles s’ajoutent au réseau», exprime Mme Asari.

    DES PÉRIODES DIVERSES

    Bien que le programme des jeunes universitaires soit d’une durée de cinq semaines, il existe d’autres programmes plus courts qui pourraient intéresser davantage de familles, et convenir à leurs disponibilités. Il s’agit du programme des adultes et de celui des enseignants, lesquels s’étendent sur une période d’une à deux semaines.

    Les dates sont, pour le programme d’une semaine des adultes, du 26 juin au 1er juillet ou du 7 aout au 12 aout, puis pour celui de deux semaines, du 7 au 19 aout. Le programme de deux semaines pour les enseignants a lieu du 10 juillet au 22 aout ou du 24 juillet au 4 aout. Il est donc possible pour les familles de s’engager selon leurs préférences.

    Les familles hôtesses offrent normalement l’hébergement ainsi que le déjeuner. Quelques-unes accepteront d’accueillir les étudiants uniquement pour les repas, et d’autres, pour l’hébergement. «[Certaines familles] n’ont pas forcément de chambres ou de places disponibles, mais elles sont intéressées quand même à accueillir des étudiants», mentionne Kathy Asari.

    Une chambre, un lit, un bureau, voilà les seuls critères pour être éligible au titre de famille hôtesse pour les participants. Bien entendu, l’École d’immersion française fait des vérifications, s’assure que l’espace est adéquat afin d’accueillir une ou plusieurs personnes, selon les cas. «Il y a des questions qui sont posées pour s’assurer qu’on fait les jumelages d’une manière qui va bien fonctionner pour tout le monde», ajoute Mme Asari.

    COMPENSATIONS ET AVANTAGES

    Les familles hôtesses reçoivent des compensations, par jour, pour l’accueil des participants, soit pour l’hébergement et les différents repas. Ces dernières, non imposables, varient toutefois selon les services, les différents programmes et le nombre d’étudiants.

    Lorsque l’École d’immersion française organise des évènements culturels tels que des spectacles, les familles sont toujours invitées, et ce, gratuitement. «On essaie aussi d’aller chercher, de voir si on peut avoir d’autres avantages pour les familles. Ça varie, ça dépend des partenariats avec les commerces. Parfois on peut avoir des cartes-cadeaux pour des épiceries, parfois des coupons pour avoir un rabais, etc.», souligne Kathy Asari.

    UNE EXPÉRIENCE ENRICHISSANTE

    Majeurs, les étudiants universitaires qui participent à la session régulière proviennent d’un peu partout au Canada. Les anglophones de l’Alberta, de la Colombie-Britannique, de la Nouvelle-Écosse, de l’Ontario et, évidemment, de l’Université Western, peuvent s’inscrire pour faire une demande de bourse au programme fédéral Explore.

    Pendant cinq semaines, tous les avant-midis, les jeunes assistent à des cours de français. En après-midi, ils sortent dans le milieu pour y faire des ateliers, des excursions, de la randonnée, la visite d’un musée, assister à des spectacles de théâtre, etc. «Ils ont des activités vraiment tout le temps», mentionne Kathy Asari.

    Il n’est pas atypique pour certains qui ont déjà vécu l’immersion dans le programme des jeunes universitaires, de revenir plus tard pour faire le programme des adultes. «Ça leur manque, ils ont envie de revenir», lance la directrice de l’École d’immersion française de Trois-Pistoles.

    «[Les participants] découvrent d’une manière qui est très intime. Ils ont vraiment l’impression de vivre une expérience très authentique, ce qui est aussi l’intention du programme. Ce sont des moments qui restent», explique-t-elle.

    Il est tout aussi enrichissant, du côté de la communauté de Trois-Pistoles, de les accueillir. «Ça amène la vie. On voit que les étudiants sont présents dans la communauté. Ils fréquentent le café, la cantine, la crèmerie. L’École est aussi une retombée économique très importante à Trois-Pistoles», conclut Kathy Asari.

    Pour devenir famille hôtesse ou pour obtenir plus d’informations sur le sujet, contactez le 418-709-1994 ou par courriel, à l’adresse [email protected]. Il est également possible de visiter le site web ou la page Facebook de l’École d’immersion française de Trois-Pistoles.

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 7h24

    Randonnée et exposition de motoneiges au lac Témiscouata

    Pour ceux qui souhaitent faire le plein d’adrénaline, une randonnée de motoneiges antiques et hors-pistes est prévue le samedi 2 mars à 10 h à l’Éco-site de la tête du lac Témiscouata, suivi d’une exposition. Les amateurs et propriétaires de motoneiges antiques et hors-pistes intéressés à sortir leurs bolides sont conviés à la station d’essence ...

    Publié à 6h56

    À l’ile aux Basques en voiture

    «Je vous parle d'un temps, que les moins de vingt ans, ne peuvent pas connaitre», chantait Charles Aznavour avec La Bohème. Ce bon vieux temps, diront les plus vieux, s’étiole comme la banquise sur le fleuve. Une banquise qui autrefois, permettait de gagner l’ile aux Basques, en face de Trois-Pistoles… en Renault 5, rien de moins ! C’est ...

    Publié à 6h37

    La 3e édition de la Journée Remerciement Salvatoré

    C’est le 27 février prochain qu’aura lieu la 3e édition de la Journée Remerciement Salvatoré. Lors de cette journée, 100 % des ventes de pizzas seront redistribuées. Les cinq frères et sœurs à la tête de Pizza Salvatoré renouvelle cette campagne, dont la moitié des ventes de pizzas réalisées ce jour-là seront offertes en bonus salarial à tous les ...