X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Saint-Antonin lance une nouvelle offensive pour obtenir une deuxième école

durée 15 mars 2023 | 06h59
  • Andréanne Lebel
    Par Andréanne Lebel

    journaliste

    La Ville de Saint-Antonin est revenue à la charge le 13 mars afin de rappeler l’urgence de construire une deuxième école sur son territoire. Six unités modulaires ont été installées à l’école Lanouette cet automne en raison du manque d’espace. Une quarantaine d’élèves pourraient s’ajouter à Saint-Antonin dès l’an prochain.

    Ce nombre provient des prévisions de l’effectif scolaire du Plan triennal de répartition et de destination des immeubles 2023-2026 du CSS Kamouraska-Rivière-du-Loup, qui prévoit l’inscription de 438 élèves pour l’année scolaire 2023-2024 à Saint-Antonin.

    «Si le ministère de l’Éducation ne passe pas à l’action maintenant, c’est la Ville [de Saint-Antonin] qui sera dans l’obligation de prendre action et de fournir des locaux pour nos enfants», peut-on lire dans une résolution adoptée par les membres du conseil de ville, le 13 mars.

    Environ 400 élèves fréquentent présentement l’école Lanouette, qui est déjà à pleine capacité. En aout 2022, la Ville de Saint-Antonin a fourni gratuitement le Centre communautaire Réjean-Malenfant du lundi au vendredi pour offrir un service essentiel à 60 élèves. En octobre 2022, la Ville a reçu six modules temporaires afin d’aménager des classes. Elle fournit toujours un local au centre communautaire pour le programme Arts-études.

    Le maire de la Ville de Saint-Antonin, Michel Nadeau, précise que le centre communautaire agit présentement comme soupape au manque d’espace à l’école primaire Lanouette.

    Puisque la Ville poursuit son développement urbain et commercial, le maire s’attend à une forte croissance du nombre de jeunes familles sur son territoire. Un terrain d’au minimum 18 000 mètres carrés a été réservé par la Ville de Saint-Antonin pour la construction d’une nouvelle école. «Il faut être prêt à accueillir les nouveaux résidents et à leur fournir les services essentiels pour assurer la progression et la vitalité de la Ville», retrouve-ton dans la résolution adoptée lundi soir.

    Les membres du conseil de Ville soulignent que les élèves de Saint-Antonin doivent bénéficier des mêmes ressources que les autres élèves du Québec par principe d’équité. «Ça fait bientôt cinq ans que la Ville fait des démarches auprès du ministère de l’Éducation afin de le sensibiliser à ce problème de plus en plus grandissant dans notre Ville.»

    Une copie de la résolution a été transmise au Centre de services scolaire de Kamouraska-Rivière-du-Loup, au ministre de l’Éducation, Bernard Drainville et à la députée de Rivière-du-Loup-Témiscouata, Amélie Dionne.

    «Je suis très consciente du manque d’espace pour Saint-Antonin. Depuis que la CAQ forme le gouvernement, le Programme québécois en infrastructures scolaires est passé de 9 G$ à 21 G$.  Notre gouvernement investit des sommes record et notre région en bénéficie déjà avec l’agrandissement et la rénovation de l’école primaire de Saint-Modeste et la construction actuelle de la nouvelle école primaire à Rivière-du-Loup. Le processus d’analyse suit son cours pour le projet de Saint-Antonin et je suis ce dossier de très près», a réagi Amélie Dionne par courriel.

    Le projet déposé au ministère de l’Éducation pour la construction d’une nouvelle école à Saint-Antonin comprend 2 classes préscolaires ainsi que 6 classes primaires, comptant de 160 à 180 élèves dans le secteur du Millénaire, près du chemin de Rivière-Verte.

    En mai 2022, le gouvernement du Québec a fait savoir au Centre de services scolaire de Kamouraska-Rivière-du-Loup qu’il reconnaissait le manque de places à l’école Lanouette.

    À la fin du mois de juin 2022, Québec a toutefois annoncé que le projet de construction d’une nouvelle école à Saint-Antonin n’avait pas été retenu au Plan québécois des infrastructures. Le Centre de services scolaire de Kamouraska-Rivière-du-Loup a adressé une nouvelle demande au programme d’infrastructures 2023-2033.

    Construite en 1954, l’école Lanouette de Saint-Antonin a été agrandie à trois reprises en 1960, 1967 et 1982.

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 7h05

    Fierté locale et notoriété pour Rivière-du-Loup

    La saison touristique semble déjà bien entamée si on regarde l’achalandage des dernières semaines. Les visiteurs, toujours en quête d’expériences nouvelles et d’aventures, viennent dans la région de Rivière-du-Loup pour décrocher, profiter du grand air et découvrir nos incontournables. Cette année, Tourisme Rivière-du-Loup a choisi d’orienter ses ...

    Publié à 6h55

    Le Louperivois Gaston Pelletier élu troisième récipiendaire du prix Jacques-Grimard au Québec

    Le Louperivois, Gaston Pelletier, connu pour ses nombreux engagements dans la communauté, a vu son travail être récompensé devant ses pairs lors du 53e congrès de l’Association des archivistes du Québec qui se déroulait du 29 au 31 mai à l’Hôtel Universel. Il s’est distingué par son intérêt marqué pour l’histoire de sa région qui a motivé ses ...

    Publié à 6h00

    Moins d’emprunts pour les gros projets de Rivière-du-Loup 

    Bibliothèque municipale, caserne incendie, aéroport, rue Saint-Elzéar...La Ville de Rivière-du-Loup a réalisé des projets d’envergure nécessitant des investissements de plusieurs dizaines de millions de dollars au cours des dernières années. Toutefois, l’administration municipale empruntera finalement moins d’argent que prévu pour leur réalisation, ...