X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Programme d’aide pour la restauration d’immeubles patrimoniaux du Kamouraska

durée 12 février 2023 | 15h40
  • La MRC de Kamouraska annonce qu’un nouveau programme d’aide à la restauration patrimoniale est maintenant en vigueur grâce à des investissements dans le cadre du Programme de soutien pour le milieu municipal en patrimoine immobilier (PSMMPI). La date limite pour déposer une demande est le 31 mars 2023 pour la première année du programme.

    Le premier volet du programme concerne les propriétés privées. Il sera en vigueur à Saint-Pascal dans l’aire patrimoniale et à Rivière-Ouelle pour le secteur de la Pointe-aux-Orignaux. Il vise la restauration des bâtiments d’intérêt supérieur, c’est-à-dire classés exceptionnels, supérieurs ou bons dans l’Inventaire du patrimoine bâti de la MRC de Kamouraska adopté récemment. Les bâtiments classés ou cités de ces deux municipalités sont aussi admissibles. 

    À cela s’ajoute la maison Chapais à Saint-Denis-De La Bouteillerie, le moulin Paradis et le musée de Kamouraska, ainsi que la clôture du cimetière à Saint-Alexandre-de-Kamouraska. Au total, ce sont environ 80 immeubles qui sont admissibles à ce volet. Les propriétaires admissibles recevront une lettre prochainement pour les informer des modalités. 

    Soulignons que ces subventions visent uniquement les matériaux patrimoniaux, tels que les fenêtres traditionnelles en bois, les revêtements de bardeaux de cèdre ou le déclin de bois, les ornements de galerie ou encore les toitures de tôle. Le montant maximum accordé par projet peut atteindre jusqu’à 20 000 $ et financer jusqu’à 75 % du coût des travaux, dépendamment du type de travaux visés et du nombre de demandes reçues. L’expertise, tels les carnets de santé, peut aussi être subventionnée.  

    Le deuxième volet du programme concerne les immeubles de propriété municipale. Les immeubles qui bénéficieront de ces subventions sont le quai Taché à Kamouraska, le centre d’art de Kamouraska et le site du moulin Lavoie à Saint-Pascal. 

    L’enveloppe totalise 1 803 560 $ pour les deux volets du programme, dont 1 132 803 $ proviennent du ministère de la Culture et des Communications (MCC) et 670 757 $ des municipalités participantes. Une partie de ce montant, soit 1 000 000 $, est réservée pour la restauration du quai Taché à Kamouraska. Le programme est administré par la MRC de Kamouraska et financé par le MCC et les municipalités de Saint-Pascal, Rivière-Ouelle, Kamouraska, Saint-Denis-De La Bouteillerie et Saint-Alexandre-de-Kamouraska. 

    Selon le préfet élu, Sylvain Roy, c’est un coup de pouce attendu depuis longtemps pour la restauration des immeubles patrimoniaux. «Les propriétaires de bâtiments patrimoniaux ont besoin de soutien financier pour l’entretien et la conservation de leurs immeubles. Nous sommes heureux de pouvoir leur apporter cette aide. Le programme d’aide est en vigueur dans cinq municipalités du Kamouraska, mais d’autres pourraient éventuellement y participer», mentionne-t-il.

    Pour information, les propriétaires peuvent communiquer avec la MRC de Kamouraska à [email protected] 418 492-1660 poste 242.
     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 6h06

    Une année record pour la loterie de la Maison Desjardins 

    La Fondation de la Maison Desjardins de soins palliatifs du KRTB a effectué le tirage de sa loterie annuelle, le 10 avril avril. Cette année, cette traditionnelle campagne de financement a permis d’amasser une somme record de 63 800 $.  Le billet chanceux fut celui de Réjean Landry de Saint-Bruno-de-Kamouraska, correspondant au numéro 2464. M. ...

    14 avril 2024 | 14h28

    La chasse à l’oie, une activité complémentaire à celle des effaroucheurs

    L’oie des neiges est de retour au Bas-Saint-Laurent pour quelques semaines en attente de poursuivre sa migration vers son aire de reproduction dans l’Arctique canadien. L’intervention de chasseurs, en accord avec les propriétaires des terres agricoles et dans le respect de ces dernières, peut être complémentaire au travail des effaroucheurs et ...

    14 avril 2024 | 14h19

    Le Québec et le Bas-Saint-Laurent perdant sur toute la ligne selon Maxime Blanchette-Joncas

    Le député de Rimouski–Neigette–Témiscouata–Les Basques, Maxime Blanchette-Joncas, a dénoncé le peu d’investissements de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) au Québec, alors que le Québec est plongé en pleine crise du logement. Selon le Bloc Québécois, quand Ottawa choisit les projets, le Québec est lésé. Des chiffres obtenus ...