X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Le Parti Québécois réclame la modernisation des services préhospitaliers d’urgence

durée 9 février 2023 | 18h00
  • François Drouin
    Par François Drouin

    Directeur de l'information, journaliste

    Ce jeudi, à l’Assemblée nationale, les députés du Parti Québécois, Joël Arseneau et Pascal Bérubé, ont réclamé la modernisation des services préhospitaliers d’urgence et la fin des horaires de faction dans les municipalités du Québec comme c’est le cas à Matane, La Pocatière, Trois-Pistoles, Squatec et Notre-Dame-du-Lac.

    Lors de la période de questions, M. Arseneau a rappelé les difficultés rencontrées par le réseau de la santé. «Malheureusement, on parle très peu des soins préhospitaliers d’urgence. Si on veut une première ligne qui fonctionne, ça prend aussi des soins préhospitaliers qui fonctionnent. Pourtant, sur le terrain, il ne se passe rien.»

    Le député des Îles-de-la-Madeleine a rappelé que des régions comme le Bas-Saint-Laurent ont une couverture ambulancière «totalement déficiente». Le Parti Québécois réclame donc l’application de solutions concrètes pour assurer une couverture ambulancière sécuritaire dans toutes les régions du Québec, mais aussi de définitivement mettre fin aux horaires de faction, notamment à Trois-Pistoles, Squatec et Notre-Dame-du-Lac.

    Le député a aussi dénoncé l'iniquité pour les paramédics qui se sont engagés via le programme “Je contribue” et qui voient leur salaire amputé du tiers. Il propose aussi de donner une plus grande autonomie aux techniciens préhospitaliers. «Une plus grande autonomie des paramédics pourrait améliorer l’accès à la première ligne, notamment en réorientant les patients ailleurs qu’à l’urgence ou en leur prodiguant des soins directement à domicile.»

    Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a rappelé que le gouvernement avait déjà converti plusieurs horaires de faction lors du dernier mandat. «Sur la reconnaissance du statut des ambulanciers, ce que j'ai demandé à ma collègue au Conseil du trésor, qui a la responsabilité, maintenant, de toute la question de l'Office des professions, c'est de voir si les ambulanciers [pourraient être inclus] dans la prochaine négociation. Alors, on est en discussion, justement. Parce qu'on les reconnait en ce moment [...] c'est (aussi) de les faire participer au réseau à la hauteur de leur talent.», a souligné le ministre.

    À une question du député de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé, portant sur l'existence des horaires de factions, notamment au KRTB, le ministre Dubé a rappelé que le gouvernement était «en négociation de convention. [...] On va essayer de trouver une solution avec les nouveaux contrats de service qui doivent être mis en place, mais nous avons déjà mis les argents nécessaires pour régler ça un peu partout, dont la région.»

    Pascal Bérubé a aussi déposé une étude de l'Université Laval, de 2019, intitulée «Risque de mortalité trois fois plus élevé pour les victimes de traumatismes physiques soignées en milieu rural.»

     

     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 6h57

    Se mobiliser pour la propreté de la Pointe à Rivière-du-Loup

    Au cours des dernières semaines, des citoyens de Rivière-du-Loup ont remarqué qu’avec l’apparition du beau temps, des déchets ont aussi commencé à parsemer le parc de la Pointe. Conséquence du début de la saison estivale qui approche à grands pas, mais aussi du manque de civisme de certaines personnes. La Ville estime que la communauté doit se ...

    Publié à 6h42

    Une nouvelle certification collégiale en initiation à la pédagogie musicale au Cégep de Rivière-du-Loup

    Le Service de la formation continue du Cégep de Rivière-du-Loup annonce la création d’une nouvelle certification collégiale intitulée Initiation à la pédagogie musicale. Fruit d’une collaboration avec l'École de musique Alain-Caron (ÉMAC) de Rivière-du-Loup, cette formation de 70 heures vise à outiller les personnes qui enseignent ou qui souhaitent ...

    Publié à 6h33

    Bernard Bélanger reçoit l’Ordre national du Québec

    L’apport significatif à l’évolution et au rayonnement du Québec du président du conseil d’administration de Premier Tech, Bernard Bélanger, sera reconnu, le 19 juin prochain à Québec. L’entrepreneur louperivois se verra alors remettre le grade d’officier de l’Ordre national du Québec des mains du premier ministre du Québec, François ...