X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Bilan de la chasse à l’orignal, aux cerfs de Virginie et à l'ours au Bas-Saint-Laurent

durée 2 février 2023 | 06h00
  • François Drouin
    Par François Drouin

    Directeur de l'information, journaliste

    L’année 2022 a été moins fructueuse pour les chasseurs en territoire Bas-Laurentien que 2021. Au total, 2 583 orignaux, 832 cerfs de Virginie et 216 ours noirs ont été abattus sur le territoire. La région enregistre une diminution notable des orignaux abattus contre une augmentation des prises de cerfs et d'ours.

    La chasse aux cerfs de Virginie a connu une hausse du nombre de prises même si les autorités dénombre une très légère diminution de 2 % du nombre de permis vendus aux chasseurs par rapport à l'année précédente. Selon le ministère de l'Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs, le gibier était particulièrement abondant, signe que les populations de cerfs se portent «très bien».

    ZONE 2 OUEST ET EST

    Dans la zone 2 Ouest qui s'étend de La Pocatière à Notre-Dame-des-Neiges, 832 cerfs de Virginie ont été abattus contre 612 en 2021, soit 75 femelles adultes, 745 mâles adultes et 12 veaux. Du nombre total, 1 bête a été tuée par arme à chargement par la bouche (ACB), 118 à l'arbalète, soit plus du double qu'en 2021 (49), 3 à l'arc, 704 à la carabine et 6 au fusil.

    Dans la zone 2 Est qui commence à Notre-Dame-des-Neiges et s'étend à l'est du Bas-Saint-Laurent, 150 cerfs de Virginie ont été abattus contre 139 en 2021, soit 3 femelles adultes et 147 mâles adultes.

    Du nombre total, 2 bêtes ont été tuées par arme à chargement par la bouche (ACB), 22 à l'arbalète soit plus de 4 fois la récolte de 2021 (5), 1 à l'arc, 124 à la carabine et 1 au fusil.

    Au total, plus de 55 000 cerfs ont été abattus dans l’ensemble du Québec durant la dernière saison de chasse (à l'exception de l'île d'Anticosti). C'est une hausse de 17 % par rapport à la saison de chasse 2021. À l'échelle de la province, le succès de chasse pour la prise d'un premier cerf a été de 37 %, un taux qui n'avait pas été atteint depuis 2007. Ce taux de succès est remarquable pour un territoire situé à la limite nord de l'aire de répartition du cerf de Virginie, et il est comparable, ou même supérieur, à celui des provinces et des États limitrophes.

    Seulement 3 451 chasseurs ont récolté deux cerfs au cours de la saison, soit 18 % de la clientèle qui possédait deux permis. De ce nombre, la grande majorité (2 211 chasseurs) a récolté un mâle adulte et un cerf sans bois ou bien deux cerfs sans bois, alors que 1 240 chasseurs ont récolté deux mâles adultes.

    L'excellente récolte observée dans l'ensemble des zones en 2022 peut être attribuée en grande partie au fait que le Québec n'a pas connu d'hiver très rigoureux pour le cerf depuis 2019 dans la majorité des zones de chasse, ce qui a favorisé sa survie.

    ORIGNAUX

    L’orignal demeure l’espèce de gros gibier la plus populaire auprès des chasseurs avec près de 170 000 permis vendus, soit un taux semblable à celui des années antérieures. Avec plus de 18 400 orignaux prélevés, la saison 2022, qui ne permettait pas la récolte de femelles adultes dans plusieurs zones de chasse, présente des résultats légèrement plus faibles, mais dans la moyenne de ceux des années précédentes.

    Dans la zone 02 qui englobe le Bas-Saint-Laurent, 2 583 orignaux ont été abattus, une nette diminution comparativement à 2021 où 4 062 orignaux ont été prélevés. Au total, 255 femelles adultes, 1 864 mâles adultes et 464 veaux été récoltés. À titre indicatif, c'est 1 693 femelles de moins qu'en 2021. Du côté des mâles, 2022 a été une bonne année avec 320 bêtes de plus que l'année précédente.

    Du nombre total, 10 bêtes ont été tuées par arme à chargement par la bouche (ACB), 533 à l'arbalète, 60 à l'arc, 1 757 à la carabine et 1 seule au fusil.

    OURS NOIRS

    Au total, 218 ours noirs ont été récoltés, dont 209 au printemps. L'ensemble des 7 ours obtenus à l'automne l'ont été au piégeage, soit 5 mâles adultes et 2 jeunes de 0 à 24 mois. Au printemps, 32 ours noirs ont été obtenus par piégeage et 177 par la chasse. Ainsi, 77 femelles adultes, 5 jeunes de 0 à 24 mois et 127 mâles adultes ont été récoltés.

    Le nombre d'adeptes de chasse à l'ours noir demeure élevé en 2022, avec plus de 19 500 permis vendus contre 19 900 l'année précédente. La récolte provinciale a été comparable à celle des années passées, avec plus de 5 600 ours prélevés, dont 89 % par la chasse et 11 % par le piégeage.

     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 7h04

    Trois-Pistoles en mode estivale

    La fébrilité du printemps laisse maintenant place à la confirmation d’un été des plus actifs à Trois-Pistoles! En effet la Ville propose une multitude d’animations, d’activités et d’accès améliorés à ses infrastructures afin que la population, mais également la visite venue d’ailleurs, en profite au maximum cet été. Pour le volet culturel, consultez ...

    Publié à 6h54

    Inauguration de la piste d’hébertisme de Saint-Mathieu-de-Rioux

    Le maire de Saint-Mathieu-de-Rioux, Roger Martin, et quelques membres du comité de développement de la Municipalité, ont procédé le 19 juin à l’inauguration d’une piste d’hébertisme. Située à proximité de l’école l’Oiseau-Chanteur, les élèves auront souvent l’occasion d’en profiter.  «C’est un super beau projet qu’on a mis à terme», souligne ...

    Publié à 6h30

    Quelques nouveautés à découvrir cet été au Témiscouata

    La saison estivale est maintenant à nos portes et la MRC de Témiscouata vous invite à planifier dès maintenant vos prochaines excursions dans la région!  Voici quelques nouveautés à découvrir…  Présenté au BeauLieu Culturel du Témiscouata du 18 juillet au 10 août prochains, ce spectacle mettra en lumière l’histoire de Marie Melford Blanc ...