X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Chablis : La deuxième phase est enclenchée

durée 24 janvier 2023 | 14h03
  • À la suite des forts vents et du verglas survenus dans la nuit du 23 au 24 décembre dernier au Québec, les forêts du Bas-Saint-Laurent, tant privées que publiques, ont subi d’importants dommages. Au cours des dernières semaines, les intervenants régionaux se sont concertés pour évaluer diverses options afin de brosser le portrait le plus juste de la situation. 

    À ce titre, une méthodologie basée sur un comparatif d’imageries satellitaires est actuellement en développement. Celle-ci permettrait d’estimer l’ampleur des dégâts dans la région. Afin d’appuyer l’établissement de cette méthode, la mise en place d’un registre de propriétaires de boisés privés touchés par ces chablis, c’est-à-dire un des arbres déracinés, est nécessaire dans un court laps de temps. À cet effet, les Conseillers forestiers et les coordonnateurs terrain du Syndicat des producteurs forestiers du Bas-Saint-Laurent (SPFBSL) continuent de recueillir les informations des propriétaires dont la forêt a été affectée. 

    Sachant que les volumes de bois affectés devront être récupérés dans des délais raisonnables, et que la récolte d’arbres renversés pose d’importants défis quant aux aspects opérationnels et de sécurité, la collaboration entre les divers intervenants et les propriétaires de boisés sera de mise. «J’invite tous les propriétaires forestiers du Bas-Saint-Laurent à la plus grande des prudences et à bien analyser les lieux avant de s’aventurer sur leurs lots et à bien suivre les recommandations qui leur seront transmises dans les réseaux sociaux et dans le Perspectives Forêts», indique Maurice Veilleux, président du SPFBSL. 

    Pour les propriétaires dont le boisé a été affecté significativement, l’idéal sera d’établir, avec un Conseiller forestier, le plan de match pour identifier les secteurs affectés et nécessitant une prescription de récupération. Il sera en mesure de vérifier si une aide financière est admissible et de transmettre des informations sur diverses contraintes potentielles à la récolte. 

    Les prochaines étapes impliqueront aussi la Table de concertation sur la forêt privée (TCFP) toujours dans le but de bien accompagner les producteurs forestiers privés du Bas-Saint-Laurent.
     

    commentairesCommentaires

    0

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    28 janvier 2023 | 6h00

    Place aux joues rouges, la programmation Boule de neige débarque à Rivière-du-Loup

    L’hiver 2023 marque le retour de la programmation Boule de neige, du 27 janvier au 18 mars. Place aux joues rouges et aux sourires, Rivière-du-Loup invite les citoyens à croquer l’hiver à pleines dents et profiter de ses multiples occasions de jouer dehors. Les festivités s’ouvrent dès ce vendredi avec la toujours fort populaire marche aux ...

    27 janvier 2023 | 13h33

    Avenir incertain pour les ponts de glace de la région

    Même si certains se réjouissent de la température clémente jusqu’à présent, certains seront déçus. Les conditions hivernales douces risquent de faire en sorte que les ponts de glace de la région ne puissent ouvrir. Les prochaines semaines seront décisives quant à l’avenir des ponts de glace de Saint-Juste-du-Lac/Témiscouata-sur-le-Lac et ...

    27 janvier 2023 | 13h01

    Éric Duhaime considère Rivière-du-Loup comme un terreau fertile pour le PCQ

    Le chef du Parti conservateur du Québec (PCQ), Éric Duhaime, s’est arrêté à Rivière-du-Loup le 25 janvier dans le cadre d’une tournée de toutes les circonscriptions de la province amorcée à la suite des élections provinciales. Son défi principal sera de maintenir l’intérêt pour son parti pendant quatre ans. Il croit que la région est sensible aux ...