X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Le comité «Mes Soins Restent Ici» se réjouit d'un important pas en avant

durée 23 janvier 2023 | 09h53
  • Les membres du comité «Mes Soins Restent Ici» ont tenu une première rencontre avec le nouveau gestionnaire local des installations de santé et services sociaux pour le Kamouraska, Pascal Lamarre directeur adjoint exécutif.

    Celui-ci relève directement du Président-directeur-général du Centre intégré de santé et services sociaux du Bas-Saint-Laurent (CISSS-BSL). M. Lamarre a expliqué son rôle et ses responsabilités, notamment celui d’agent de liaison local entre les différentes directions du CISSS-BSL relativement aux services et soins de proximité pour le Kamouraska.

    Par voie de communiqué, le comité «Mes soins restent ICI» s'est dit heureux de constater que sa revendication visant à ramener une forme de gestion locale imputable ait finalement reçu l’aval des dirigeants du CISSS du Bas-Saint-Laurent. Il s’agit aux yeux du comité d’un important pas en avant qui devrait aider à apporter une meilleure cohésion au niveau de la dispensation des soins et services dans la communauté. «

    «Même s’il ne s’agit pas d’une solution-miracle à toutes les difficultés vécues dans notre réseau local, le comité espère trouver en M. Lamarre un partenaire en mesure d’aider à résoudre plus rapidement les situations problématiques qui lui seront soumises, a souligné «Mes Soins Restent Ici»

    Profitant de la présence du président-directeur-général par intérim et du nouveau directeur des services professionnels au Bas Saint-Laurent, le comité a procédé à un tour d’horizon des principaux irritants toujours présents concernant les soins de proximité dans les installations du Kamouraska. Les enjeux importants de pénurie de main d'œuvre et les problèmes d’accès à des médecins spécialistes à l'hôpital de Notre-Dame-de-Fatima ont fait partie des discussions.

    La situation s’améliore progressivement au niveau de cette accessibilité en radiologie et des progrès devraient être bientôt visibles en oto-rhino-laryngologie (ORL), en ophtalmologie et en pneumologie. Cependant la situation se fait toujours difficile en pharmacie, en neurologie et en psychologie. Le CISSS étudie et expérimente plusieurs pistes de solutions pour corriger ces situations. Le comité a finalement fait part de l’aspect particulièrement inapproprié du mode de fonctionnement mis en place pour le stationnement à l’hôpital Notre-Dame-de-Fatima.

    Une prochaine rencontre avec M. Lamarre a été fixée pour juin prochain. Le comité a tenu à remercier Frédéric Gagnon et le Dr Jean-Christophe Carvalho pour leur disponibilité aux cours des dernières années.

    Depuis maintenant 5 ans le comité « Mes soins restent ICI » multiplie les représentations politiques et les interventions publiques afin de rétablir le niveau de soins et services de proximité requis pour la population de tout le Kamouraska.

     

    commentairesCommentaires

    0

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    28 janvier 2023 | 6h00

    Place aux joues rouges, la programmation Boule de neige débarque à Rivière-du-Loup

    L’hiver 2023 marque le retour de la programmation Boule de neige, du 27 janvier au 18 mars. Place aux joues rouges et aux sourires, Rivière-du-Loup invite les citoyens à croquer l’hiver à pleines dents et profiter de ses multiples occasions de jouer dehors. Les festivités s’ouvrent dès ce vendredi avec la toujours fort populaire marche aux ...

    27 janvier 2023 | 13h33

    Avenir incertain pour les ponts de glace de la région

    Même si certains se réjouissent de la température clémente jusqu’à présent, certains seront déçus. Les conditions hivernales douces risquent de faire en sorte que les ponts de glace de la région ne puissent ouvrir. Les prochaines semaines seront décisives quant à l’avenir des ponts de glace de Saint-Juste-du-Lac/Témiscouata-sur-le-Lac et ...

    27 janvier 2023 | 13h01

    Éric Duhaime considère Rivière-du-Loup comme un terreau fertile pour le PCQ

    Le chef du Parti conservateur du Québec (PCQ), Éric Duhaime, s’est arrêté à Rivière-du-Loup le 25 janvier dans le cadre d’une tournée de toutes les circonscriptions de la province amorcée à la suite des élections provinciales. Son défi principal sera de maintenir l’intérêt pour son parti pendant quatre ans. Il croit que la région est sensible aux ...