X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

La boutique Bizou ferme ses portes

durée 17 janvier 2023 | 07h01
  • Lydia Barnabé-Roy
    Par Lydia Barnabé-Roy

    Journaliste de l'Initiative de journalisme local

    La boutique Bizou située dans le Centre commercial de Rivière-du-Loup a mis la clé sous la porte ce 16 janvier. Les cinq employées du magasin, dont certaines y travaillaient depuis plusieurs années, ont été mises à pied sans préavis par courriel. Plus de quarante autres magasins de la même entreprise ont subi le même sort à travers le Québec.

    C’est en début de journée, aux alentours de 9 h, que les employées ont appris la mauvaise nouvelle. «On a été prises au dépourvu», souligne l’une d’entre elles. 

    Depuis quelques semaines, elles se doutaient que quelque chose se tramait puisque peu de marchandises faisaient leur arrivée au magasin. «Mais on ne croyait pas que c’était ça», confie une autre employée. Elles pensaient que la compagnie se préparait pour une grosse nouveauté, tel qu’elle l’avait laissé entendre dans de précédentes communications.

    Aucune vente de liquidation n’a été prévue, les vendeuses ont dû emballer tous les bijoux et accessoires dans des cartons. Une journée difficile à faire des aurevoirs aux collègues et à se questionner sur la suite des choses. «On aurait aimé avoir une ou deux semaines de préavis, le savoir à l’avance pour se revirer de bord. Là, on se retrouve sans emploi du jour au lendemain, obligées à passer à autre chose», se désole une employée.

    Rappelons que Bizou, fondée en 1982, s’est placée sous la protection de la Loi sur la faillite et l’insolvabilité en octobre 2020. À la suite de cette annonce, une grosse restructuration a été amorcée au sein de l’entreprise, dont des fermetures de boutiques, des négociations de baux et une diminution d’employés. En date du 6 octobre 2020, Bizou devait un peu plus de 9,4 M $ à ses créanciers. Les difficultés financières de la compagnie sont reliées, entre autres, à la fin de l’exploitation de ses boutiques en France, la hausse du salaire minimum, la concurrence du commerce en ligne et à la pandémie de COVID-19.
     

    commentairesCommentaires

    0

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 6h55

    Une formation pour des bénévoles de la 56e Finale des Jeux du Québec

    Le 28 janvier dernier, 150 bénévoles-organisateurs ainsi que 30 employés de la 56e Finale des Jeux du Québec ont participé à une formation sous la supervision de SPORTSQUÉBEC au Collège Notre-Dame de Rivière-du-Loup. Les délégués en sont ressortis plus outillés à réagir rapidement et efficacement en cas de situation de crise. «On les réunissait ...

    30 janvier 2023 | 15h53

    56e Finale des Jeux du Québec : le Cirque de la Pointe-Sèche au cœur des cérémonies

    L’organisation de la 56e Finale des Jeux du Québec de Rivière-du-Loup a dévoilé, ce 30 janvier, que le Cirque de la Pointe-Sèche de Saint-Germain-de-Kamouraska serait à la barre des cérémonies d’ouverture et de fermeture de l’évènement sportif d’envergure. Elyme Gilbert, fondateur du cirque promet des prestations originales inspirées du concept du ...

    30 janvier 2023 | 15h11

    Une nouvelle partie du sentier Trans-Québec 85 inaugurée

    Une section du sentier de véhicules hors route Trans-Québec 85 reliant la rue Beaubien au boulevard Cartier à Rivière-du-Loup a été officiellement ouverte ce 30 janvier en présence de nombreux dignitaires. Les travaux, estimés à 520 000 $ ont été menés au cours de l’année 2022. Les motoneigistes et les quadistes pourront avoir accès aux ...