X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Héritage 1 : les travaux intérieurs repoussés de quelques mois 

durée 15 janvier 2023 | 06h30
  • Marc-Antoine Paquin
    Par Marc-Antoine Paquin

    Journaliste

    La cure de rajeunissement prévue à l’intérieur de l’Héritage 1, qui était envisagée ce printemps, sera finalement réalisée l’automne prochain. La Compagnie de navigation des Basques (CNB) a décidé d’agir avec prudence afin de ne pas risquer de perturber son prochain début de saison. 

    La direction de la Compagnie de navigation des Basques explique qu’elle ne souhaite pas risquer de subir les contrecoups d’éventuels retards dans la livraison des matériaux nécessaires, à l’approche de la nouvelle saison qui débutera vers la mi-mai.  

    «C’est possible qu’il y ait des délais, peut-être même des surprises, dans la livraison des matériaux et lors de la réalisation des travaux […] On ne veut simplement pas prendre le risque de devoir repousser le lancement de la saison, ni même de quelques jours», a expliqué le capitaine du navire et coordonnateur des opérations maritimes à la CNB, Jean-Philippe Rioux. 

    Ce printemps, la Compagnie de navigation des Basques souhaite tout de même changer l’embarcation de sauvetage et le bossoir, le 
dispositif qui permet de la hisser. Même s’ils sont toujours sécuritaires, la CNB a préféré les changer, puisqu’ils sont considérés comme étant vieillissants. 

    Pour les travaux de réfection à l’intérieur du navire, les mois à venir permettront de réaliser une réévaluation précise des couts nécessaires, ainsi qu’un appel d’offres. Les travaux attendront la fin de la saison. 

    Concrètement, la CNB souhaite profiter de ce chantier pour revoir complètement la disposition des espaces réservés aux passagers afin d’en améliorer l’ergonomie. L’espace de restauration, tout comme la billetterie, seront aussi revus. Le système de communication interne, le système de plomberie et la salle des machines seront également améliorés, alors que des conduites de ventilation seront installées dans la cale.

    Une fois ces travaux complétés, le navire devrait être en état de vivre plusieurs autres années de traversées sans avoir besoin de mises à niveau majeures, estime la Compagnie de navigation des Basques. 

    Rappelons que l’ensemble de ce projet est, pour le moment, évalué à un peu plus d’un million de dollars. La CNB croit toutefois qu’il pourrait être revu à la hausse en raison des couts plus élevés de matériaux. 

    En aout 2022, le ministère des Transports a accordé une aide financière 749 000 $, ce qui représente 75 % des dépenses admissibles pour ce projet. Plus récemment, 130 500 $ supplémentaires ont été octroyés dans le cadre du volet Soutien au rayonnement des régions du Fonds régions et ruralité (FRR). 

    Le traversier L’Héritage 1 est actuellement stationné non loin du quai de Trois-Pistoles où il passera le prochain hiver.

     

     

    commentairesCommentaires

    0

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 16h54

    Maxime Blanchette Joncas gonflé à bloc pour la rentrée parlementaire

    Création de logements, pénurie de main-d’œuvre, assurance-emploi et couverture cellulaire sont des enjeux locaux qui se trouvent au cœur des priorités du député de Rimouski-Neigette—Témiscouata—Les Basques, Maxime Blanchette-Joncas, pour la session parlementaire 2023 qui vient tout juste de débuter. «Le gouvernement fédéral […] ne connait pas la ...

    Publié à 12h18

    L'Assemblée nationale s'oppose à la refonte des circonscriptions fédérales

    L’Assemblée nationale s’est officiellement opposée à la suppression de la circonscription d’Avignon–La Mitis–Matane–Matapédia dans l'Est-du-Québec ce mardi 7 février. La motion soulignant l'opposition des députés provinciaux a été adoptée à l'unanimité et sans débat. Le texte de motion présenté a été présenté par le leader parlementaire de ...

    Publié à 11h22

    Néomédia et infodimanche.com renforcent leur architecture

    Vous l'aurez remarqué, depuis vendredi dernier, le site Internet infodimanche.com et l'application infodimanche rencontrent certaines difficultés. Un problème de serveurs de notre fournisseur Néomédia s'est avéré être l'oeuvre de pirates informatiques. L'entreprise située en Beauce a donc saisi l'occasion afin de migrer son architecture sur une ...