X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Villa Rose des Vents de L'Isle-Verte : l’appel d’offres est lancé 

durée 29 décembre 2022 | 06h04
  • Le projet de construction d’une nouvelle résidence pour ainés à L’Isle-Verte progresse. Le processus d’appel d’offres a récemment été lancé afin de trouver un entrepreneur pour effectuer les travaux. Le chantier pourrait débuter au printemps. 

    Rejoint cette semaine, le président du conseil d’administration de la Corporation Les Amis des Aînés de L'Isle-Verte, Bruno Bélanger, confirme que le dossier prend maintenant le chemin de la concrétisation, après des années de démarches. Il ne cache toutefois pas que plusieurs détails doivent toujours être attachés. 

    «Nous sommes contents d’aller en appel d’offres. Ça avance et c’est une belle nouvelle», a partagé M. Bélanger, soutenant que l’ouverture des soumissions devrait avoir lieu dans un peu plus d’un mois, au début février.  

    Évalué à un peu plus de 5 M$ il y a déjà quelques années, le projet de construction de la Villa Rose des Vents, qui offrira 20 logements avec services, demandera vraisemblablement des investissements aujourd’hui bien plus importants, même que la facture pourrait doubler. Au moment d’écrire ces lignes, Bruno Bélanger estimait qu’il était difficile d’en évaluer la teneur, mais les réponses viendront assez vite. 

    Du côté des aides financières, le gouvernement fédéral a maintenant le dossier en main, confirme-t-il. Il pourrait se qualifier pour un nouveau programme visant à construire de nouveaux milieux de vie pour les ainés.

    En février, Québec avait aussi annoncé un financement de 5,4 M$ pour ce projet. Reste à voir si cette somme pourra finalement être intégrée au montage financier et de quelle façon celui-ci sera achevé. Actuellement, la Société d’habitation du Québec (SHQ), via programme d’AccèsLogis Québec, et la Coopérative d’habitation Atena, sont impliqués avec Les Amis des Aînés. 

    Chose certaine, Bruno Bélanger se réjouit de voir le dossier progresser. Il rappelle que ce projet est sur la table depuis de nombreuses années et que les besoins d'hébergement pour ainés sont importants dans la région de L’Isle-Verte, encore plus depuis la tragédie de la Résidence du Havre en 2014.

    La nouvelle résidence sera d’ailleurs bâtie sur le terrain de l’ancienne qui a été offert par un entrepreneur local. La partie restante sera démolie. Ces travaux pourraient être effectués en avril, tout juste avant le début du chantier de construction. 

    «Ici à L’Isle-Verte, les gens sont contents [de la nouvelle]. On m’en parle régulièrement. Les personnes âgées attendent cela depuis longtemps», a souligné Bruno Bélanger, soutenant que la nouvelle résidence permettra à la communauté à plusieurs aînés de demeurer ou même de revenir dans leur communauté, tout en ayant accès à davantage de services.

    «C’est un projet qui nous tient à cœur et qui est important», a-t-il ajouté. 

    La résidence sera adaptée pour les aînés autonomes, semi-autonomes et en légère perte d’autonomie. C’est la firme Atelier5 qui a travaillé sur le design et les plans. Les esquisses des perspectives extérieures avaient été dévoilées en mars 2022. 

     

    commentairesCommentaires

    0

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 6h59

    Pénurie de logements et prix à la hausse à Rivière-du-Loup

    Les dernières données de l’Enquête sur les logements locatifs 2022 de la Société canadienne d’hypothèques et de logement, le taux d’inoccupation se chiffre à 0,5 % à Rivière-du-Loup, une proportion inchangée depuis l’année dernière. Toutefois, la disponibilité des appartements de deux ou trois chambres et plus a chuté à 0 %. Le prix moyen est à la ...

    Publié à 6h32

    Colloque de l’industrie touristique du Bas-Saint-Laurent : une journée de rencontres et de réseautage

    Le colloque de l’industrie touristique du Bas-Saint-Laurent a été un succès, réunissant plus de 190 participants lors de l’après-midi conférences et 160 convives lors du «souper-soirée découvertes du Bas-Saint-Laurent». L’événement se déroulait le 1er février dernier à l’Hôtel Rimouski sous le thème «Des idées à l’action». Il aura permis aux ...

    Publié à 6h02

    Ottawa renonce aux coupures chez Service Canada

    Le député de Rimouski-Neigette—Témiscouata—Les Basques, Maxime Blanchette-Joncas, se réjouit que Karina Gould, ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, et responsable de Service Canada, ait décidé de renverser la décision de couper les heures de travail de 750 agents de service au Québec. Ces coupures de service, estime le ...