X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Plus de 400 000$ octroyé pour le développement du genévrier 

durée 24 décembre 2022 | 13h05
  • Une somme de 405 990 $ a récemment été accordée au déploiement stratégique de la filière genévrier du Bas-Saint-Laurent. L’annonce a été réalisée par la ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest, ainsi que la ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent, Maïté Blanchette Vézina, dans le cadre du volet Soutien au rayonnement des régions du Fonds régions et ruralité.

    Porté par l’Association Les Saveurs du Bas-Saint-Laurent, ce projet a pour objectif d’accroître l’expertise régionale et de positionner le Bas-Saint-Laurent comme une région productrice de genévrier. Cet investissement permettra d’appuyer le déploiement de la filière genévrier mise sur pied en 2017 par le Comité Filières PFNL et cultures innovantes du Bas-Saint-Laurent.

    «C’est un investissement majeur qui nous permettra de propulser la filière du genévrier. Nous sommes convaincus que ce projet innovant contribuera au rayonnement de la région à l’échelle provinciale», a déclaré Nicole Lavoie, directrice générale des Saveurs du Bas-Saint-Laurent et membre du Comité Filières PFNL.

    Un engouement pour le genévrier

    Utilisées dans la confection de spiritueux, les baies de genévrier sont un aromate d’intérêt pour les distilleries. Tout comme dans plusieurs régions du Québec, le besoin d’approvisionnement en genévrier augmente, parallèlement aux besoins grandissant des microdistilleries québécoises. 

    Bien que deux espèces de genévriers poussent à l’état sauvage au Québec, aucun producteur n’en cultive actuellement en grande quantité et presque la totalité de l’approvisionnement repose sur l’importation. Il s’agit d’une belle opportunité pour le Bas-Saint-Laurent d’explorer ce domaine forte demande.

    Rappelons que le développement de la filière passe par la recherche et l’étude des techniques de récolte, l’établissement de collaborations régionales notamment avec des producteurs préalablement sélectionnés, la formation, la création de pépinières et le développement de produits transformés.
     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    22 février 2024 | 10h37

    Colloque de l’industrie touristique du Bas-Saint-Laurent

    Tourisme Bas-Saint-Laurent invite ses membres et ses partenaires à s’inscrire sans plus tarder au colloque annuel de l’industrie touristique qui se déroulera le mercredi 13 mars 2024 à l’Hôtel Universel de Rivière-du-Loup, sous le thème « Les temps changent ». Lors du souper-soirée « Découvertes du Bas-Saint-Laurent », un hommage sera rendu à ...

    22 février 2024 | 10h18

    La loterie pastorale est de retour pour une 15e édition

    Les fabriques des paroisses de Saint-Jean-de-Dieu, Saint-Cyprien, Saint-Clément, Saint-Médard et Saint-Mathieu-de-Rioux se regroupent pour mettre sur pied la 15e édition de la loterie pastorale qui permettra de récolter 42 000 $ et de faire d’heureux gagnants. Les 1400 billets sont disponibles auprès des marguilliers ou des bénévoles désignés des ...

    22 février 2024 | 7h12

    300 000 $ pour relancer les transports collectifs et adaptés de la région

    La députée de Rivière-du-Loup–Témiscouata, Amélie Dionne, annonce au nom de la vice-première ministre et ministre des Transports et de la Mobilité durable, Geneviève Guilbault, une aide ponctuelle de 297 652 $ pour les trois MRC de sa circonscription, afin de contrer la baisse des revenus causée notamment par une perte d’achalandage. Ainsi, la ...