X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Un toutou et un conte pour les enfants de la région

durée 7 décembre 2022 | 06h58
  • Lydia Barnabé-Roy
    Par Lydia Barnabé-Roy

    Journaliste de l'Initiative de journalisme local

    Le Clup Optimiste de Rivière-du-Loup a procédé à la distribution de 1150 toutous dans plusieurs écoles de la région ce 5 décembre. Pour cette 22e édition, en plus de recevoir une peluche, les enfants en maternelle obtiendront un petit conte qui raconte l’histoire de leur nouvel ami.

    Cette nouveauté a été développée par l’enseignante de sixième année, Charlie-Ann Gagnon, dans le cadre d’un projet d’écriture et d’entrepreneuriat pour ses élèves. Pour entendre l’histoire, les parents n’ont qu’à scanner le code QR sur l’étiquette du nom du toutou et la faire écouter à leurs enfants. Les élèves de Mme Gagnon y lisent le texte qu’ils ont écrit. Ils ont même fait, de leur propre chef, des illustrations pour accompagner leurs propos. 

    «Ça a rendu ça magique», a confié Mme Gagnon. Elle ajoute que les élèves étaient tellement motivés par l’initiative qu’ils souhaitaient inventer plus d’une histoire. «Ils savent pourquoi ils le font», a-t-elle mentionné. Ce projet leur permet à la fois de comprendre l’importance de redonner à la communauté et de développer leur créativité. Christian Ouellet, membre du Club Optimiste et instigateur de l’évènement année après année trouve cet ajout aux toutous merveilleux.

    Cette année, ce sont 2500 toutous en tout qui ont été amassés par le Club grâce aux écoles, aux 3L ainsi qu’à différents citoyens. L’organisme a gardé une banque de peluches pour l’année prochaine puisqu’ils l’avaient épuisé pendant la pandémie.

    En 22 ans, ce sont 37 000 toutous qui ont été recueillis et nettoyés chez le Nettoyeur Magique de Rivière-du-Loup. «On apprend aux gens à récupérer, on fait du recyclage», soulève M. Ouellet. En donnant des peluches dans les écoles, aux fêtes d’enfants, au CHRHGP, notamment, cela permet de rendre des jeunes heureux. «Je ne connais pas d’enfant qui n’est pas content quand il reçoit un toutou», avance-t-il.

    Christian Ouellet remercie les personnes qui ont donné des toutous en grand nombre cette année. Il indique que c’est la générosité des gens qui fait en sorte que l’organisme puisse redonner aux jeunes chaque année. Selon lui, un toutou pour un enfant «est un cadeau inestimable».
     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    14 avril 2024 | 14h28

    La chasse à l’oie, une activité complémentaire à celle des effaroucheurs

    L’oie des neiges est de retour au Bas-Saint-Laurent pour quelques semaines en attente de poursuivre sa migration vers son aire de reproduction dans l’Arctique canadien. L’intervention de chasseurs, en accord avec les propriétaires des terres agricoles et dans le respect de ces dernières, peut être complémentaire au travail des effaroucheurs et ...

    14 avril 2024 | 14h19

    Le Québec et le Bas-Saint-Laurent perdant sur toute la ligne selon Maxime Blanchette-Joncas

    Le député de Rimouski–Neigette–Témiscouata–Les Basques, Maxime Blanchette-Joncas, a dénoncé le peu d’investissements de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) au Québec, alors que le Québec est plongé en pleine crise du logement. Selon le Bloc Québécois, quand Ottawa choisit les projets, le Québec est lésé. Des chiffres obtenus ...

    14 avril 2024 | 7h10

    Le Jeune Barreau de Montréal lance sa 42e Clinique juridique téléphonique

    Le Jeune Barreau de Montréal (JBM) lance sa 42e édition de la Clinique juridique téléphonique, qui aura lieu les 20 et 21 avril prochains. Le temps d'une fin de semaine, avocats et notaires se mobiliseront pour offrir des conseils juridiques gratuits par téléphone à la population de partout au Québec. Cette initiative constitue, avec d'autres ...