X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Finale des Jeux du Québec : 100 jours avant le grand rendez-vous

durée 23 novembre 2022 | 15h20
  • Marc-Antoine Paquin
    Par Marc-Antoine Paquin

    Journaliste

    Le décompte est officiellement lancé : c’est dans 100 jours que la ville de Rivière-du-Loup accueillera des milliers de jeunes athlètes de la province dans le cadre de la 56e Finale des Jeux du Québec. Après deux faux départs, le comité organisateur est toujours aussi motivé et déterminé à donner le fameux coup d’envoi de cette grande fête du sport amateur en mars prochain. 

    Composé de trente employés, le comité qui chapeaute l’événement entre d’ailleurs dans sa phase cruciale de mise en place de ses activités. La fébrilité est palpable. Après tout, voilà maintenant six ans que Rivière-du-Loup sait qu’elle célébrera les 50 ans de la Finale des Jeux du Québec, là où tout a commencé en 1971. 

    «Nous en sommes à attacher les nombreux fils entre tous nos secteurs d’activité et entre tous nos sites, résume Karine Malenfant, directrice générale du COFJQ – 2022. Pour cette étape, nous travaillons main dans la main avec nos partenaires institutionnels, comme la Ville de Rivière-du-Loup, le Centre de services scolaire de Kamouraska–Rivière-du-Loup et le Cégep de Rivière-du-Loup.»

    «Nous sommes très confiants et excités, puisque nous sommes exactement là où on doit être à 100 jours des Jeux […] Les gens qui travaillent avec nous sont mobilisés et ils sont présents pour les bonnes raisons. Ils veulent que ça fonctionne. On a hâte d’accueillir la visite», a-t-elle ajouté en clin d’œil au temps des Fêtes et aux festivités.   

    Sans surprise, l’organisation de ce rendez-vous à grand déploiement représente un défi de taille à différents niveaux. Actuellement, le comité organisateur termine la planification de son réseau de transport, qui comptera neuf circuits d’autobus entre les 17 sites, ainsi que de son service de production alimentaire, qui devra offrir 62 000 repas dans trois cafétérias pendant les neuf jours du rassemblement. 

    Fait intéressant : le COFJQ – 2022 sera le premier à produire lui-même la nourriture des participants, sans recours à un service de traiteur. L’hébergement des participants, qui occupera 260 classes des écoles primaires et secondaires de Rivière-du-Loup et de Saint-Pascal, est un autre dossier complexe qui chemine bien.

    TRAVAIL ET ADMIRATION 

    Chose certaine, les efforts de l’équipe derrière cette grande fête du sport ne passent pas inaperçus, ici comme ailleurs. La directrice générale de SPORTSQUÉBEC, Isabelle Ducharme, n’a pas caché avoir beaucoup d’admiration pour la résilience, la détermination et la passion de l’équipe Rivière-du-Loup. 

    «Ils peuvent être fiers. Six ans d’organisation, c’est long. C’est un Ironman qu’ils vivent, une longue épreuve durant laquelle il y a des périodes plus difficiles, mais aussi une ligne d’arrivée. Ils ont fait un travail fantastique et ils sont prêts. J’ai beaucoup d’admiration pour l’équipe», a-t-elle partagé, soulignant l’importance pour SPORTSQUÉBEC de fêter en sol louperivois.   
    Une opinion partagée par la ministre responsable du Sport, du Loisir et du Plein air, Isabelle Charest, du président du Mouvement Desjardins, Guy Cormier, ainsi que du maire de Rivière-du-Loup, Mario Bastille. Ce dernier a souligné en conférence de presse, mercredi, que le lancement de la Finale des Jeux du Québec sera un moment d’émotions pour tout le milieu qui a su garder la flamme bien allumée ces dernières années. 

    «La dernière ligne droite est arrivée, plus que 100 jours avant notre Finale tant souhaitée! On dit que l’attente fait grandir le plaisir et assurément, celui-ci sera la partie, tandis que la région se sera préparée trois fois plutôt qu’une à accueillir nos invités», a-t-il déclaré, rappelant que l’événement sera également une célébration de la persévérance des nombreux athlètes qui ont dû faire face à des zones de turbulence depuis 2020. 

    RECUTEMENT DE BÉNÉVOLES 

    Soulignons que le recrutement de bénévoles sera au cœur des priorités du comité organisateur au cours des prochaines semaines. Si les bénévoles responsables des différents sites sont trouvés et en poste, il faut maintenant grandir la banque de bénévoles qui permettront d’assurer la présentation d’une finale à la hauteur des attentes. 

    «C’est notre principal défi de convaincre la population qu’elle ne doit pas passer à côté de cet événement-là. Ceux qui ont vécu 1971 s’en rappellent encore, alors on ne doute pas que ceux qui le vivront en mars s’en souviendont longtemps», a indiqué Karine Malenfant. 

    «C’est une opportunité unique d’accumuler des souvenirs impérissables, de s’impliquer dans son milieu et aussi de faire partie de cet événement historique-là.»

    Le comité organisateur constate déjà un bon roulement du côté des inscriptions. Il s’attend cependant à ce que le rythme prenne de l’ampleur au retour des Fêtes, lorsque l’effervescence se fera sentir à travers la ville. 

    Les gens qui souhaitent participer à cet événement unique et joindre la Famille des Jeux peuvent s’inscrire sans attendre à jeseraibenevole2022.com, au 418 867-6714 ou en personne à «La Chambre des joueurs», au Centre commercial Rivière-du-Loup.

    LA VILLE PRENDRA DES COULEURS

    Étendues à La Pocatière, Saint-Pascal et Saint-Antonin, les activités de la 56e Finale des Jeux du Québec se concentreront dans le quadrilatère ceinturant le Cégep de Rivière-du-Loup, qui servira de Centrale administrative. Cette zone névralgique se parera très bientôt des couleurs des 19 délégations régionales, grâce à une série d’oriflammes portant l’emblématique logo des Jeux du Québec. 

    D’autres éléments de visibilité contribueront au cours des prochaines semaines à rehausser d’un cran l’excitation et à transformer la ville en un haut lieu de festivités. Pendant toute la durée de la Finale, la Place des Jeux Premier Tech, aménagée dans le stationnement du Centre Premier Tech, présentera d’ailleurs une programmation d’activités culturelles et sociales en continu pour la population locale et les visiteurs.

     

    commentairesCommentaires

    0

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    27 novembre 2022 | 9h25

    Les marchés publics : un maillon important pour l’accessibilité des produits locaux au Bas-Saint-Laurent

    Imaginez 37 producteurs-transformateurs locaux, 14 marchés publics et 36 intervenants du milieu réunis autour des thématiques de la consolidation et du développement des marchés publics au Bas-Saint-Laurent, le tout agrémenté d’un repas mettant en valeur des produits d’ici. C’est ce qui s’est déroulé le 4 novembre dernier lors du Forum sur l’avenir ...

    27 novembre 2022 | 6h57

    Vers un spectacle à grand déploiement à l’église Notre-Dame-des-Neiges

    L’église Notre-Dame-des-Neiges de Trois-Pistoles pourrait être le théâtre d’un «spectacle unique et à grand déploiement» à compter de l’été 2025. C’est le souhait d’un comité qui travaille depuis maintenant trois ans sur le dossier important de la restauration, de la préservation et de la sauvegarde de ce bâtiment patrimonial reconnu un comme ...

    27 novembre 2022 | 6h44

    La Fondation Jeunesse du Bas-Saint-Laurent se joint à un nouveau mouvement

    Suivant l’évolution rapide et constante des besoins essentiels de dizaines de milliers de jeunes sous la protection du Centre de Protection de l’Enfance et de la Jeunesse (CPEJ), et ce à la grandeur du Québec, 12 fondations régionales œuvrant en matière d’aide directe et de soutien à la protection des jeunes, dont la Fondation Jeunesse du ...