X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Décès de Marcel St-Pierre, un bâtisseur de Rivière-du-Loup 

durée 22 novembre 2022 | 16h25
  • Marc-Antoine Paquin
    Par Marc-Antoine Paquin

    Journaliste

    La Ville de Rivière-du-Loup a perdu ces derniers jours Marcel St-Pierre, un homme qui l’a représentée pendant près de 20 ans comme conseiller municipal et qui a été au cœur de sa vie politique, publique, sociale et communautaire.

    Conseiller municipal du quartier Saint-Ludger entre 1963 et 1983, M. St-Pierre a été de nombreuses batailles pour le développement de 
son secteur, mais aussi de celui du parc industriel et de la transformation du centre-ville de Rivière-du-Loup. Son amour - et la ferveur dont il a fait preuve - pour sa ville et sa croissance n’ont jamais fait de doute.

    Ayant toujours eu à cœur le bien-être de sa communauté, Marcel St-Pierre est aussi reconnu comme le fondateur de l’Office municipal d’habitation, un organisme dont il a présidé le conseil d’administration pendant plus de 50 ans à titre de bénévole et pour lequel il était toujours actif il y a encore quelques mois. 

    Son implication à ce niveau a été exemplaire pour la région, puisqu’on estime que plus de 
462 logements sociaux ont été construits 
sous sa gouverne. Un legs unique et imposant dont l’impact est considérable pour la communauté louperivoise. 

    «C’est une très grosse perte pour Rivière-du-Loup», a réagi le maire de Rivière-du-Loup, Mario Bastille, mardi. Ce dernier l’a côtoyé ces neuf dernières années sur le conseil de ce qui est aujourd’hui connu comme l’Office régional de l’habitation (ORH). 

    «M. St-Pierre, c’était un bâtisseur, un gars d’équipe travaillant, vif d’esprit et fier pour qui j’ai toujours eu un grand respect. J’ai appris beaucoup à ses côtés et je me considère chanceux d’avoir eu cette chance de le côtoyer sur une base régulière.» 

    Selon M. Bastille, on ne réalise pas l’ampleur de l’implication de Marcel St-Pierre, tant au niveau municipal que social. Selon lui, on lui doit beaucoup et son départ laisse un vide, notamment à l’ORH où il était un leader. 

    «C’est quelqu’un qui a fait beaucoup pour 
le développement de notre ville, quelqu’un 
qui s’est fait confiance, qui a suivi ses convictions et sa vision, même dans certains dossiers 
polarisants et à contre-courant […] À ce niveau-là, c’est quelqu’un qui est aussi très inspirant», 
a-t-il partagé. 

    Présent dans sa communauté, Marcel St-Pierre a contribué à sa façon dans des dizaines de comités et organismes, autant localement qu’à l’échelle provinciale. Il a notamment été en action à la Jeune Chambre, à l’Association touristique régionale, au Cégep de Rivière-du-Loup, à la Société Saint-Jean-Baptiste, à la Ville de Rivière-du-Loup, à l’Association québécoise d’urbanisme, au Club nautique, au Club des Ambassadeurs et au Club Lion. Il a aussi présidé l’Association des offices municipaux du Québec pendant trois ans. 

    Marcel St-Pierre a été mainte fois décoré et récompensé pour ses multiples implications. Il est notamment récipiendaire de la Médaille du Lieutenant-gouverneur pour les aînés (2021), de la Médaille de l’Assemblée nationale (2015), du Prix Hommage Ainés (2013) et du Mérite municipal Yves-Godbout (1991).

    Depuis 2015, un parc de la rue Gilles porte aussi le nom de Marcel St-Pierre. Une reconnaissance pour son apport au milieu des logements à prix modiques, mais aussi pour son apport au quartier de Saint-Ludger qu’il avait à cœur et qu’il a contribué à faire grandir.
     

     

    commentairesCommentaires

    0

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    27 novembre 2022 | 9h25

    Les marchés publics : un maillon important pour l’accessibilité des produits locaux au Bas-Saint-Laurent

    Imaginez 37 producteurs-transformateurs locaux, 14 marchés publics et 36 intervenants du milieu réunis autour des thématiques de la consolidation et du développement des marchés publics au Bas-Saint-Laurent, le tout agrémenté d’un repas mettant en valeur des produits d’ici. C’est ce qui s’est déroulé le 4 novembre dernier lors du Forum sur l’avenir ...

    27 novembre 2022 | 6h57

    Vers un spectacle à grand déploiement à l’église Notre-Dame-des-Neiges

    L’église Notre-Dame-des-Neiges de Trois-Pistoles pourrait être le théâtre d’un «spectacle unique et à grand déploiement» à compter de l’été 2025. C’est le souhait d’un comité qui travaille depuis maintenant trois ans sur le dossier important de la restauration, de la préservation et de la sauvegarde de ce bâtiment patrimonial reconnu un comme ...

    27 novembre 2022 | 6h44

    La Fondation Jeunesse du Bas-Saint-Laurent se joint à un nouveau mouvement

    Suivant l’évolution rapide et constante des besoins essentiels de dizaines de milliers de jeunes sous la protection du Centre de Protection de l’Enfance et de la Jeunesse (CPEJ), et ce à la grandeur du Québec, 12 fondations régionales œuvrant en matière d’aide directe et de soutien à la protection des jeunes, dont la Fondation Jeunesse du ...