X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Nouvelle formation en médecine à l’hôpital de Notre-Dame-du-Lac

durée 21 novembre 2022 | 15h01
  • Andréanne Lebel
    Par Andréanne Lebel

    journaliste

    L’Hôpital de Notre-Dame-du-Lac accueille depuis cet automne une première étudiante dans le cadre de son externat longitudinal intégré (ELI). Elle a débuté cette formation le 31 octobre et la poursuivra jusqu’au 7 mai 2023 à Témiscouata-sur-le-Lac.

    Après son séjour au Témiscouata, Amélie Pelletier se dirigera au Centre hospitalier régional du Grand-Portage pour compléter son ELI du 8 mai au 17 septembre. À l’Hôpital de Notre-Dame-du-Lac, les étudiants ont une exposition clinique en continu en chirurgie, en médecine interne et en obstétrique. L’étudiante à l’ELI continuera sa formation au Centre hospitalier régional du Grand-Portage de Rivière-du-Loup pour aller chercher des spécialités en psychiatrie, gynéco-obstétrique, orthopédie, neurologie jusqu’en septembre 2023.

    «Pour nos étudiants, ça implique qu’ils viennent vivre en région pendant un an. Ils auront la chance de découvrir la pratique médicale en région et de voir ce que ça implique, autant pour les spécialités qu’en médecine de famille», explique Julie Fortin, directrice des externats longitudinaux intégrés à la Faculté de médecine de l’Université Laval. Cette formation évite aux étudiants de changer d’établissement toutes les six semaines lors de leurs stages de médecine dans la formation classique. 

    L’ELI s’inscrit dans la première année d’externat junior, après les trois années de préclinique du programme de médecine de l’Université Laval. Les étudiantes et étudiants participent au suivi de patients avec les médecins de famille, s'exposent à l’urgence pendant toute la première année et font des tournées hospitalières. 

    Selon la Dre Marie-Claude de Brouwer qui supervise l’ELI à l’Hôpital de Notre-Dame-du-Lac, ce mode d’apprentissage permet de bien intégrer toutes les connaissances dont les étudiants en médecine ont besoin. «Ils nous aident à faire des diagnostics, à appliquer des traitements. L’avantage de l’étudiant en région, c’est qu’il est en lien avec le patron. L’apprentissage se fait directement de l’enseignant […] En région, on est des médecins très polyvalents et on souhaite que les étudiants le soient aussi.»

    Cette formation en médecine nouvellement offerte au Témiscouata est le fruit d’une collaboration entre le CISSS du Bas-Saint-Laurent et la Faculté de médecine de l’Université Laval. L’objectif est d’accroitre le nombre de futurs médecins en formation dans la région, et éventuellement de les encourager à y rester pour toute leur carrière, selon la présidente-directrice générale du CISSS du Bas-Saint-Laurent, Isabelle Malo.  

    Ce projet s’inscrit dans le cadre d’Aventure médecine qui permet d’offrir le programme de médecine à Rimouski depuis cet automne à une première cohorte de 18 étudiantes et étudiants.

    Le programme ELI est offert dans les hôpitaux de Notre-Dame-du-Lac, Rivière-du-Loup, Rimouski et Matane pour renforcer le programme d’études médicales en région. D’autres établissements du CISSS du Bas-Saint-Laurent pourraient s’ajouter au cours des prochaines années.

    commentairesCommentaires

    0

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 13h28

    La MRC de Témiscouata adopte son budget 2023

    Lors de la dernière séance du Conseil de la MRC de Témiscouata tenue le 23 novembre dernier, les membres ont adopté le budget 2023 totalisant 10 423 152 $.  Une augmentation de 1.16% des quotes-parts est dénotée. Toutefois, la MRC mentionne qu’il y a eu une augmentation relativement importante des coûts de services à la carte qui sont offerts à ...

    Publié à 13h00

    La Grande guignolée des médias à Rivière-du-Loup

    C’est le jeudi 1er décembre que se tiendra la Grande Guignolée des médias à Rivière-du-Loup. Les représentants d’Info Dimanche, de CIEL FM et CIBM ainsi que de CIMT collecteront les dons des automobilistes pour cette bonne cause. Les employés d’Info Dimanche seront positionnés à l’intersection des rues Fraser et Lafontaine dès 7 h 30 le matin ...

    Publié à 10h47

    Amélie Dionne siège pour la première fois à l’Assemblée nationale

    La députée de Rivière-du-Loup - Témiscouata, Amélie Dionne, a siégé pour la première fois à l’Assemblée nationale ce 29 novembre lors de la rentrée parlementaire. «Quelle immense fierté et fébrilité de siéger […] au Salon bleu auprès de mes collègues, afin de représenter notre belle région», a-t-elle confié sur ses réseaux sociaux.  La ...