X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Deux pas vers un système de santé plus inclusif

durée 11 novembre 2022 | 06h57
  • Lydia Barnabé-Roy
    Par Lydia Barnabé-Roy

    Journaliste de l'Initiative de journalisme local

    L’ABC des Portages a présenté deux nouveaux outils afin d’aider les citoyens du Kamouraska et de Rivière-du-Loup à prendre le contrôle de leur santé et de fournir aux professionnels de la santé un guide pour rendre le système actuel plus inclusif. Lancés le 9 novembre en début de soirée à la Maison de la culture de Rivière-du-Loup, «Mon carnet de santé» et «Le guide des pratiques inclusives» permettront d’améliorer les enjeux d’accessibilité dans le système de santé d’après la chargée de projet, Cynthia Houde.

    La présentation a débuté par des questions posées aux personnes présentes dans la salle. Mme Houde a demandé aux participants de lever leur carton rouge si la réponse à l’interrogation était positive. «Est-ce qu’il vous est déjà arrivé d’oublier un rendez-vous de santé? Avez-vous déjà retardé le moment de prendre un rendez-vous de santé? Avez-vous déjà eu de la difficulté à exprimer vos craintes et vos besoins lors d’un rendez-vous? Est-ce que ça vous est déjà arrivé de vous sentir jugé lors d’un rendez-vous de santé? Avez-vous déjà senti qu’on vous manquait de respect?», a-t-elle enchaîné. Chaque fois, la majorité des gens levait la main.

    «On est tous vulnérables à différents degrés», a soutenu la chargée de projets. Elle a mentionné que si des gens plus privilégiés se sentaient vulnérables avec leur médecin, elle pouvait très bien imaginer la difficulté des gens moins bien nantis à être confrontés à cette situation. 

    C’est la raison même qui a poussé l’organisme ABC des Portages à créer ces deux outils qui seront distribués dans les MRC de Kamouraska et Rivière-du-Loup dans les prochains mois. L’idée a germé en 2019, mais c’est en 2021 que le travail de concertation des organismes et de citoyens a commencé. Le projet a pu être réalisé grâce à une contribution de 60 000 $ des Alliances pour la solidarité du Bas-St-Laurent de 2020 à 2023.

    Sur le terrain, Mme Houde a vite remarqué à quel point les gens se sentaient dépourvus face aux professionnels de la santé, la difficulté de jongler entre plusieurs rendez-vous et la façon de s’y rendre, notamment. «Il y a quelque chose avec les professionnels de la santé, surtout avec les médecins qui ont un statut ou un rôle dans la société qui peut être intimidant, et qui fait que les gens peuvent perdre un peu leurs moyens et être stressés», raconte-t-elle en ajoutant que cela peut contribuer à la personne d’oublier de parler de choses importantes sur sa santé durant le rendez-vous. Le carnet peut donc permettre de remédier à cette situation.

    «L’idée du carnet c’est de redonner du pouvoir à la personne et de l’aider à se sentir plus en confiance quand elle doit aller à un rendez-vous. C’est aussi de favoriser l’expression et la communication des gens avec le personnel soignant», explique Cynthia Houde. Ce dernier a aussi été réfléchi de sorte à être compris par des citoyens à faible niveau de littératie. Ainsi, il est très visuel et comporte de nombreuses icônes pour se retrouver facilement.

    La suite logique du carnet a été la conception du guide pour les professionnels de la santé afin de les sensibiliser aux stigmatisations que vivent certaines personnes plus vulnérables. «Cet outil est une modeste contribution dans tout un éventail de choses qui doivent être faites pour aider les personnes qui vivent de l’exclusion à être mieux servie dans le système de la santé», soutient la chargée de projet.

    Le document se veut une piste de réflexion et de solution afin d’adapter les interventions du personnel soignant à la clientèle dite plus vulnérable. Mme Houde mentionne que le but n’a jamais été de catégoriser personne, mais bien de faire réaliser les enjeux de certaines pour les aider plus facilement. 

    Pour les personnes intéressées, durant l’année, des animations seront réalisées dans certains organismes de la région pour présenter les outils qui seront disponibles en format papier, 800 ont été imprimés pour le Kamouraska et 1000 pour Rivière-du-Loup. Pour participer à l’une de ces présentations ou avoir un Carnet de santé, il faut contacter l’ABC des Portages. Une version téléchargeable et imprimable du document sera aussi disponible sur leur site web sous peu.
     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    22 février 2024 | 10h37

    Colloque de l’industrie touristique du Bas-Saint-Laurent

    Tourisme Bas-Saint-Laurent invite ses membres et ses partenaires à s’inscrire sans plus tarder au colloque annuel de l’industrie touristique qui se déroulera le mercredi 13 mars 2024 à l’Hôtel Universel de Rivière-du-Loup, sous le thème « Les temps changent ». Lors du souper-soirée « Découvertes du Bas-Saint-Laurent », un hommage sera rendu à ...

    22 février 2024 | 10h18

    La loterie pastorale est de retour pour une 15e édition

    Les fabriques des paroisses de Saint-Jean-de-Dieu, Saint-Cyprien, Saint-Clément, Saint-Médard et Saint-Mathieu-de-Rioux se regroupent pour mettre sur pied la 15e édition de la loterie pastorale qui permettra de récolter 42 000 $ et de faire d’heureux gagnants. Les 1400 billets sont disponibles auprès des marguilliers ou des bénévoles désignés des ...

    22 février 2024 | 7h12

    300 000 $ pour relancer les transports collectifs et adaptés de la région

    La députée de Rivière-du-Loup–Témiscouata, Amélie Dionne, annonce au nom de la vice-première ministre et ministre des Transports et de la Mobilité durable, Geneviève Guilbault, une aide ponctuelle de 297 652 $ pour les trois MRC de sa circonscription, afin de contrer la baisse des revenus causée notamment par une perte d’achalandage. Ainsi, la ...