X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Le nouvel écocentre de Rivière-du-Loup entrera bientôt en fonction 

durée 10 novembre 2022 | 06h55
  • Marc-Antoine Paquin
    Par Marc-Antoine Paquin

    Journaliste

    Les citoyens de la région de Rivière-du-Loup pourront bientôt aller se départir d’une vieille télévision, d’ampoules, de peinture ou d’huiles usagées dans un nouvel environnement plus grand et fonctionnel. Après plusieurs mois de démarches, le nouvel écocentre de la MRC de Rivière-du-Loup n’est qu’à quelques semaines d’une entrée en opération sur la rue Henry-Percival-Monsarrat. 

    Selon le directeur général de la MRC de Rivière-du-Loup, Jocelyn Villeneuve, l’écocentre actuel, qui a pignon sur la rue Delage, fermera officiellement ses portes le 15 novembre prochain. Suivra ensuite une période de déménagement vers le nouveau site, puis une ouverture officielle. La date doit toujours être déterminée, mais elle approche. 

    «On est fébriles», a partagé M. Villeneuve. «Le nouveau site, par sa dimension, va offrir plusieurs opportunités intéressantes pour la clientèle.»

    EN OPÉRATION L’HIVER

    Parmi ces nouveautés : une opération hivernale. Contrairement à l’écocentre de la rue Delage, celui du parc industriel sera accessible pendant l’hiver grâce à quelques plages d’ouverture chaque semaine. 

    «Ça va demander de faire face à certains défis, et une période de rodage sera nécessaire, même si la demande sera moins importante qu’en été, mais je crois que c’est une offre intéressante qui sera appréciée», a dit le directeur général. 

    Le nouvel écocentre, beaucoup plus vaste que l’ancien, permettra en plus d’offrir un meilleur service pour les petits industriels, notamment dans le secteur de la construction dont les entrepreneurs ont régulièrement à se départir de matériaux usagés récupérés sur les chantiers. Les commerces et institutions trouveront également leur compte. 

    «Notre capacité de valorisation va être intéressante. Il y aura beaucoup plus de conteneurs, plus d’espace. La capacité d’entreposage de certaines matières sera vraiment améliorée. Ça va être plus facile pour les citoyens de bien trier ce qu’ils viendront porter et d’optimiser tout le processus.»

    Rappelons que l’actuel site sur la rue Delage ne répond plus aux besoins grandissants du milieu. C’est pourquoi la MRC de Rivière-du-Loup a procédé à l’acquisition des anciennes installations de l’entreprise Conteneurs Verts en juin 2021. Le cout d’achat s’est élevé à près de 1,2 M$.  

    Depuis, plusieurs travaux d’aménagements (excavation, plateforme, etc.) ont été réalisés sur le site, après l’octroi d’un contrat de plus de 300 000 $. Des sommes supplémentaires, pour l’achat de conteneurs par exemple, ont été engendrées pour un total d’environ 400 000 $. 

    Il n’est pas exclu que d’autres travaux soient effectués dans des phases subséquentes, notamment auprès du bâtiment pour les employés, ainsi que du côté du garage. Des fonds sont déjà disponibles à la suite de l’emprunt adopté pour les élus lors de l’achat du terrain. 
     

    commentairesCommentaires

    0

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 10h20

    L’église de L’Isle-Verte sera chauffée jusqu’au 31 décembre

    Le chauffage de l’église de L’Isle-Verte est assuré jusqu’au 31 décembre, à la suite de mobilisation de gens d’affaires et de la communauté. La nouvelle a été annoncée aux paroissiens le 27 novembre lors de la messe tenue à l’église de la Décollation-de-Saint-Jean-Baptiste. Stéphane Ouellet de Litière Ouellet, Alexandre Côté de Cotech et XMetal ...

    Publié à 6h58

    L’UPA demande un meilleur soutien pour les producteurs agricoles

    En marge de l’assemblée générale annuelle de la Fédération de l’Union des producteurs agricoles (UPA) du Bas-Saint-Laurent le mercredi 23 novembre à Rivière-du-Loup, le président Gilbert Marquis et le président de l’UPA nationale, Martin Caron, ont demandé aux deux paliers gouvernementaux la mise en place d’un programme d’aide spécifique pour ...

    27 novembre 2022 | 9h25

    Les marchés publics : un maillon important pour l’accessibilité des produits locaux au Bas-Saint-Laurent

    Imaginez 37 producteurs-transformateurs locaux, 14 marchés publics et 36 intervenants du milieu réunis autour des thématiques de la consolidation et du développement des marchés publics au Bas-Saint-Laurent, le tout agrémenté d’un repas mettant en valeur des produits d’ici. C’est ce qui s’est déroulé le 4 novembre dernier lors du Forum sur l’avenir ...