X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

La Maison des aînés livrée…avec réserve 

durée 26 octobre 2022 | 14h34
  • Marc-Antoine Paquin
    Par Marc-Antoine Paquin

    Journaliste

    La Société québécoise des infrastructures (SQI) a livré la Maison des aînés de Rivière-du-Loup au CISSS du Bas-Saint-Laurent au cours des derniers jours. Il s’agit cependant d’une livraison «avec réserve», c’est-à-dire que bâtiment est maintenant la propriété du CISSS, mais qu’il faudra attendre encore quelques semaines avant que le milieu d’hébergement accueille officiellement ses nouveaux résidents. 

    À court terme, l’équipe du CISSS du Bas-Saint-Laurent inspectera les travaux effectués ces derniers mois par la SQI et fera apporter les correctifs nécessaires, au besoin. Il s’agit d’un processus normal – et nécessaire à la livraison officielle – pour un projet de cette envergure.

    «Ce n’est pas un petit bâtiment, alors c’est une période qu’on souhaite utiliser à bon escient. On va prendre le temps de bien faire les choses», a fait savoir le porte-parole du CISSS du Bas-Saint-Laurent, Gilles Turmel.

    Il explique que le CISSS n’est pas dans une «course contre la montre» pour loger les futurs locataires. «La majorité d’entre eux vivent actuellement au centre d’hébergement Saint-Joseph», a-t-il rappelé. 

    Une fois l’inspection complétée, le CISSS du Bas-Saint-Laurent procédera à une désinfection complète des lieux, puis à un aménagement du mobilier et des équipements. L’équipe de la Maison des aînées sera ensuite invitée à intégrer le milieu pour être formée et s’adapter à son nouvel environnement.  

    «C’est ensuite que les futurs locataires seront appelés à déménager», précise Gilles Turmel. Il ajoute que cette étape sera franchie au début de l’année 2023, mais qu’aucune date n’a jusqu’ici été ciblée. 

    Initialement prévue pour l’automne 2022, la livraison officielle de la Maison des aînés a été retardée. Plusieurs enjeux expliquent cette réalité, selon Gilles Turmel. Les retards d’approvisionnement pour des équipements spécialisés – notamment ceux liés à la sécurité incendie – sont des exemples parmi d’autres. 

    La Maison des aînés de 120 places, évaluée à 78 M$, est implantée au bout de la rue Sainte-Anne à Rivière-du-Loup. Les unités de vie regrouperont chacune 12 résidents partageant des caractéristiques et intérêts similaires.

    Des 120 places, 96 seront destinées aux personnes en perte d’autonomie, alors que 24 autres seront en pavillons alternatifs.


     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 7h05

    Fierté locale et notoriété pour Rivière-du-Loup

    La saison touristique semble déjà bien entamée si on regarde l’achalandage des dernières semaines. Les visiteurs, toujours en quête d’expériences nouvelles et d’aventures, viennent dans la région de Rivière-du-Loup pour décrocher, profiter du grand air et découvrir nos incontournables. Cette année, Tourisme Rivière-du-Loup a choisi d’orienter ses ...

    Publié à 6h55

    Le Louperivois Gaston Pelletier élu troisième récipiendaire du prix Jacques-Grimard au Québec

    Le Louperivois, Gaston Pelletier, connu pour ses nombreux engagements dans la communauté, a vu son travail être récompensé devant ses pairs lors du 53e congrès de l’Association des archivistes du Québec qui se déroulait du 29 au 31 mai à l’Hôtel Universel. Il s’est distingué par son intérêt marqué pour l’histoire de sa région qui a motivé ses ...

    Publié à 6h00

    Moins d’emprunts pour les gros projets de Rivière-du-Loup 

    Bibliothèque municipale, caserne incendie, aéroport, rue Saint-Elzéar...La Ville de Rivière-du-Loup a réalisé des projets d’envergure nécessitant des investissements de plusieurs dizaines de millions de dollars au cours des dernières années. Toutefois, l’administration municipale empruntera finalement moins d’argent que prévu pour leur réalisation, ...