X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Début de l’évaluation environnementale pour le parc éolien Vauban

durée 20 octobre 2022 | 06h03
  • Andréanne Lebel
    Par Andréanne Lebel

    journaliste

    L’évaluation environnementale pour le projet de développement éolien Vauban de l’entreprise Système d’énergie renouvelable (RES) Canada a débuté ce 12 octobre. Situé sur des terres publiques à Pohénégamook, Saint-Antonin et Saint-Honoré-de-Témiscouata, le parc comprendrait entre 17 et 52 éoliennes selon l’option qui pourrait être choisie par Hydro-Québec dans le cadre de son appel d’offres pour l’acquisition d’énergie éolienne.

    Selon l’avis de projet présenté au ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques le 20 juillet 2022, environ 115 kilomètres de chemins d’accès seront aménagés. Le territoire ciblé est d’environ 295 kilomètres carrés.

    Le dépôt de l’étude d’impact sur l’environnement est prévu au cours de l’hiver 2023, si le projet est retenu par Hydro-Québec. Le partenaire local de ce parc éolien est l’Alliance de l’Est. Trois séances publiques ont eu lieu au cours des derniers mois dans les MRC concernées par le projet. Les enjeux soulevés lors de ces rencontres concernaient les zones acéricoles, la répartition des éoliennes sur le territoire de certaines municipalités, la largeur des chemins et leur emprise sur le milieu naturel, ainsi que l’impact sur les activités de chasse. L’investissement global est estimé à environ 600 M$.

    L’appel d’offres lancé en 2021 par Hydro-Québec vise l’achat d’un bloc d’énergie éolienne de 300 MW et l’annonce des projets retenus aura lieu en décembre 2022, pour une mise en service commerciale au plus tard en décembre 2026.

    Selon l’inventaire des soumissions d’Hydro-Québec pour cet appel d’offres, trois projets se situent au KRTB, soit le parc éolien de la Madawaska de Développement EDF Renouvelables Inc, sur le territoire des municipalités de Dégelis, Saint-Jean-de-la-Lande, le parc éolien Pohénégamook-Picard-St-Antonin d’Énergies Renouvelables Invenergy Canda, sur le TNO de Picard, à Saint-Antonin, à Pohénégamook et à Saint-Honoré-de-Témiscouata et le parc éolien Vauban, décrit plus haut. Ces trois projets auraient comme partenaire public l’Alliance de l’Est.

     

    commentairesCommentaires

    0

    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 14h36

    Saint-Alexandre-de-Kamouraska exige une meilleure sécurisation de la route 289

    La Municipalité de Saint-Alexandre-de-Kamouraska est à bout de patience. Elle souhaite que des changements importants soient apportés afin de sécuriser la route 289 qui la traverse en son cœur. Voilà un bon moment que le statu quo n’est plus possible, mais les choses doivent maintenant bouger rapidement, estime la mairesse Anita ...

    Publié à 14h20

    Pierre Poilievre sera à Rivière-du-Loup le 22 juin prochain

    Le chef du Parti conservateur du Canada, Pierre Poilievre, qui caracole en tête dans les différents sondages en vue des élections fédérales sera de passage à Rivière-du-Loup le samedi 22 juin prochain. C’est le député conservateur de Montmagny – L’Islet – Kamouraska – Rivière-du-Loup, Bernard Généreux qui en a fait l’annonce. La présence du chef ...

    11 juin 2024 | 15h48

    Rencontre du BAPE : des inquiétudes environnementales à l’endroit du projet PPAW1

    Une soixantaine de personnes, dont plusieurs élus de la région, ont assisté à la première séance organisée par le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) concernant le projet éolien Pohénégamook–Picard–Saint-Antonin–Wolastokuk 1 (PPAW1), ce lundi 10 juin à l’Hôtel Lévesque de Rivière-du-Loup.  La soirée avait pour but de permettre ...