X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

35 rue Saint-Louis : la démolition est lancée 

durée 17 octobre 2022 | 13h58
  • Marc-Antoine Paquin
    Par Marc-Antoine Paquin

    Journaliste

    L’immeuble et les hangars situés au 35, rue Saint-Louis, à Rivière-du-Loup, ne seront bientôt qu’un souvenir. Les travaux de démolition ont été lancés ce lundi 17 octobre et ils s’effectuent déjà à vive allure. 

    En début d’après-midi, deux pelles mécaniques s’affairaient à jeter au sol un grand entrepôt situé à l’arrière du bâtiment principal. De la rue Saint-Louis, le bruit ambiant et l’absence de revêtement sur la devanture de l’ancien commerce Poitras Meubles et Design trahissaient les travaux. Il fallait toutefois se déplacer du côté de la Maison des ainés pour voir la machinerie en action. 

    Le Groupe Medway et ses partenaires, qui souhaitent la construction du Complexe Santé Rivière-du-Loup, un immeuble de neuf étages, sur cet espace du centre-ville, avaient officiellement obtenu le permis nécessaire pour la démolition en septembre après de nombreuses démarches. 

    Le processus pour l’obtention du permis ne s’est d’ailleurs pas fait sans heurt. Plusieurs citoyens s’y sont opposés, appelant même de la première décision du comité de démolition. Finalement, c’est le conseil municipal qui a tranché en faveur de la demande.

    La même situation est vécue actuellement pour les demandes de démolition (et de déménagement) concernant l’immeuble à logements et la maison patrimoniale situés sur les terrains adjacents sur la rue Saint-Louis. 

    Soulignons que la construction du Complexe Santé Rivière-du-Loup ne pourra être entamée dès que le terrain sera libéré. Plusieurs étapes doivent toujours être franchies auprès de l’administration municipale. 

    Ce projet de construction, initié par le Groupe Medway, un promoteur de la région de Lévis, est l’un des plus controversés des dernières années en sol louperivois.

    Récemment, plus de 70 personnes, impliquées auprès du nouvel organisme Rivière-du-Loup en éveil, ont manifesté contre sa réalisation à cet endroit de la Ville. Sur les réseaux sociaux, plusieurs citoyens militent en faveur du projet. La Chambre de commerce de la MRC de Rivière-du-Loup s’est aussi dite favorable, récemment. 
     

    commentairesCommentaires

    6

    • RD
      Robert Dubé
      temps Il y a 1 an et 4 mois
      A qui va vraiment servir les logements de la grosse boite a Medway, un 3 1/2 à $ 1500. Il y a des gens à qui ca va rapporter beaucoup de sous. Les terrains pour bâtir cette grosse boite pour les riches n ont pas été donnés. A ceux qui sont d accord, vous verrez bientôt quelle gaffe vous avez acceptée. Essayer de supposer l hopital qui a 6 étages dans ce coin là, ajoutez 3 autres étages et essayer de visualiser tout ce que vous aller perdre. Mais il va être trop trop tard pour regretter. On va tous vivre cette désolation , parce que les avis des citoyens se sont pas pris en compte. Quand l argent parle, fermez vos grandes gueules le petit peuple pauvre. Nous au conseil de ville on décide pour vous , d accord ou pas on s en foue de vous. Gaffe monumentale
    • PMD
      Pierre M. Drayaf
      temps Il y a 1 an et 4 mois
      Bravo....et que ça continue. Ça fait assez longtemps que la majorité de la population est pour ce projet. Sur une population de 20,000 personnes, un petit groupe de 70 personnes veut bloquer le projet à tout prix. Le bon sens va triompher, je l'espère.
    • LL
      Louise Lévesque
      temps Il y a 1 an et 4 mois
      Désolée mais sur 20000 personnes, il y a beaucoup plus que le groupe de 70 qui sont contre l'idée. Les arguments contre le projet sont très valables. Si seulement c'était à un endroit plus convenable sur le territoire de Rivière-du-Loup...C'est l'emplacement choisi, le principal problème.
    • BG
      Bérubé Gilles
      temps Il y a 1 an et 4 mois
      Bravo au conseil municipal pour la continuité de ce beau projet! La revitalisation du centre-ville passe par ce projet. La densification de la population, environnement extraordinaire parc des chutes etc... Votre décision est la bonne.
    • BA
      Bessette André
      temps Il y a 1 an et 4 mois
      Est-ce que quelqu'un sait si le terrain de l'ex Poitras Meubles s'est formé avec de la terre de remplissage?
      Il me semble que c'est trop près de la falaise de la rivière. Faudrait voir les études sur la possibilité de construire un tel immeuble. Qui a la Ville a les compétences pour approuver un tel projet? Les citoyens veulent savoir.
    • DG
      Diane Gagnon
      temps Il y a 1 an et 4 mois
      À tous ceux qui s'avancent sur le nombre de personnes pour ou contre le méga-projet Medway, je rappelle que la Ville s'est organisée pour éviter un référendum!!! C'est avec des études d'impacts AVANT la construction, des informations convenables aux citoyens et un référendum, que nous pourrions affirmer sans dire des niaiseries que les Louperivois sont pour ou contre le projet...
    AFFICHER PLUS AFFICHER MOINS
    Publicité

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    22 février 2024 | 10h37

    Colloque de l’industrie touristique du Bas-Saint-Laurent

    Tourisme Bas-Saint-Laurent invite ses membres et ses partenaires à s’inscrire sans plus tarder au colloque annuel de l’industrie touristique qui se déroulera le mercredi 13 mars 2024 à l’Hôtel Universel de Rivière-du-Loup, sous le thème « Les temps changent ». Lors du souper-soirée « Découvertes du Bas-Saint-Laurent », un hommage sera rendu à ...

    22 février 2024 | 10h18

    La loterie pastorale est de retour pour une 15e édition

    Les fabriques des paroisses de Saint-Jean-de-Dieu, Saint-Cyprien, Saint-Clément, Saint-Médard et Saint-Mathieu-de-Rioux se regroupent pour mettre sur pied la 15e édition de la loterie pastorale qui permettra de récolter 42 000 $ et de faire d’heureux gagnants. Les 1400 billets sont disponibles auprès des marguilliers ou des bénévoles désignés des ...

    22 février 2024 | 7h12

    300 000 $ pour relancer les transports collectifs et adaptés de la région

    La députée de Rivière-du-Loup–Témiscouata, Amélie Dionne, annonce au nom de la vice-première ministre et ministre des Transports et de la Mobilité durable, Geneviève Guilbault, une aide ponctuelle de 297 652 $ pour les trois MRC de sa circonscription, afin de contrer la baisse des revenus causée notamment par une perte d’achalandage. Ainsi, la ...