X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Le député Blanchette-Joncas dépose son mémoire sur le redécoupage électoral

durée 14 octobre 2022 | 15h18
  • Le député de Rimouski-Neigette–Témiscouata–Les Basques, Maxime Blanchette-Joncas, a remis son mémoire sur le redécoupage électoral à la Commission de délimitation des circonscriptions électorales fédérales, le 14 octobre. 

    Ce mémoire a été produit en réponse à la proposition de redécoupage présentée en juillet par la Commission, et dans laquelle on suggère d’éliminer la circonscription d’Avignon—La Mitis—Matane—Matapédia.

    «Aujourd’hui, je suis très fier du mémoire qu’on présente à la Commission. Il est le résultat d’une réflexion approfondie et démontre en quoi la suppression d’une circonscription dans l’Est-du-Québec serait nuisible aux intérêts non seulement de notre région, mais de toutes les régions ressources du Québec. Comme mes collègues du Bloc Québécois, je maintiens que le statu quo dans l’Est-du-Québec est la seule option qui doit être envisagée», avance Maxime Blanchette-Joncas.

    «Il est important de comprendre qu’un député, c’est plus qu’un vote à la Chambre des communes. C’est aussi une panoplie de services de proximité rendus via les bureaux de circonscription à des citoyens qui ont souvent été abandonnés par la machine gouvernementale fédérale. C’est un facilitateur qui joue un rôle instrumental dans la réalisation de projets économiques, communautaires et sociaux. C’est aussi un chien de garde qui s’assure qu’on ne se laisse par marcher sur les pieds!», ajoute le député bloquiste.

    «Alors que le processus de consultations publiques tire à sa fin, je suis content d’avoir participé à la mobilisation de tout le Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie contre ce redécoupage proposé. Je suis persuadé que la Commission a bien entendu les arguments que la population et les élus de l’Est-du-Québec lui ont présentés lors des audiences publiques et dans leurs mémoires. Il reste désormais à voir si elle prendra la décision de protéger la représentation électorale de notre région à la Chambre des communes», conclut le député de Rimouski-Neigette–Témiscouata–Les Basques.
     

    commentairesCommentaires

    0

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 13h28

    La MRC de Témiscouata adopte son budget 2023

    Lors de la dernière séance du Conseil de la MRC de Témiscouata tenue le 23 novembre dernier, les membres ont adopté le budget 2023 totalisant 10 423 152 $.  Une augmentation de 1.16% des quotes-parts est dénotée. Toutefois, la MRC mentionne qu’il y a eu une augmentation relativement importante des coûts de services à la carte qui sont offerts à ...

    Publié à 13h00

    La Grande guignolée des médias à Rivière-du-Loup

    C’est le jeudi 1er décembre que se tiendra la Grande Guignolée des médias à Rivière-du-Loup. Les représentants d’Info Dimanche, de CIEL FM et CIBM ainsi que de CIMT collecteront les dons des automobilistes pour cette bonne cause. Les employés d’Info Dimanche seront positionnés à l’intersection des rues Fraser et Lafontaine dès 7 h 30 le matin ...

    Publié à 10h47

    Amélie Dionne siège pour la première fois à l’Assemblée nationale

    La députée de Rivière-du-Loup - Témiscouata, Amélie Dionne, a siégé pour la première fois à l’Assemblée nationale ce 29 novembre lors de la rentrée parlementaire. «Quelle immense fierté et fébrilité de siéger […] au Salon bleu auprès de mes collègues, afin de représenter notre belle région», a-t-elle confié sur ses réseaux sociaux.  La ...