X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Amélie Dionne, première femme députée dans Rivière-du-Loup-Témiscouata

Chargement du vidéo
durée 4 octobre 2022 | 00h04
  • Andréanne Lebel
    Par Andréanne Lebel

    journaliste

    Voir la galerie de photos

    Favorite sur la ligne de départ lors du déclenchement des élections provinciales, Amélie Dionne de la Coalition avenir Québec a mené une campagne de terrain en parcourant les 43 municipalités de Rivière-du-Loup-Témiscouata. Elle a remporté la victoire après six mois d’efforts, devenant ainsi la première femme députée de la circonscription, ce 3 octobre.

    Collaboration vidéo : Alyson Théberge 

    Alors que seulement 20 bureaux de vote était dépouillés, Amélie Dionne menait déjà avec 1 652 voix à 20 h 28. Elle a finalement récolté 52,05 % des votes, une importante avance de 12 041 votes sur son plus proche poursuivant, Félix Rioux du Parti québécois (17,58%). Myriam Lapointe-Gagnon de Québec solidaire a récolté 14,61 % des suffrages, devant Louise Moreault du Parti conservateur du Québec (11,27 %) et Louis Bellemare du Parti libéral du Québec (3,97%).

    Entourée de sa famille, de son équipe et de ses amis, Amélie Dionne a célébré sa victoire à l’Hôtel Universel de Rivière-du-Loup quelques minutes après que la majorité de la CAQ ait été confirmée dans la province. «Je serai en mesure de défendre la région, je l’ai tatouée sur le cœur», a-t-elle lancé. La députée Amélie Dionne, nouvellement élue, s’est engagée à vitaliser les communautés de la circonscription et à favoriser le développement économique régional. Elle a aussi abordé parmi ses priorités, comme elle l’a répété tout au long de la campagne électorale, l’amélioration de l’offre de services publics, de logements abordables et la complétion du réseau des CPE.

    «J’ai tout donné, j’ai donné le meilleur de moi-même. J’ai fait une campagne comme il s’en fait de moins en moins, avec du porte-à-porte, de la participation à des évènements. Je ne peux plus dire le nombre de kilomètres que j’ai parcourus et le nombre de mains que j’ai serrées […] Les citoyens et les citoyennes méritent qu’on les visite si on veut être leur voix à l’Assemblée nationale», a martelé Amélie Dionne.

    Elle est lucide, son engagement en politique active sur la scène provinciale lui imposera un changement de vie, mais elle se dit prête à servir les citoyens pour les quatre prochaines années. Amélie Dionne se sent «sur son X» et réalise ainsi un rêve.

    «J’ai ça dans le sang de vouloir régler les problèmes et répondre aux besoins des citoyens. Je serai surement sur un nuage au cours des prochains jours de réaliser tout ça. Je suis vraiment fière et heureuse, j’ai déjà hâte de travailler pour les citoyens de la région», a-t-elle commenté.

    La nouvelle députée de la Coalition avenir Québec s’engage à rencontrer les ministères afin de faire débloquer le dossier de l’usine de biométhanisation de la Société d’économie mixte et d’énergie renouvelable. Elle se penchera aussi sur le dossier du développement de la phase II du parc national du Lac-Témiscouata. Amélie Dionne veut également poursuivre le «plan pour mettre en œuvre les changements nécessaires en santé» du ministre de la Santé et des Services sociaux Christian Dubé et obtenir plus de services en hémodialyse à Rivière-du-Loup.

    C’est le chef de la Coalition avenir Québec et premier ministre du Québec, François Legault qui avait annoncé la candidature d’Amélie Dionne à Rivière-du-Loup, en avril dernier. La candidate dans Rivière-du-Loup-Témiscouata a été portée par la vague caquiste provinciale. La CAQ a raflé 40,97 % des suffrages dans la province, avec 90 candidatures en avance et un taux de participation de 66,05 %. Un résultat meilleur qu’en 2018, alors que la CAQ avait fait élire 74 députés, avec 37,42 % des votes.

    Amélie Dionne compte sur une longue feuille de route politique. Elle a été conseillère à la Ville de Rivière-du-Loup de 2009 à 2013. En mars 2012, elle a été nommée commissaire aux États généraux sur la souveraineté. En mai 2013, elle s’est portée candidate à la mairie de Rivière-du-Loup, mais elle a été défaite par Gaétan Gamache.

    En 2018, Amélie Dionne s’est jointe à l’équipe de Denis Tardif, avant d’entrer dans l’équipe de la ministre Marie-Eve Proulx. La Louperivoise a ensuite rejoindre l’équipe de la ministre du Tourisme, Caroline Proulx.

    Sur le plan professionnel, Amélie Dionne a été coordonnatrice en communications/marketing chez Premier Tech, blogueuse et animatrice à MAtv, associée chez Amalgam-e.com, propriétaire d'Événements VIP et propriétaire du Salon de l'Habitation et du plein air de Rivière-du-Loup.

    *France Dionne du Parti libéral du Québec a été députée de Kamouraska-Témiscouata de 1985 à 1997, avant l’élection de Claude Béchard en 1997. Cette circonscription a disparu avec la révision de la carte électorale de 2011. Elle a été divisée entre Côte-du-Sud et Rivière-du-Loup-Témiscouata.

     

     

    commentairesCommentaires

    1

    • RP
      Roger Pelletier
      temps Il y a 2 mois
      Pour la portion "Témiscouata" de la circonscription, il y a quand même eu Mme France Dionne qui a été députée entre 1985 en 1997 (une douzaine d'années!). La découpe unissait alors le Témiscouata avec le Kamouraska. Ça serait bien de ne pas l'oublier.

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 6h59

    Un nouveau mode de taxation ne fait pas l’unanimité à Saint-Mathieu-de-Rioux

    Le conseil municipal de Saint-Mathieu-de-Rioux a adopté le 5 décembre un nouveau système de taxation qui entrera en vigueur en 2023. Une première moitié de la taxation sera perçue selon la valeur foncière des propriétés et l’autre moitié sera divisée par le nombre d’immeubles imposables sur le territoire. Il s’agit d’une taxe spéciale pour ...

    7 décembre 2022 | 11h29

    Amélie Dionne élue vice-présidente à la Commission de la culture et de l’éducation  

    La députée de Rivière-du-Loup – Témiscouata, Amélie Dionne, a été nommée vice-présidente de la Commission de la culture et l’éducation et membre de la Commission de l’aménagement du territoire, le 6 décembre dernier, lors de la répartition des fonctions pour l’ensemble des commissions. Une commission est un groupe de travail composé d'un nombre ...

    7 décembre 2022 | 6h58

    Un toutou et un conte pour les enfants de la région

    Le Clup Optimiste de Rivière-du-Loup a procédé à la distribution de 1150 toutous dans plusieurs écoles de la région ce 5 décembre. Pour cette 22e édition, en plus de recevoir une peluche, les enfants en maternelle obtiendront un petit conte qui raconte l’histoire de leur nouvel ami. Cette nouveauté a été développée par l’enseignante de sixième ...