X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Plus de 85 000 $ pour l’éducation bioalimentaire des jeunes dans le Bas-Saint-Laurent

durée 25 septembre 2022 | 06h29
  • Lydia Barnabé-Roy
    Par Lydia Barnabé-Roy

    Journaliste de l'Initiative de journalisme local

    Près de 1,2 M $ ont été octroyés pour 146 projets au Québec par projet 100° en collaboration avec le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ) afin de «Rapprocher les jeunes du monde bioalimentaire». Pour le Bas-Saint-Laurent, c’est un soutien financier de plus de 85 000 $ qui permettra de réaliser 13 projets, dont huit se situent sur le territoire du KRTB. 

    Ces initiatives s’inscrivent dans la politique bioalimentaire 2018-2025 du MAPAQ qui vise, entre autres, à développer les connaissances ainsi que les compétences alimentaires et culinaires des Québécois, principalement auprès des jeunes. Ce ministère et 100° ont constaté l’augmentation du rythme de vie des citoyens ces dernières années qui a fait en sorte que les enfants ont moins d’éducation bioalimentaire. 

    Marie-Claire Blais, cheffe du projet 100° mentionne qu’il n’est pas rare de voir que des enfants ne connaissent pas la provenance des fruits et légumes, qu’ils ne savent pas le processus en place pour amener les aliments de la terre et l’assiette. D’après elle, ces connaissances se perdent petit à petit. «C’est une préoccupation d’autant plus importante pour sensibiliser ces jeunes-là aux choix alimentaires que leur famille fait actuellement, mais qu’ils feront eux aussi éventuellement comme adultes responsables», soutient-elle.

    La cheffe met de l’avant la nécessité d’un tel projet autant pour la santé des gens que pour l’environnement. «C’est d’éveiller la conscience écologique, puis l’importance des aliments aussi», confie Mme Blais. Les personnes travaillant sur le dossier souhaitent aussi faire réaliser le temps nécessaire à la production et à la transformation des aliments afin que les jeunes évitent de gaspiller.

    Les projets financés, en plus de permettre l’importance des circuits courts, favoriseront le contact des jeunes avec les métiers reliés à l’agriculture. Des visites à la ferme, dans des entreprises de transformation alimentaire, des économusées, des entreprises agrotouristiques sont prévues dans certaines activités. «Donc, possiblement que certains de ces jeunes-là vont éventuellement choisir un de ces métier-là plus tard et vont permettre de faire perdurer notre agriculture québécoise aussi et trouver de la relève aux agriculteurs actuels», avance Marie-Claire Blais qui souhaite que des aliments de qualité restent à proximité.

    Voici les huit projets retenus dans le KRTB : «De la ferme à mon assiette» du CPE la Baleine Bricoleuse de Trois-Pistoles,«Une communauté au cœur de nos réussites» du CSS du Fleuve-et-des-Lacs, «Découverte de la diversité agricole locale» de l’École Desbiens de Saint-Arsène,«Rapprocher les jeunes du bioalimentaire» de l’École La Croisée de Rivière-du-Loup,«Les Petits bio-cuisiniers» de l’École Saint-Clément,«À la découverte des trésors de ma région» du CPE des Cantons de Rivière-du-Loup, «Les producteurs agricoles à la visite des CPE» du Syndicat de l’union des producteurs agricoles de la MRC de Rivière-du-Loup, «Découverte du monde bioalimentaire chez-nous!» de la Municipalité de Lac-des-Aigles. Ces derniers feront donc découvrir aux enfants la chaine bioalimentaire et l’agriculture durable de la région et du Québec.
     

    commentairesCommentaires

    0

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 6h57

    Écoles fermées dans les secteurs des Basques et de Témiscouata

    En raison des conditions météorologiques et routières actuelles qui pourraient compromettre la sécurité du transport scolaire, toutes les écoles du Centre de services scolaire du Fleuve-et-des-Lacs sont fermées pour la journée.  Les établissements scolaires des secteurs de Témiscouata et des Basques sont concernés par ces fermetures.  Les ...

    Publié à 6h57

    Colloque en agriculture durable : un investissement rentable

    Plus de 300 personnes se sont réunies les 17 et 18 novembre à l’occasion du tout premier Colloque provincial en agriculture durable qui se tenait à l’Hôtel Universel de Rivière-du-Loup ainsi qu’en format virtuel. L’événement tenu sur deux jours rassemblait des producteurs et des productrices, des conseillers et des conseillères évoluant dans le ...

    Publié à 6h00

    Assurance-emploi : une déception avant la victoire pour Marie-Hélène Dubé

    Le gouvernement du Canada a annoncé ce 25 novembre que la durée des prestations d’assurance-emploi sera prolongée de 15 à 26 semaines à partir du 18 décembre. Une demi-victoire qui laisse perplexe la militante louperivoise Marie-Hélène Dubé, fondatrice du mouvement 15 semaines, ce n’est pas assez! Jointe quelques jours après l’annonce du ...