Publicité

19 septembre 2022 - 14:41

Moules zébrées détectées au lac Témiscouata

Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs confirme la découverte de moules zébrées vivantes dans le lac Témiscouata. Il s'agit de la première mention de cette espèce envahissante dans la région du Bas-Saint-Laurent. L'observation a été faite par l'organisme de bassin versant du fleuve Saint-Jean à la suite d'une mention citoyenne, et a été confirmée par la Direction de la gestion de la faune du Bas-Saint-Laurent.

L'état de la situation au lac Témiscouata est en cours d'analyse par les équipes du ministère déployées sur le terrain. Un plan d'action sera mis sur pied en collaboration avec les intervenants régionaux dans le but de suivre la situation et de prévenir la dispersion et l'introduction de l'espèce dans d'autres lacs de la région qui ont des conditions favorables à la prolifération des moules zébrées. Une rencontre d'information sera organisée au cours de l'automne afin de répondre aux questions de la population et des intervenants du milieu.

La présence de cette espèce envahissante est généralement associée à une dégradation de la qualité des habitats aquatiques. La moule zébrée peut être responsable de dommages matériels aux embarcations et aux infrastructures qu'elle colonise, telles que les quais, les barrages et les prises d'eau potable municipales. Elle peut aussi nuire à la villégiature en causant des blessures aux baigneurs et baigneuses lorsque les coquilles coupantes s'accumulent sur les plages.

PRÉVENTION

Une fois que la moule zébrée est établie dans un milieu, il est pratiquement impossible de la déloger. De plus, des mesures de prévention doivent être mises en place afin de prévenir la propagation de cette espèce dans d'autres plans d'eau. Le nettoyage des embarcations et de tout matériel entrant en contact avec l'eau est la principale mesure pour ralentir la propagation des espèces aquatiques envahissantes.

Trois stations de nettoyage d’embarcations sont disponibles près du lac Témiscouata, soit à l'Éco-site de la tête du lac Témiscouata à Saint-Cyprien, à la marina du quartier de Cabano à Témiscouata-sur-le–Lac et à la marina de Saint-Juste-du-Lac. Une station est également en développement au camping municipal de Dégelis.

Le Ministère compte sur la collaboration des citoyens et citoyennes, car la prévention est le meilleur moyen d'empêcher la propagation des espèces envahissantes dans nos milieux naturels. Les citoyens et citoyennes peuvent communiquer avec le Ministère pour signaler la présence d'une espèce exotique envahissante en composant le 1 877 346-6763, ou en communiquant avec le bureau de leur région.

Publicité


Publicité

Commentez cet article