Publicité

6 septembre 2022 - 14:44

De la relève infirmière d’Afrique attendue à Rimouski et Matane

Le CISSS du Bas-Saint-Laurent annonce l’arrivée cet automne d’infirmières et infirmiers diplômés en provenance de plusieurs pays d’Afrique, dont l’Algérie, le Maroc, la Tunisie et le Cameroun. Pour leur première année dans la région, ils devront cependant suivre une attestation d’études collégiales intensive afin de se qualifier comme membres de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec.

Vingt et un débuteront leur formation le 28 septembre au Cégep de Rimouski et 16 autres feront de même au Cégep de Matane à compter du 31 octobre. Le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration du Québec contribuera à leur venue en offrant des bourses d’études de 500$ par semaine pour la durée de leur formation. Au terme de celle-ci, ces infirmières et infirmiers obtiendront une garantie d’emploi de trois ans au CISSS du Bas-Saint-Laurent.

BESOIN URGENT DE LOGEMENTS

Par ailleurs, le CISSS du Bas-Saint-Laurent lance un appel à tous afin d’identifier rapidement des logements pour ces personnes à Rimouski et à Matane. Plusieurs d’entre elles viendront s’établir dans la région avec conjoint(e) et enfants. Les besoins vont donc de la chambre à louer, en passant par des logements d’une à plusieurs chambres, jusqu’aux maisons complètes. Les propriétaires intéressés à contribuer à l’accueil de ces futurs employés du réseau de la santé bas-laurentien sont invités à se manifester dès maintenant.

    -> Par téléphone : 418-722-0939 poste 46066 (une boîte vocale sera accessible en dehors des heures normales de bureau)
    -> Par courriel : [email protected]

Ces candidates et candidats ont été sélectionnés selon des critères qui favoriseront leur intégration dans notre région, soit une expérience dans un milieu comparable à nos établissements de santé et services sociaux, une connaissance du français de niveau avancé (la réussite d’un test de français est exigée dans le processus) et une volonté de s’installer au Bas-Saint-Laurent.

Le CISSS du Bas-Saint-Laurent compte donc sur la mobilisation et la générosité des citoyens de la région afin de favoriser la venue de ces personnes. L’établissement durable des infirmières et infirmiers dans notre région est au cœur du succès de cette opération de recrutement qui bénéficiera ultimement à chaque citoyen.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article