Publicité

4 septembre 2022 - 06:00

L’Association des propriétaires riverains du lac Témiscouata toujours en action

Depuis 2018, l’Association des propriétaires riverains du lac Témiscouata porte une grande attention aux dates d’ouverture et à la quantité de vannes ouvertes chaque printemps. Les membres communiquent régulièrement avec Hydro-Québec. Au printemps 2022, la Société a semblé plus proactive, bien qu’encore un peu tardive selon l’association, ce qui a évité que les crues printanières aient plus d’impacts sur l’érosion des berges du lac.

Les membres de l’Association osent croire que leurs démarches auprès de certaines autorités ont fait la différence. «Toutefois, nous devons rester vigilants et continuer nos démarches pour sensibiliser nos autorités aux changements climatiques. Ce qu’ont vécu nos concitoyens du lac Saint-Jean le printemps dernier doit nous amener à une réflexion profonde sur les conséquences de ces changements climatiques au Témiscouata», clament les membres.

Depuis l’hiver 2018, l’Association a effectué des cueillettes de données historiques, environnementales, cadastrales, juridiques et géodésiques concernant le lac Témiscouata et le barrage. Entre autres, il a été découvert que le lac Saint-Jean a reçu, par décret gouvernemental, une subvention de 100 000 000 $ depuis 1986 pour la protection de ses berges. Ce programme vise à contrer l’érosion en tenant compte des aspects techniques, environnementaux, sociaux et économiques, avec une meilleure gestion du niveau du lac et des suivis sur la viabilité de la faune aquatique et terrestre. 

Rappelons que les objectifs de l’Association sont de représenter et défendre les intérêts des propriétaires riverains auprès des autorités gouvernementales, municipales ou autres, de veiller à la sécurité des berges et de veiller à protéger les droits de ses membres. 

Une rencontre d’information devait avoir lieu avec les propriétaires riverains du lac Témiscouata, mais l’arrivée de la Covid-19 a changé la donne. La pandémie n’étant pas encore terminée, l’Association préfère, encore une fois cette année, ne pas tenir de rencontre afin d’éviter tout risque de contamination inutile. Les membres veilleront à  rencontrer les propriétaires lorsque la pandémie mondiale sera terminée afin de faire part des informations obtenues, des droits et des démarches effectuées.

Cependant, l’Association a besoin de membres. Ceux qui désirent le devenir ou avoir plus d’information peuvent contacter l’Association à l’adresse courriel suivante : [email protected] 
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article