Publicité

23 août 2022 - 10:28 | Mis à jour : 10:39

Projet Medway : la Ville de Rivière-du-Loup autorise la démolition de deux bâtiments sur la rue Saint-Louis

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 8

Lors d'une séance publique qui s'est déroulée pendant plus de trois heures le 22 aout, les élus de la Ville de Rivière-du-Loup ont donné l’aval à la démolition des immeubles situés au 27-29 et au 35, rue Saint-Louis, ouvrant davantage la voie au projet de Complexe santé Rivière-du-Loup du groupe Medway. L’immeuble patrimonial du 31-33 rue Saint-Louis sera déménagé au 4, rue Sainte-Anne.

Malgré les démarches d’appel pour la démolition du 35, rue Saint-Louis, le comité de démolition estimait qu’il n’y avait pas de valeur ajoutée au bâtiment existant, ni de valeur architecturale patrimoniale. Le conseil municipal a entériné la décision qui avait été rendue en juillet 2022. Soixante-dix-huit personnes s’étaient opposées à la démolition de l’immeuble.

Le comité de démolition a soulevé des enjeux en matière d’urbanisme ou en sécurité incendie de ce bâtiment qui abritait le commerce Poitras Meubles et Design. Il a aussi fait valoir au conseil de ville que l’utilisation projetée des sols viendra combler des besoins en logement, dans une vision de «dynamisation et de densification du centre-ville». En ce qui concerne les 27-29 rue Saint-Louis, les arguments avancés par le conseil de démolition sont semblables. Les citoyens ont un délai de 30 jours pour faire appel de la décision du comité de démolition.

Du côté du 31-33 rue Saint-Louis, la résidence et un bâtiment secondaire seront déplacés sur un terrain à proximité, situé au 4, rue Sainte-Anne. Le comité de démolition affirme que ce déménagement permettra de conserver le bâtiment patrimonial et qu’il bénéficiera de nouvelles fondations, tout en permettant à Medway de réaliser son projet.

«Comme élu, on ne veut pas se chicaner avec nos citoyens. Je ne suis pas heureux ces temps-ci. C’est un projet qui me hante énormément. C’est un projet que je considère important pour la Ville et la collectivité. J’ai une attention pour les gens de la rue Saint-Louis. Je comprends ce qu’ils vont vivre et je trouve ça plate», a réagi le maire de la Ville de Rivière-du-Loup, Mario Bastille.

PRÉSENTATION DU COMPLEXE SANTÉ

De nombreux citoyens présents à la séance du conseil municipal du 22 aout ont assisté à une présentation publique du projet de Complexe santé du groupe Medway par Robert Cooke. Le projet comptera 385 stationnements, dont 325 seront situés dans un stationnement souterrain de deux étages. L’immeuble projeté comptera 134 logements et une superficie commerciale de 75 000 pieds carrés, pour un total de neuf étages. Selon M. Cooke, l’apparence architecturale du bâtiment devra encore fait l’objet de discussions avec le comité consultatif d’urbanisme en lien avec le Plan d’implantation et d’intégration architecturale de la Ville.

Une résidente de la rue Saint-Louis, Jocelyne Gaudreault, a questionné les projections des percées visuelles qui ont été présentées par Medway la semaine dernière et croit qu’elles ont été réalisées aux «points de vue les moins dommageables visuellement». Elle se demande aussi pourquoi la Maison des ainés n’apparaît pas sur les images, alors qu’elle est visible à partir de l’intersection des rues Lafontaine et Hôtel-de-Ville. D’autres citoyens ont demandé la tenue d’études indépendantes sur les impacts sociaux en lien avec le logement, la circulation, la création d'ilots de chaleur et les finances publiques.

PÉTITIONS

Des pétitions, l’une en appui au projet et l’autre contre, ont été déposées lors de la séance du conseil. Pierre Landry de la rue Saint-Louis a déposé une pétition de 248 signatures s’opposant au projet puisque ces personnes veulent en savoir plus avant que le conseil municipal ne prenne une décision. De son côté, Hervé Hodgson, propriétaire de Vézina Mode, a remis aux élus une pétition rassemblant 585 noms en appui au projet de Complexe santé Rivière-du-Loup sur la rue Saint-Louis. Il estime qu’il s’agira d’un projet d’affaires important pour le développement du centre-ville louperivois.

«C’est sûr que selon les échos que j’avais sur le terrain, les gens étaient beaucoup plus favorables au projet Medway que contre […] On sait qu’on n’aura pas l’unanimité dans ce projet. Je comprends les doléances, mais je me sens rassuré, au final, que plus de gens sont en faveur que contre le projet. C’est important pour le projet de savoir ça», explique le maire de la Ville de Rivière-du-Loup, Mario Bastille.

Des citoyens ont fait appel à la Commission municipale dans ce dossier. La Ville ne s’attend pas à recevoir une décision avant le mois d’octobre. Le maire ajoute que les permis de construction ne devraient être délivrés avant cette décision.

» À lire aussi : Medway dévoile des simulations visuelles et les citoyens demandent des réponses

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

8 réactionsCommentaire(s)
  • Medway dévoile des simulations visuelles trafiquées de toutes pièces et facile à prouver. Et c est ca la seule supposée honnêteté dont fait preuve medway et ce cher conseil de ville qui ont tous les deux le plaisir de flouer les honnêtes gens qui paient des taxes pour s en faire passer unre grosse vite. Si on faissit de vrais calculs de dimensions et d hauteur, bien des gens seraient surpris des résultats mais bien sur, la ville ne fera pas cela, ils perdraient beaucoup trop d argent des taxes et Poitra meubles perdraient aussi l ascenceur qui doit contenir bien des sous. Voila ou en est rendu la ville. Pas besoin d enveloppe, on a tous compris

    Robert Dubé - 2022-08-24 19:58
  • Très bonne décision de la ville! On va de l'avant et ce projet est super pour le centre ville.

    Bérubé Gilles - 2022-08-24 18:32
  • Je demande à nos élus(es) avez vérifié la véracité de ces signatures pour vous appuyer sur cela?
    Sur quoi ces gens la on dit oui?
    À quoi les gens disent non?

    Cesar Lopez - 2022-08-24 07:08
  • On commence à voir de plus en plus qui va profiter du retour de l ascenceur, Poitras Meubles ca fait plusieurs mois qu ils annoncent leur fermeture. Donc ca fait un bout de temps qu on nous cachait ce projet. Et maintenant qui veut relever un gros défi, celui de trouver un conseil de ville qui écoute les citoyens et qui ne cachent rien à la population. Impossible à relever. Parce que quand l argent parle. Tout le monde doit se la fermer. Et ceux qui sont pas d accord, essayez donc de prouver le contraire.

    Robert Dubé - 2022-08-23 22:20
  • Il faut avancer dans la vie. On demande aux municipalitées de rentabiliser les réseaux d'égout et aqueduc. C'est ainsi pour les villes, ce projet une fois en place sera magnifique pour le centre ville de RDL. Pour ce qui est de l'achalandage on est vite sur la critique, par exemples route 132 à la fromagerie route 20 à la hauteur de St-Alexandre les travaux et route 185 entré St-Hubert. On veut avoir des projets mais pas d'inconvénients. Difficiles d'avoir l'unanimité sur des projets. Qui peu dire non a un tel projets. Arrêter de dire a l'entrée de la ville car ça ne cadre pas avec ce projets. Avancer pour le bien du BSL.

    Marin Lebel - 2022-08-23 17:07
  • M. Dubé, vous avez entièrement raison.
    Avec de l'argent on fait ce que l'on veut, au diable les autres.
    L'argent doit avoir une odeur, le conseil attend juste ça pour en respirer
    Le gens disait que la maison des ainées que c'était gros, ouf, ils ont rien vu avec ce projet
    Pour que Proitras Meuble annone depuis des mois la fermeture, c'était déjà tout décidé d'avance...

    Christian Bouchard - 2022-08-23 15:56
  • Bien sur la ville n écoute pas les citoyens, elle écoute L ARGENT, la racine de tous les mots, les pour verront cette énorme batisse de fou au milieu d un coin tranquille de la ville, qui va dépasser tout ce qui existe autour et impossible de le nier, va boucher la vue à bien des gens, plus le trafic immence que ca va créer et ce coin la de la ville n a pas les structures nécessaires pour pour absorber autant de voiture, et de toute facon ca va être seulement pour les plus riches de la ville, au prix que va être les prix des logements, et en plus les citoyens du secteur se font voler un endroit tranquille. On sait maintenant pour qui travaille la ville et sa gang. Pourtant au coté du motel universel aurait été le meilleur endroit. QUAND L ARGENT PARLE, TOUT LE MONDE DOIT SE FERMER LA GUEULE. . L ARGENT D ABORD. BiARKKK. L ascenseur doit revenir piur quelqu un, j ai hâte de voir pour qui.

    Robert Dubé - 2022-08-23 11:14
  • Les élus de la Ville ont pris une très bonne décision. Il s'agit d'une étape importante vers la réalisation de ce magnifique projet.

    Yves Bérubé - 2022-08-23 11:05