Publicité

17 août 2022 - 17:02 | Mis à jour : 17:30

Medway dévoile des simulations visuelles et les citoyens demandent des réponses

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 5

Au lendemain d’une audition publique tenue le 16 aout concernant la démolition du 35, rue Saint-Louis à Rivière-du-Loup, le groupe Medway a transmis aux médias de la région une présentation de plus d’une trentaine de diapositives contenant les différentes projections des impacts visuels de la future construction. Les citoyens concernés demandent aux élus de faire preuve de prudence et d’évaluer les impacts possibles de l’aménagement d’un immeuble de neuf étages à cet emplacement.

Une trentaine de personnes étaient présentes à l’hôtel de ville de Rivière-du-Loup hier afin présenter leurs arguments s’opposant à la délivrance du permis de démolition visant le bâtiment situé au 35, rue Saint-Louis, soit l’ancien commerce Poitras Meubles et Design. Les élus feront savoir s’ils renversent la décision du comité de démolition lors de la prochaine séance du conseil municipal, prévue le 22 aout.

Le résident de la rue Saint-Louis, Michel Ouellet, s’est fait entendre par les élus municipaux lors de l’audition du 16 aout. Il estime que les questions posées par les citoyens sont légitimes et il croit qu’un projet de l’envergure de celui de Medway aurait dû faire l’objet d’études d’impacts sérieuses avant que les démarches de démolition ne soient entamées. «Un comparable à Rivière-du-Loup, ce serait l’hôpital. Il a huit étages et ce projet, c’est neuf. Ce sera un flot de circulation continu», redoute M. Ouellet. Une possible congestion sur la rue Lafontaine, la création d’ilots de chaleur et le nombre de stationnements disponibles dans ce secteur font partie de ses préoccupations. Michel Ouellet a également soulevé un enjeu éthique chez les conseillers municipaux et il se demande s’ils agissent tous avec la prudence nécessaire dans la poursuite de l’intérêt public, tel que stipulé à leur Code d’éthique.

«Mon but ce n’est pas de bloquer le projet, c’est qu’on soit au fait des impacts, qu’on soit consultés par un référendum ou par un sondage effectué par une tierce partie crédible et indépendante. Là, nous devons nous taper plein de lectures pour se poser plein de questions que la Ville devrait se poser», ajoute le résident de la rue Saint-Louis. Il craint que les citoyens n’aient pas l’opportunité de s’exprimer ou de s'opposer pour la suite du processus de construction.

L’appel de la décision du comité de démolition rendue en juillet a été demandé par 78 citoyens. Le comité de démolition est formé des conseillers municipaux Nelson Lepage, André Beaulieu et du maire Mario Bastille. Il était d’avis que l’immeuble actuel du 35, rue Saint-Louis, maintenant inoccupé, ne possédait pas de valeur architecturale, patrimoniale, esthétique ou créative et qu’il ne donnait pas de valeur ajoutée à son milieu, donnant ainsi l'aval à sa démolition. 

Précédemment, les citoyens interpelés par le projet avaient demandé un temps d’arrêt afin d’obtenir plus d’informations sur les impacts futurs de la construction de l’immeuble de neuf étages projeté par le groupe Medway. Le bâtiment comprendrait des locaux commerciaux en lien avec le domaine de la santé et 165 condos locatifs, dans le cadre du Complexe santé Rivière-du-Loup. Il serait situé dans le même secteur où la Maison des ainés a été construite.

MEDWAY POURSUIT LE PROCESSUS

Le groupe Medway a fait savoir, par l’intermédiaire d’un communiqué de presse, «que le projet, tel que présenté, est conforme à la modification de la réglementation municipale présentement en cours en matière d’aménagement et  d’urbanisme.» L’entreprise a fourni le 17 aout quelques points de vue et projections du projet nommé Complexe santé Rivière-du-Loup réalisées avec «un logiciel professionnel de simulation visuelle». 

 «On s’était engagés au mois de juin dernier lors d’une rencontre avec les citoyens à faire une étude avec les perspectives visuelles et les impacts visuels du projet. On vient livrer un engagement», explique Yan Boudreau du Groupe Medway. Ce dernier indique que l’entreprise continuera ses démarches et représentations auprès de la Ville. La volumétrie du bâtiment, soit ses neuf étages, ne sera pas modifiée assure M. Boudreau, mais son apparence architecturale, les couleurs du revêtement pourraient être modifiés en fonction des recommandations de la Ville et du comité consultatif d’urbanisme. Le projet doit encore passer par le Règlement relatif aux plans d’implantation et d’intégration architecturale (PIIA) du centre-ville. 

«Oui, il y des citoyens sont contre le projet, c’est normal dans ce type de projet-là. On peut les comprendre quand c’est dans ton secteur et dans ton quartier. On croit qu’on a l’acceptabilité sociale de la population du grand Rivière-du-Loup pour les objectifs et les avantages que ce projet-là pourrait apporter», a commenté Robert Cooke du groupe Medway. Il ne cache pas que l’entreprise a envisagé de s’installer dans le secteur de l’entrée ouest de Rivière-du-Loup, mais elle est arrivée à la conclusion que la rue Saint-Louis était un meilleur choix.

«C’est un objectif de contribuer au développement du centre-ville de Rivière-du-Loup qui nous a guidés. Les orientations gouvernementales sont très claires pour éviter l’étalement urbain, de concentrer les activités économiques dans un secteur, de revitaliser les centres-villes», ajoute Yan Boudreau.

Une présentation publique du projet de Medway devrait avoir lieu lors de la séance du conseil municipal de la Ville de Rivière-du-Loup, le 22 aout, au même moment où les élus rendront leur décision concernant l’appel de la démolition du 35, rue Saint-Louis.

Après être passé par l’étape des permis de démolition, le groupe Medway demandera ensuite des permis de construction. Les porte-paroles de l’entreprise souhaitent que les décisions du conseil municipal soient prises cet automne afin que le bâtiment soit livré en 2024.

» À lire aussi :

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

5 réactionsCommentaire(s)
  • Je suis Ben (sic) content et enfin, je me sens  éclairé dans ma petitesse,  comme St-Paul frappé par le saint d'esprit et  tombé en bas de son beau grand cheval blanc, de voir enfin la vraie de vraie allure qu'aura l'immeuble au 35 sur la tite (sic) rue Saint-Louis.

    En plus,  tout rouge, ce bel immeuble, comme un beau cadeau du Père Noël! J'en suis quasiment rouge (moi aussi) de gêne tellement ça sera  beau ct'affaire là et, en plus, quasiment dans ma cours. (Tiens-toi  le pour dit le  "pas dans ma cours").

    Vu que c'est bon pour la revitalisation et pour améliorer l'offre de logements par icitte,  pouvons-nous, saperlipopette, demander plus d'ambition.  Ben envoye, ce  serait ben mieux de construire le double d'étages par en haut et de creuser le double par en bas (faut " bien parker ça tout ce  beau monde là") et comme cela nous aurions  le double de retombées positives.

    En plus de ça, l'immeuble va nous fournir une belle chaleur les beaux jours d'été et nous débarrasser de plein de feuilles en automne car, c'est bien connu, les arbes (sic) en ville,  mais qu'elle misère ! "Oublie jama's mon p'tit gars..On a chacun nos p'tites misères (sur un air connu, merci Plume!).

    Avis  aux marchands de patin à roulettes et de bicyclettes , attachez vos tuques avec de la broche car vous allez en vendre une trâlée de patins à roulettes  et de belles bicyclettes avec les belles vertues  de la mot-bilité durable.  En plus, on l'a su avant tout monde (haha),  il y en aura des épiceries et des beaux loyers pas chers sur notre grande rue principale.  Nous aurons tellement de choix avec des appartements que nous reviendrons aux prix de jadis.  En plus, moins d'autos fera baisser le prix de l'essence à Rivière du loup. On l'a l'affaire nous autres (think big Mon tie gars !)

    J'allais oublier  le plus important, nous aurons chacun plusieurs médecins de famille (Ben oui j'ai pas fumé et j'en bien entendu ça un beau soir de juin au bel hôtel  sur la rue Fraser... Mais que c'était beau de voir du panache et des belles idées de grande ville et rentabilité durable -100 ans et plus - c'est-tu durable ça ?)

    Merci Medway.
    Merci Medway.
    Merci Medway.

    de nous sortir de notre tite misère !  (Ha oui j'oubliais, a beau venir qui ment de loin et nul n'est prophète de malheur dans son ti patelin)

    Alléluia !




    Charles lizotte - 2022-08-19 13:30
  • Quand on regarde bien la maison des ainés, on y voit 3 étages bien apparents et impossible à cacher. Maintenant ajouter 6 autres étages à la maison des ainés et ca vous donne la vraie hauteur et impossible de les camoufler, et pourtant Medway y arrive facilement. Maintenant qui ment au public ?????

    Robert Dubé - 2022-08-18 19:09
  • Comment se fait 'il que la simulation faite par une personne indépendante donne une hauteur beaucoup plus raisonnable comne étant la vraie hauteur qui cache vraiment une grosse partie de la ville, contrairement à celle de Medway ou ils ont cacher au moins la valeur de 3 à 4 étages pour nous faire croire que l immense batisse va avoir ses étages probablement cachés en dessous de la grosse batisse et que la vue ne sera pas du tout obstrué par aucun étage. Faut pas oublier qu avec photoshop on peut faire se qu on veut même nous faire croire que l immeuble sera plus bas que les maisons. Ben oui on est innocent nous à rivière du loup, ce que semble vouloir nous faire croire Medway. A coté du motel universel c est la place idéale. Ou bien il y en a qui attende le retour de l ascenceur. Ca laisse un gros doute quand on voit une histoire de ce genre. La mairie n a pas pour habitude d écouter les citoyens et ca semble toujours vrai en 2022

    Robert Dubé - 2022-08-18 19:05
  • Il manque quelques points de vue sur les photos. Par exemple, les deux pieds sur les terrains des voisins limitrophes. Qu'est-ce qu'ils vont voir, les voisins, quand ils vont sortir sur la terrasse pour prendre le café, le matin? Ou lorsqu'ils vont souper, avec des amis, dans la cour? Etc. J'aimerais bien voir les gens d'affaires qui supportent le projet de 9 étages se retrouver voisins immédiats, à proximité, sous le regards de cette foule profitant du spectacle de leur intimité.

    Denis Arsenault - 2022-08-18 16:13
  • Un promoteur cherche à promouvoir, ne l'oublions pas... Les photos semblent prises de manière "avantageuse". De plus, oubliez les arbres matures à gauche de l'immeuble Medway (photo 1) puisqu'il y aura la maison verte juste là. Par ailleurs, sur la photo 2, on voit aussi des arbres matures entre les deux gros bâtiments, alors qu'il n'y en n'a aucun présentement et que les bâtisses sont très près l'une de l'autre! Ça pousse vite!!! De plus, aucune mention de la fluidité de la circulation sur Lafontaine et tout le secteur. On ne parle pas aussi de l'environnement, d'un probable îlot de chaleur...

    Diane Gagnon - 2022-08-18 06:43