Publicité

19 août 2022 - 15:50

Transport scolaire: entente entre le gouvernement et la Fédération des transporteurs par autobus

Le gouvernement du Québec et la Fédération des transporteurs par autobus (FTA) sont heureux d'annoncer qu'ils ont conclu une entente de principe qui assure un service de transport fiable et sécuritaire à l'ensemble des élèves pour la rentrée scolaire et permet de soutenir les centres de services scolaires (CSS) et les commissions scolaires (CS) dans l'adoption des contrats de transport scolaire.

Le conseil d'administration de la FTA recommandera l'adoption de l'entente de principe à ses membres. L'entente couvre une période de six ans. Les détails de l'entente demeureront confidentiels pour permettre aux membres de la FTA de conclure des ententes avec leur centre de services scolaire respectif.

«Cette entente de principe propose des investissements significatifs, favorise une plus grande stabilité dans le secteur du transport scolaire, garantit la sécurité des élèves et répond somme toute à plusieurs attentes des transporteurs scolaires. Je tiens à souligner l'étroit travail de collaboration entre les équipes de négociation du gouvernement et de la Fédération des transporteurs par autobus», a souligné le ministre de l'Éducation, Jean-François Roberge.

«La Fédération des transporteurs par autobus se réjouit que les mesures mises en place par le gouvernement permettent d'assurer une rentrée scolaire en toute sécurité pour les élèves que nous transportons quotidiennement»,a ajouté Luc Lafrance, président-directeur général de la Fédération des transporteurs par autobus.

Faits saillants :
- Les centres de services scolaires (CSS) et les commissions scolaires (CS) sont responsables des négociations avec les différents transporteurs scolaires du Québec.
- Plusieurs contrats de transport scolaire étaient échus depuis le 30 juin dernier.
- Le 17 août dernier, le gouvernement a mandaté Me Claude Sauvageau à titre de négociateur spécial dans ce dossier.
- Les négociations ont été teintées par divers enjeux qui affectent l'industrie du transport scolaire, dont l'inflation et la hausse des dépenses d'exploitation (particulièrement pour le carburant), la pénurie et la hausse des coûts touchant la main-d'œuvre ainsi que les ruptures de service.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article