Publicité

13 août 2022 - 06:59

Se soutenir dans le meilleur et dans le pire

Lydia Barnabé-Roy

Par Lydia Barnabé-Roy, Journaliste de l'Initiative de journalisme local

Toutes les réactions 2

Le monde de Valier Desjardins et sa famille a basculé le 20 juillet dernier. En après-midi, alors qu’il travaillait, il a appris que sa conjointe, Julie Pelletier, était atteinte d’un cancer généralisé. Dès le lendemain, la compagnie pour laquelle il travaille a lancé une campagne de sociofinancement Go Fund Me afin d’aider la jeune famille dans cette épreuve difficile.

Le père de famille de Benjamin âgé de 5 ans, de Zachary âgé de 2 ans et d’Ophélie âgée de 6 mois est employé depuis huit ans chez Transelec. Il a été ému par le geste de la compagnie dont les membres sont tissés serrés et dont le soutien et l’entraide sont sans équivoque. Il mentionne que ses confrères ne souhaitaient pas qu’il soit seul dans cette épreuve de sa vie.

Mme Pelletier est atteinte d’un cancer de l’œsophage de stade quatre qui a corrompu son sang, son foie et qui a taché ses poumons. La femme de 29 ans suit présentement des traitements : «La chimiothérapie est seulement là pour améliorer sa qualité de vie, mais ce n’est pas guérissable à 100%», souffle M. Desjardins. Malheureusement, des opérations ne sont pas envisagées par les médecins, puisqu’ils ne veulent pas prendre le risque d’arrêter les traitements et que le cancer se propage de plus belle.

Le couple est ensemble depuis 12 ans et fiancé depuis 11 ans n’a pas eu d’autres choix que d’expliquer la situation à leur garçon le plus vieux. Valier Desjardins a eu la grande conversation avec son fils, qui après avoir appris la nouvelle est allé voir sa mère en lui disant «Maman, tu vas aller au ciel?». Une question légitime qui a fendillé le cœur des deux parents. «Ce n’est pas évident de perdre sa maman», confie le père.

La mère de famille s’accroche à cette fraternité reçue. Lors des jours moins faciles, ce sont ces gestes qui lui permettent de poursuivre. Les sous reçus aident la famille à subvenir à leurs besoins et éviter de se soucier de l’aspect financier. La petite famille peut donc se concentrer à passer des moments ensemble.

Le couple s’unira le 13 août prochain à l’église de Saint-Clément. Les amoureux sont fébriles à l’idée de partager ce moment avec leurs proches et de fêter tous ensemble. Julie Pelletier se réjouit de pouvoir retrouver nombreuses personnes qu’elle n’a pas vues depuis plusieurs années.

En date du 11 août, près de 25 000$ ont été amassés pour la petite famille. «C’est incroyable de voir la générosité des gens», constate Valier Desjardins. L’argent sert, notamment, à subvenir aux besoins de la famille, à mettre de l’essence dans la voiture pour les nombreux rendez-vous médicaux ainsi qu’à payer la fourniture scolaire des enfants.

«Je n’ai jamais été habitué à demander et là tout m’arrive comme ça et tout m’arrive comme ça», indique le père de famille, ému. Il mentionne que cette aide lui enlève un gros poids sur les épaules. Pour la suite, il espère que sa conjointe pourra réaliser son rêve, soit d’avoir une moto. En attendant, la réunion des amis et de la famille en vue du mariage l’aide à continuer et de se battre encore.
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Je connais ce couple et la générosité des gens n'est qu'un retour d'ascenseur car c'est un couple généreux avec le coeur sur la main. Toujours prêt à aider son prochain. 🫶

    Laliberté Suzanne - 2022-08-17 20:31
  • Bon courage a vous tous gros pensé de chaleur humaine qui peut vous faire un peut de bien je pense très fort a vous tous xxxxxx x

    Lyne Desbiens - 2022-08-14 19:00