Publicité

31 juillet 2022 - 06:59

Le Centre d’entraide louperivois en tournée dans les municipalités éloignées

Lydia Barnabé-Roy

Par Lydia Barnabé-Roy, Journaliste de l'Initiative de journalisme local

Toutes les réactions 2

Le Centre d’entraide louperivois a mis sur place une initiative pour redonner encore plus à la communauté. Le 13 juillet, le directeur général, Mario Pageau, a fait une tournée des organismes communautaires dans le Témiscouata afin de redonner au suivant.

«Les petites municipalités c’est souvent le même linge qu’elles ont, ça reste au même endroit. Donc, les gens vont moins dans les organismes de peur que les voisins les reconnaissent peut-être avec leurs vêtements», indique M. Pageau. L’idée de la redistribution est venue d’une membre du conseil d’administration, Diane Tremblay qui fait aussi partie d’Ermi-Source situé à Saint-Michel-du-Squatec. 

Donner aux organismes plus éloignés permet au centre louperivois d’écouler ses surplus abondants. Ainsi, des fabriques comme celles de Squatec, Lejeune, Saint-Juste-du-Lac, Témiscouata-sur-le-Lac et la Maison de la famille du Témiscouata de Biencourt ont pu profiter du don. Le directeur préfère de loin cette initiative à celle de jeter le linge reçu en trop grande quantité. 

Le magasin de Rivière-du-Loup et l’entrepôt sont pleins à ras bord. Selon M. Pageau, les gens surconsomment énormément, il reçoit même des morceaux encore étiquetés. «Les deux dernières années de la pandémie a fait en sorte que les gens étaient plus à la maison et ils ont eu le temps de plus faire le ménage on dirait», témoigne-t-il. Avec les deux dernières années, les dons sont nombreux et les gens très généreux, d’après le directeur. Il croit que la communauté est davantage tournée vers les autres : «Sûrement que les gens ont réalisé qu’il va peut-être y avoir des besoins de plus en plus criants dans les prochains mois et années».

Déjà, il a remarqué que de plus en plus de personnes de la classe moyenne viennent s’approvisionner au centre d’entraide, alors qu’avant, la majorité des clients étaient à faibles revenus. Il mentionne que tout le monde peut aller au centre. L’argent investi au magasin est réintégré directement dans la communauté.
Le Centre d’Entraide louperivois fait aussi de l’aide alimentaire. Il achète des denrées pour redonner aux gens dans le besoin. «Dans les prochaines années, côté nourriture, on veut se déplacer au niveau des terres, aller la porter directement», indique Mario Pageau, en expliquant que les gens n’ont pas tous des voitures pour se déplacer. Éventuellement, il aimerait aussi agrandir le cercle de ses tournées aux Basques et à Kamouraska s’il y a des demandes.

Pour le moment, les donssont prévus deux fois par mois. Le but du centre est de continuer ces donations le plus longtemps possible afin d’aider plus de gens de partout. «En plus ça les rend heureux», se réjouit-il. 
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • un très beau geste...bravo Mario...pour ton implication.

    Dianne L Massé - 2022-07-31 17:56
  • Jeter fait toujours mal au coeur. Il y a tellement de gens dans le besoin. BRAVO pour votre implication et initiative.

    Ross, Lynn - 2022-07-31 17:47