Publicité

26 juin 2022 - 13:23

Une alliance horticole voit le jour à La Pocatière

La Ville de La Pocatière et le Jardin Floral de La Pocatière sont ravis d’unir leurs forces et de mettre en place un nouveau partenariat en matière d’horticulture sur le territoire de la Ville. Signée le 17 mai dernier, l’entente entre les deux organismes permettra un gain d’efficience et d’efficacité tout en consolidant l’expertise et la production horticole locale.

Cette alliance arrive à point pour nos deux organisations puisque, d’une part, le conseil d’administration du Jardin floral avait fait des demandes d’ordre financier au conseil municipal lors du processus budgétaire de novembre dernier, et d’autre part, la ressource qui était en place pour remplacer le congé parental de Mme Émélie Lapierre, coordonnatrice du Service horticole de la Ville, nous avait quittés au début de l’année en cours. L’idée avait donc été soulevée à l’automne dernier, mais le projet n’était qu’au stade de discussion. Compte tenu de la situation, nous avons décidé de saisir cette opportunité et de mettre à l’essai, dès cet été, ce projet de partenariat.

«Cette nouvelle collaboration va permettre d’assurer la pérennité du Jardin floral, un parc horticole exceptionnel, et de participer au développement de l’expertise horticole à La Pocatière. Ce partenariat représente également une belle occasion pour mettre en valeur les pollinisateurs, les fleurs vivaces et l’aménagement comestible à l’image des valeurs environnementales et sociales qui sont au cœur de notre mission», a commenté Kathleen Aubry, présidente du Jardin floral de La Pocatière.

La Ville assurera le financement du Jardin Floral, en transférant son budget annuel prévu pour l’horticulture sur son territoire. De plus, la coordonnatrice en horticulture sera elle aussi prêtée à l’organisme dès son retour de congé parental. Le prêt de matériel et de véhicule fait aussi parti de l’entente. Du côté du Jardin Floral, l’organisme prendra en charge l’ensemble du mandat d’embellissement horticole, tout en gardant son mandat initial. Ce changement permettra une stabilité au Jardin Floral quant à son financement, tout en bonifiant l’expérience de travail des employés saisonniers dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre.

«En alliant nos forces, nous éliminons la compétition entre les deux organismes lors des processus d’embauches des aides-horticoles et nous concentrons nos forces financières et matérielles dans un seul et même objectif : rendre la Ville de La Pocatière belle et attrayante!», a souligné Vincent Bérubé, maire de La Pocatière.

La saison estivale 2022 sera une période de transition pour la Ville de La Pocatière et le Jardin Floral en ce qui a trait à cette entente, étant donné que le projet a été rapidement mis sur pied. Cependant, nous sommes tous convaincus que la population comprendra que des ajustements seront faits et que le tout devrait prendre sa vitesse de croisière dès l’été 2023. Une fois la transition complétée, nous estimons que cette entente permettra à nos organisations d’économiser conjointement une somme d’environ 40 000 $.

La mission du Jardin floral est de conserver et mettre en valeur un site exceptionnel tout en offrant une programmation divertissante et éducative, au bénéfice de toute la communauté. Véritable laboratoire pédagogique, le Jardin floral de La Pocatière participe à la diffusion des savoirs horticoles tout en sensibilisant sur l’importance de la biodiversité.

Publicité


Publicité

Commentez cet article