Publicité

10 juin 2022 - 11:19 | Mis à jour : 16:14

Deuxième rejet d’une offre à la Traverse Rivière-du-Loup/Saint-Siméon

La grève pourrait être déclenchée le 24 juin

Info Dimanche

Par Info Dimanche, [email protected]

La quarantaine de travailleurs et travailleuses opérant le traversier de Rivière-du-Loup/Saint-Siméon (section locale 15399) a rejeté à 97 % une deuxième offre de l’employeur, estimant les salaires offerts pour la durée du contrat insuffisants. 


À défaut d’une entente avec Clarke inc., un avis de grève sera émis le mardi 14 juin prochain, ce qui permettra le déclenchement d’une grève le 24 juin. «Si l’employeur veut éviter une grève, il peut se présenter rapidement à la table de négociation avec des mandats plus adéquats quant aux augmentations salariales sur la durée du contrat. Notre porte est ouverte pour la négociation», fait valoir le représentant syndical des Métallos, Luc Laberge. 



Soulignons que le Tribunal administratif du travail avait déterminé récemment qu’il n’était pas nécessaire de maintenir un service essentiel à la traverse. C’est la deuxième fois que les travailleurs et travailleuses rejettent une proposition patronale, la précédente ayant été rejetée à l’unanimité en mai dernier.

«Il est minuit moins une si la compagnie veut éviter une interruption de service. Nos membres sont déterminés à obtenir des salaires qui évolueront correctement pendant toute la durée du contrat. Comme tout le monde, nous constatons les hausses de prix et il est hors de question de s’appauvrir au fil du temps», mentionne le président de la section locale 15399, Bruno Gagnon.

La Traverse Rivière-du-Loup/Saint-Siméon n'a pas voulu émettre de commentaires.
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article