Publicité

4 juin 2022 - 14:26

Une étude sur le tourisme généalogique au Kamouraska

En avril dernier, une étude sur le tourisme généalogique au Kamouraska a été présentée à différents intervenants (maires, représentants de fabriques, de musées, membres de comités de développement, etc).

À la demande de la MRC de Kamouraska et par le biais de l’Entente de développement culturel de la MRC et du ministère de la Culture et des Communications du Québec, l’étude a été réalisée par Pascale Marcotte, professeure titulaire au Département de géographie de l’Université Laval et Valérie Bessette, étudiante au doctorat en sciences géographiques et professionnelle de recherche en tourisme. En raison de l’intérêt marqué pour le tourisme généalogique au Kamouraska, la MRC désirait connaître le portrait de manière plus approfondie et ainsi outiller les principaux acteurs dans le domaine.

«Comprendre l’écosystème, identifier les organismes-ressources, réfléchir au positionnement de la région et voir comment on peut développer son potentiel en tourisme généalogique est important», a mentionné le préfet élu, Sylvain Roy. «La MRC pourra certainement mettre ses outils de financement à la disposition du milieu pour mettre en œuvre les recommandations.»

Mme Marcotte a exposé diverses avenues pour déployer le potentiel de la région suite à une séries d’entrevues sur le terrain en 2021, une analyse des outils de promotion produits et diffusés, une recension d’écrits scientifiques, etc.

«Quelques acteurs proposent déjà des informations aux visiteurs qui préparent leur séjour généalogique dans la région et qui la visite. D’autres touristes découvriront sur place que leurs ancêtres ont pu s’établir dans le Kamouraska. Pour faciliter les démarches de ces visiteurs et leur rendre accessibles des lieux significatifs, il importe de mutualiser les efforts des différents acteurs et de cibler des actions à entreprendre pour positionner l’histoire particulièrement riche de la région», a déclaré Mme Marcotte.

En complément de la présentation de Mme Marcotte, une de ses collègues basées en Suède, Solène Prince, a partagé son expérience découlant notamment d’entrevues qu’elle a faites avec des amateurs de tourisme généalogique. Elle a mis en lumière son expérience avec des touristes en Suède qui découvraient leurs ancêtres grâce la visite des lieux patrimoniaux et également grâce aux partages des connaissances des citoyens sur place, véritables ambassadeurs de l’expérience généalogique.

Au Kamouraska, deux nouvelles pages sur le thème ont été réalisées dans le Guide du Kamouraska 2022, afin de maximiser un séjour en tourisme généalogique.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article