Publicité

2 juin 2022 - 06:59

La Basques-mobile pour aller vers les personnes vulnérables

Lydia Barnabé-Roy

Par Lydia Barnabé-Roy, Journaliste de l'Initiative de journalisme local

La Table d’action communautaire autonome (TACA) des Basques a lancé la Basques-Mobile, en compagnie des neuf organismes impliqués dans le projet, la Basques-Mobile, ce 1er juin. Ce véhicule récréatif constitue une action concrète des groupes communautaires de la MRC des Basques d’aller vers les personnes les plus vulnérables sur leur territoire.

«L’idée a germé de déplacer nos locaux vers les gens plutôt que de faire déplacer les gens vers les locaux», a mentionné Benoît Beaulieu, directeur de l’Association des personnes handicapées L’Éveil des Basques et membre de la TACA. Lors d’une concertation des organismes, ils se sont entendus sur la difficulté des personnes vulnérables à se rendre aux locaux qui, souvent, ne sont pas adaptés ou même accessibles.

Ce sont 25 000 $ qui ont été utilisés pour mettre sur pied le véhicule récréatif. Près de 40 000 $ ont été reçus par l’Éveil, mandataire et fiduciaire du projet pour sa mise en œuvre. Les organismes détiennent donc un bon coussin en cas d’imprévus. Malgré cette somme importante restante, pour assurer la pérennisation du projet les différents partenaires cotiseront 120 $ chacun annuellement afin de payer les assurances, les immatriculations, puis l’entretien du véhicule.

Ainsi, les organismes se sont entendus à rendre plus faciles les conditions de vie dans les Basques en mettant sur pied le projet de la Basques-Mobile. «On veut l’utiliser justement pour ça et pour aller à la rencontre des gens de notre communauté», confie M. Beaulieu. Le projet a débuté concrètement en 2017. Le véhicule récréatif a été acheté en 2019, puis en 2020 des travailleurs de rue ont commencé à l’utiliser pour quelques activités. Au départ, le lancement devait s’exécuter en 2020, mais avec la pandémie, il a été retardé.

Il a été adapté pour les différents besoins des organismes tels qu’un espace intime à l’intérieur pour y avoir des discussions de confiance, une petite cuisine pour y faire de petits ateliers sur les saines habitudes de vie, etc. L’aspect extérieur a aussi été modifié pour y mettre de la couleur, puis les logos des organismes. Ainsi, quiconque aperçoit la Basques-Mobile pourra la reconnaitre.

Pour l’instant, la Basque-Mobile sera utilisée de mai à novembre par les partenaires qui sont : l’Association de personnes handicapées l’Éveil des Basques, le Centre Alpha des Basques, le Centre d’Action bénévole des Basques, le Centre d’Aide aux Proches Aidants des Basques, le Centre Femme Catherine-Leblond, le Croc ensemble des Basques, la Maison de la Famille des Basques, la Maison des Jeunes et le Périscope des Basques.
 

Publicité


Publicité

Commentez cet article