Publicité

30 mai 2022 - 06:32

Le programme Nouveaux Horizons pour les aînés remplit sa mission dans MLKRDL

Le député fédéral de Montmagny―L’Islet―Kamouraska―Rivière-du-Loup, Bernard Généreux, a annoncé que du financement a été accordé à 37 organismes de la circonscription pour un total en investissement de 728 033 $, le 25 mai. 

Les montants alloués varient entre 1 055 $ et 25 000 $, soit le montant maximal accordé pour des projets communautaires destinés aux aîné.e.s et portés entre autres par des administrations municipales ou des organismes sans but lucratif.

«Depuis le mois de mars, je suis impatient d’annoncer le déploiement de ces projets, a indiqué le député Généreux. Toutefois, nous devons nous conformer à des directives ministérielles et voilà pourquoi c’est aujourd’hui seulement que je partage avec joie ces projets qui bénéficieront grandement aux aîné.e.s du comté.» 

«Au fil des ans, je constate que le coup de main que l’on donne aux municipalités, aux organismes et aux associations qui proposent un projet dans le cadre du programme Nouveaux Horizons (PNHA) a une incidence directe. En toute humilité, je peux dire que mon équipe réalise un travail exceptionnel pour que le maximum de projets voient le jour dans nos 58 municipalités qui soumettent une proposition. Nous offrons une collaboration étroite qui ultimement bénéficie à toute la société», a-t-il ajouté. 

Dans la région, par exemple, notons l’octroi de 16 673 $ pour le remplacement d’un métier à tisser du Cercle des Fermières Rivière-du-Loup, 24 760 $ pour l’achat de matériel d’artisanat pour le Comité de développement local de Saint-Arsène et 24 900 $ pour l’aménagement de terrains de shuffleboard par le Comité Amis des aînés de Cacouna. 

Des montants ont aussi été octroyés au Club des 50 ans et plus de Rivière-du-Loup pour la rénovation du toit (25 000 $), à la Municipalité de Notre-Dame-du-Portage pour l’aménagement d’une cuisinette dans la salle communautaire (25 000 $) et à la Municipalité de Saint-Épiphane pour l’aménagement d’un espace aquatique avec des jeux d’eau (25 000 $).

«Les aîné.e.s ont gravement souffert de la pandémie au cours des deux dernières années, particulièrement en ce qui a trait à l’isolement. L’an dernier, les projets touchaient davantage la connectivité, l’acquisition de matériel et de connaissances informatiques. Cette année, ce sont davantage les moyens et occasions de bouger qui sont à l’honneur», a remarqué Bernard Généreux.

En 2021, ce sont 33 projets pour un montant total de 599 868 $ qui a été alloué. À l’été 2020, une enveloppe supplémentaire avait permis à 11 projets de voir le jour, l’équivalent de 206 973 $.

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article