X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Des circuits touristiques gourmands pour découvrir et déguster le territoire 

durée 30 mai 2022 | 06h54
  • Marc-Antoine Paquin
    Par Marc-Antoine Paquin

    Journaliste

    Poussant constamment de nouvelles idées afin de promouvoir les beautés régionales, Tourisme Rivière-du-Loup a récemment décidé de miser sur la tendance du tourisme gastronomique. L’organisme proposera cet été des circuits touristiques gourmands qui amèneront les participants à découvrir les plus beaux coins de la région et surtout à déguster la fierté des producteurs d’ici. 

    C’est bien connu, la gastronomie joue un rôle essentiel dans le tourisme, le dépaysement étant souvent associé aux saveurs découvertes et aux souvenirs d’une bonne bouffe bien accompagnée. 

    «Il y a vraiment une popularité grandissante pour le tourisme gourmand», convient Élyane Côté, coordonnatrice de l'information touristique chez Tourisme Rivière-du-Loup. «En réfléchissant là-dessus, on a réalisé qu’on n’avait pas beaucoup d’offres en ce sens-là dans la région. Oui, on a des marchés publics, mais il manquait un petit quelque chose pour attirer les gens et les inciter à demeurer un peu plus longtemps parmi nous.»

    Inspiré par le terroir de la région et la diversité des produits, Tourisme Rivière-du-Loup a ainsi pris la balle au bond et a mis sur pieds des circuits gourmands à l’aide de financements de la MRC de Rivière-du-Loup, la SADC de Rivière-du-Loup et Tourisme Bas-Saint-Laurent, ces dernières semaines. Le concept est simple : un petit groupe de convives sera accompagné par un guide à la découverte de la région à travers des circuits soigneusement organisés sur une journée ou une demi-journée. Une expérience clé en main, personnalisée et 100 % locale. 

    Actuellement, le circuit d’une journée proposé offre un départ vers 8 h 30 pour un retour prévu en fin d’après-midi. La petite École de l’Anse de Notre-Dame-du-Portage pour apprivoiser les produits du Kamouraska, la Ferme Grande Fourche de Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup, l’Hydromellerie St-Paul-de-la-Croix et la Distillerie Fils du Roy de Saint-Arsène sont au programme de la tournée. 

    Les participants, qui doivent avoir 18 ans et plus, seront invités à découvrir des paysages en périphérie des routes les plus souvent empruntées. Ils en apprendront aussi davantage sur des producteurs passionnés et des entreprises qui font rayonner la région dans leur domaine respectif. 

    «Les producteurs vont nous accueillir chez eux, nous expliquer leur démarche et nous faire déguster des produits. On va retrouver un peu de tout et c’est ce qui est intéressant», résume Geneviève Lavoie, coordonnatrice aux communications et marketing.

    «Avec Hélène et Jonathan de la Distillerie Fils du Roy, par exemple le groupe sera attendu directement dans le champ d’aromates. Ils pourront sentir et vraiment comprendre la réflexion derrière la conception des spiritueux», complète Élyane Côté, soulignant qu’un dîner aux saveurs locales sera aussi offert en cours de route. 

    «Le repas va mettre la Bergerie du Pont, la Fraisière Lebel, Pat BBQ et la microbrasserie Aux Fous Brassant de l’avant. Ce sera une boite à lunch de luxe. Nous sommes très fiers des collaborations développées. C’est le début de quelque chose d’excitant.»

    Depuis quelques années, Tourisme Rivière-du-Loup propose des circuits touristiques pouvant être parcourus de façon autonome à pied, à vélo ou à moto, par exemple. Pour les circuits gourmands, l’équipe a décidé de tout prendre en charge et de ne rien laisser au hasard. 

    «On sent vraiment qu’il y a un intérêt pour ça, autant dans la région qu’à l’extérieur. On croit qu’il y a un beau potentiel et on espère que les gens d’ici et d’ailleurs vont répondre présent à l’invitation. Nous sommes aussi très heureux de mettre en lumière le talent et la passion de nos producteurs.»

    Au moment d’écrire ces lignes, six dates ont été retenues pour le circuit gourmand d’une journée. D’autres, incluant celles pour des circuits d’une demi-journée, pourraient s’ajouter au cours de la saison estivale. Le concept est aussi appelé à se développer avec le temps et il n’est pas exclu que des circuits thématiques ou saisonniers puissent un jour être offerts. Des partenariats avec des hôteliers pourraient aussi être créés, comme quoi l’idée est pleine de potentiel. 

    NOUVELLE CAMPAGNE 

    Par ailleurs, Tourisme Rivière-du-Loup se prépare à lancer une nouvelle campagne publicitaire en juin. Intitulée «Rivière-du-Loup, éternellement jeune!», celle-ci misera sur la nostalgie des souvenirs d’enfance. Vous aimiez faire une cabane dans les arbres? Une expérience de prêt-à-camper au parc côtier Kiskotuk vous ravira, c’est certain. 

    «On veut aller rechercher le cœur d’enfant des gens adultes et relier ça à une nouvelle expérience […] Beaucoup de gens ont grandi ici, avant de quitter la région. On souhaite rattacher le côté émotif des souvenirs à une activité et leur permettre de se créer de nouveaux souvenirs», confie Geneviève Lavoie.

    Plusieurs capsules vidéos seront tournées cet été dans la région. La campagne, dévoilée bientôt, prendra le relais de celle nommée «Embarque mon loup!» et sera au centre de la promotion de Tourisme Rivière-du-Loup au cours des prochaines années. 
     

    commentairesCommentaires

    0

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 6h29

    «On veut faire une différence, que sa voix soit entendue» -Dany Larrivée

    La Municipalité de Notre-Dame-des-Neiges présentera une résolution le 12 décembre lors de sa prochaine séance du conseil afin de soutenir l’auteur Victor-Lévy Beaulieu. En novembre dernier, le Neigeois a partagé un communiqué de presse mentionnant qu’il était contraint de refuser le Prix de la langue française décerné lors de la foire du livre à ...

    Publié à 6h01

    Un parc canin pour la population des Basques

    Notre-Dame-des-Neiges mettra sur pied un parc canin dans le secteur de la Grève Morency qui sera accessible à toute la population des Basques en 2023. Le projet estimé entre 50 000 et 60 000 $ permettra à des centaines de propriétaires de faire dépenser l’énergie de leurs chiens. «Les gens sont impatients, ont hâte», souligne Dany Larrivée, ...

    8 décembre 2022 | 6h59

    Un nouveau mode de taxation ne fait pas l’unanimité à Saint-Mathieu-de-Rioux

    Le conseil municipal de Saint-Mathieu-de-Rioux a adopté le 5 décembre un nouveau système de taxation qui entrera en vigueur en 2023. Une première moitié de la taxation sera perçue selon la valeur foncière des propriétés et l’autre moitié sera divisée par le nombre d’immeubles imposables sur le territoire. Il s’agit d’une taxe spéciale pour ...