X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Saint-Antonin présente différents scénarios pour transformer son église

durée 4 mai 2022 | 15h03
  • Marc-Antoine Paquin
    Par Marc-Antoine Paquin

    Journaliste

    La Ville de Saint-Antonin a franchi un premier pas vers la transformation de son église en centre communautaire, ce mardi 4 mai. Trois maquettes illustrant ce à quoi pourrait ressembler le futur bâtiment ont été présentées à la population. 

    Réalisées par la firme d’architectes Atelier5, les esquisses proposent trois orientations préliminaires aux citoyens de Saint-Antonin. Elles représentent chacune un degré différent de transformation, l’une étant plus sobre, une autre plus audacieuse, sur le plan extérieur. 

    Plus conservatrice, la première maquette illustre principalement l’aménagement d’un hall d’accueil vitré à l’entrée de l’église. Selon la Ville, cet ajout est nécessaire pour atteindre une capacité d’accueil de plus de 300 personnes dans la future salle communautaire qui serait le cœur du bâtiment. Le hall pourrait aussi éventuellement accueillir un espace cocktail, un espace d’accueil ou encore une billetterie. 

    Les deux autres concepts misent aussi sur ce hall d’entrée, mais y ajoutent l’idée d’un observatoire qui pourrait permettre de profiter de la vue offerte sur le territoire à la hauteur du clocher. Une esquisse propose par exemple la construction d’une tour d’observation qui pourrait devenir une attraction touristique pour la municipalité. Une autre porte l’observatoire à un autre niveau avec la construction d’une plateforme qui viendrait remplacer le clocher. Cet espace permettrait plus de possibilités d’aménagements ou même la tenue d’événements, a-t-on expliqué. 

    «Le point de vue que l’on retrouve à la hauteur du clocher, c’est le plus beau à Saint-Antonin. C’est une idée qui a été amenée d’en faire profiter aux citoyens et aux visiteurs», souligne le maire Michel Nadeau, précisant que le projet de transformation est réalisé en collaboration avec la fabrique et un comité de citoyens. 

    À l’intérieur, un espace bar, une cuisine, des salles de bains et un espace muséologique seraient aménagés, selon les plans préliminaires. Un mur sur rails pourrait aussi être installé pour permettre de modifier la dimension de la nef en fonction des besoins. 

    ÉCHANGES D’IDÉES 

    La rencontre du 3 mai avait comme objectif de présenter des options envisagées pour la transformation de l’église. La Ville est ouverte aux propositions, assurant qu’il est pour elle essentiel de conserver un espace pour le culte du côté de la sacristie. 

    «C’est une première étape», a soutenu Michel Nadeau, précisant que la Ville n'a pas estimé le coût des différents projets proposés. «On souhaite qu’il y ait une discussion, que les gens se fassent une tête sur l’idée de transformer l’église.»

    M. Nadeau convient d’ailleurs que la conversion d’une église n’est pas vécue de la même façon par tous les citoyens et que l’émotion peut entrer en jeu. Il comprend que certaines personnes peuvent être heurtées par le projet, préférant notamment que le cachet de l’église soit maintenu intact.   

    «Les personnes qui ont fréquenté l’église pendant des dizaines d’années et qui voient maintenant les travaux, un observatoire et l’ajout d’un ascenseur, on comprend qu’il y a un choc […] Quand tu commences à parler de patrimoine, c’est évident que les gens ne voient pas tous les choses de la même façon.»

    Il confirme que l’objectif est de conserver de nombreux éléments de l’église actuelle, mais que les travaux amèneront inévitablement des changements. «L’église, c’est une question de temps. Il faut bouger. Le carnet de santé n’est pas excellent et il y aurait des sommes importantes à mettre dedans, alors il est grand temps de faire quelque chose. Il ne faut pas attendre que les briques tombent», soutient Michel Nadeau. 

    «On vise un projet qui pourrait servir à la communauté pour les 50-60 prochaines années […] Il faut se faire à l’idée que l’église va changer, puisque sa vocation va changer, mais on veut aussi que les citoyens soient impliqués et qu’ils contribuent à la réflexion.» 

    PROCHAINES ÉTAPES

    Le processus de consultation auprès de la population se poursuivra au cours des prochaines semaines. Les esquisses présentées peuvent être retrouvées à la bibliothèque municipale durant les heures ouvrables, ainsi que sur le site internet de la Ville, jusqu'au 23 mai.

    Un forum de discussion aura lieu au sujet de la transformation de l’église le 8 juin prochain. Selon l’administration municipale, les citoyens pourront y discuter du projet afin de bonifier l’offre et d’approfondir ses paramètres. 

    D’ici là, les citoyens de la Ville sont invités à répondre à un sondage sur le projet. Le formulaire peut être retrouvé ici. La Ville de Saint-Antonin aimerait faire un choix sur l’orientation à l’automne 2022, espérant le début des travaux en 2023. Entre temps, des recherches de subvention seront effectuées. 
     

    commentairesCommentaires

    0

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 11h29

    Amélie Dionne élue vice-présidente à la Commission de la culture et de l’éducation  

    La députée de Rivière-du-Loup – Témiscouata, Amélie Dionne, a été nommée vice-présidente de la Commission de la culture et l’éducation et membre de la Commission de l’aménagement du territoire, le 6 décembre dernier, lors de la répartition des fonctions pour l’ensemble des commissions. Une commission est un groupe de travail composé d'un nombre ...

    Publié à 6h58

    Un toutou et un conte pour les enfants de la région

    Le Clup Optimiste de Rivière-du-Loup a procédé à la distribution de 1150 toutous dans plusieurs écoles de la région ce 5 décembre. Pour cette 22e édition, en plus de recevoir une peluche, les enfants en maternelle obtiendront un petit conte qui raconte l’histoire de leur nouvel ami. Cette nouveauté a été développée par l’enseignante de sixième ...

    Publié à 6h31

    Une agréable surprise pour La Bouffée d’Air du KRTB

    Le 24 novembre dernier lors de l’arrêt de la tournée Dehors novembre au Centre culturel Berger à Rivière-du-Loup, Rivière-du-Loup en spectacles a remis 450 $ à La Bouffée d’Air du KRTB. L’organisme oeuvre auprès de personnes atteintes de troubles de santé mentale en complémentarité avec la cause du suicide. «C’était une agréable surprise pour ...