Publicité

13 avril 2022 - 06:55 | Mis à jour : 16 avril 2022 - 09:41

Guerre en Ukraine: une initiative privée permet d'amasser 13 985 $

François Drouin

Par François Drouin, journaliste

Twitter François Drouin

L'histoire de la Louperivoise Laurence Couture Gagnon qui a accouché en mars dernier à Lviv dans une Ukraine en guerre n'a laissé personne indifférent. Avec plus de 4,5 millions de réfugiés ukrainiens, les besoins d'organismes d'aide humanitaire, notamment en Pologne, sont criants. Ses parents, Danièle Couture et Gilles Gagnon, aidés de la Portageoise Suzette de Rome ont initié une campagne de levée de fonds au sein de leur réseau de contacts, une initiative qui leur a permis d'amasser pas moins de 13 985 $.

Au total, une centaine de personnes ont fait preuve de générosité, «ce qui est énorme», a lancé Mme Couture. C'est à leur arrivée le 22 mars dernier à Cracovie pour retrouver leur fille, leur petit-fils et leur gendre que Danièle et Gilles ont été frappés par la présence de plusieurs Ukrainiennes, leur conjoint étant conscrit à la guerre, et de leurs enfants.

«Ce qui a attiré particulièrement notre attention a été une file de personnes devant un organisme qui leur distribuait des biens. Lors d’un second passage, nous avons rencontré Sebastien, le responsable du point de service de l’organisation qui nous a dit que des donateurs leur apportaient des vêtements, de la nourriture et des fonds pour les arrivants de l’Ukraine.»

Le couple n'est donc pas resté les bras croisés. C'est à la suite d'une discussion avec leur amie Suzette de Rome que prend forme une collecte de fonds au sein de leurs réseaux de contacts. Le couple élabore un projet qui, dans un premier temps, vise à faire l’achat de biens prioritaires. «Nous imaginions faire des achats pour quelques milliers de dollars», nous a écrit Danièle Couture. Toutefois, le succès rencontré les a forcés à revoir leurs plans.

Le responsable du point de service du centre d’aide aux réfugiés leur avait même remis une liste de biens ciblant des besoins précis et avait même mis à leur disposition un chauffeur-bénévole ainsi qu'une camionnette afin de récupérer les achats.

Mais avec la somme amassée, c'est une flotte de camionnettes qui aurait été nécessaire. «Sebastien nous a fait rencontrer la directrice générale de l’organisme : Fundacja Internationaler Bund Polska, Maria Wojtacha. Elle nous a dit qu’ils acceptaient aussi des dons en argent par virement et elle nous a appris aussi que l’organisme gère trois centres de distribution et que le centre d'aide que nous avons visité accueille plus de 700 réfugiés par jour», raconte Mme Couture.

En plus de la nourriture, les besoins sont importants, notamment en matière de vêtements et de sous-vêtements. Le couple Couture Gagnon qui avait convenu d'offrir une aide directe, sans aide intermédiaire et sans frais d'administration, s'est assuré que les dons reçus iraient directement à l'achat de biens, ce qu'a confirmé Mme Wojtacha. Cette dernière s'est aussi engagée à fournir une facture des achats effectués.

L'initiative mise en place par Danièle Couture, Gilles Gagnon et Suzette de Rome permettra à de nombreuses mères ukrainiennes et à leurs enfants de profiter d'un meilleur refuge en Pologne, notamment à Cracovie. Les trois complices ont tenu à chaleureusement remercier les généreux donateurs.

PASSEPORT POUR LÉO

Bonne nouvelle pour le petit Léo, né en Ukraine au début du mois de mars. Le poupon aura bel et bien son passeport canadien. Info Dimanche en a eu la confirmation du député de Montmagny - L'Islet - Kamouraska - Rivière-du-Loup, Bernard Généreux, jeudi dernier.

«Nous avons appris la nouvelle ce matin et nous sommes très heureux que nos efforts aient porté fruit. Mon équipe et moi avons fait notre travail et souhaitons un paisible retour à Laurence Couture Gagnon et sa famille», a commenté M. Généreux.

Selon ce qu'a appris Info Dimanche, Laurence Couture Gagnon a pu récupérer un passeport blanc provisoire. Normalement, le bureau de délivrance établit la durée de validité de ce type passeport jusqu’à un maximum d’un an. Toutefois, Mme Couture Gagnon dispose d'une période de 50 jours pour déposer une demande de renouvellement. À terme, un véritable passeport devrait être délivré avant la fin de l'échéance, mais des inquiétudes demeurent quant à savoir où se trouvera la famille à ce moment et comment elle pourra le récupérer.

C'est néanmoins une excellente nouvelle pour la petite famille qui était coincée en Pologne, appréhendant devoir retourner en Ukraine pour la suite des procédures. Rappelons que la Louperivoise Laurence Couture Gagnon, qui a accouché au début de mois de mars à Lviv, a pu gagner Cracovie avec son fils et son conjoint Tamerlan Vahabov le 21 mars dernier.

Laurence et Léo se trouvent actuellement à leur appartement de Bakou en Azerbaïdjan, le pays d’origine de Tamerlan. La Louperivoise a tenu à remercier chaleureusement la directrice régionale pour le député Bernard Généreux, Annie Francoeur, ainsi que M. Généreux pour leur support et l’aide apportée au dossier.

Publicité


Publicité

Commentez cet article