Publicité

10 avril 2022 - 06:53

Les ponts de Rivière-du-Loup sous la loupe du MTQ  

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 1

Les ponts D’Amours et Roméo-Gagné de Rivière-du-Loup sont scrutés de près par le gouvernement du Québec. Les deux infrastructures, qui nécessitent d’importantes réfections, devraient d’ailleurs être en chantier d’ici deux à cinq ans, confirme le ministère des Transports du Québec. 

Plusieurs étapes préparatoires doivent toujours être franchies, et il n’est pas encore possible d’assurer quelle infrastructure sera priorisée avant l’autre, mais le MTQ se prépare à effectuer des travaux sur les deux ponts dans les prochaines années. 

«Ce qui est certain, c’est que les deux projets ne seront pas en chantier au même moment afin de limiter les perturbations sur la circulation locale. La priorisation sera faite en fonction des différents délais pour chacun des projets», indique Jean-Philippe Langlais, conseiller en communication au ministère des Transports. 

PONT D’AMOURS

Le pont D’Amours, emprunté chaque jour par des milliers d’automobilistes, montre des signes de vieillissements comme des fissures et des traces d’érosion depuis plusieurs années. Le MTQ confirme d’ailleurs que des travaux majeurs doivent y être réalisés, maintenant qu’un relevé des dommages sur l’ensemble de la structure a été effectué. 

Le ministère estime qu’il devra réparer et imperméabiliser les faces intérieures des voutes et des murs, réparer le système de drainage des arches, réparer les faces extérieures des voutes, des murs et des unités de fondation, ainsi que reconstruire les trottoirs et les glissières.

«Les analyses préliminaires sont terminées à 90 %, alors ça va assez bien. On vise le début des travaux dans un horizon de deux à quatre ans», souligne M. Langlais, précisant qu’un mandat de confection des plans et devis sera accordé au cours des prochains mois.

«D'ici les travaux de réfection, des inspections vont se poursuivre sur une base annuelle», ajoute-t-il.

Selon le porte-parole, ce chantier nécessitera l’aménagement d’un pont temporaire dans le secteur. Il est toutefois trop tôt pour confirmer où celui-ci sera installé et quels seront les investissements nécessaires à la réfection.   

PONT ROMÉO-GAGNÉ 

Du côté du pont Roméo-Gagné, qui enjambe la rivière près du concessionnaire Kia, toutes les options sont sur la table, puisque le ministère des Transports envisagerait une réfection majeure ou même le remplacement total de l’infrastructure. 

«Un mandat d’analyse comparative des scénarios de réparation et de reconstruction de la structure est en cours. Reste à voir l’option qui sera retenue, mais ce qui est certain, c’est que le pont est sous la loupe du ministère», précise Jean-Philippe Langlais à ce sujet. 

Jusqu’ici, le MTQ a réalisé plusieurs démarches préparatoires – les mêmes qu’au pont D’Amours – à propos de cette infrastructure, soit une comptabilisation du routier aux intersections, une caractérisation du béton et un relevé des dommages sur l’ensemble de la structure. D’autres auront lieu prochainement. 

«Pour ce pont, les analyses préliminaires sont avancées à 75 % et on vise le début des travaux dans un horizon de deux à cinq ans. Un mandat de confection des plans et devis sera aussi accordé prochainement.»

Notons que les travaux qui seront effectués sur ce sont, quels qu’ils soient, nécessiteront aussi l’aménagement d’un pont temporaire afin d’assurer la bonne circulation des utilisateurs du réseau routier. C’est aussi pourquoi les démarches seront coordonnées avec celles du pont D’Amours. 

Si plusieurs détails doivent toujours être confirmés quant à la séquence de réalisation, le ministère des Transports dit être confiant de pouvoir entamer les chantiers dans les délais escomptés. 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Il devient de plus en plus evident qu'un autre pont au bout de la rue Alfred-fortin est necessaire. Ca soulagerait le traffic sur la rue lafontaine et temiscouata...qu'est qu'on attend....

    Yves Morneau - 2022-04-10 18:32