X
Rechercher
Nous joindre
Publicité

Rivière-du-Loup souhaite repenser son centre-ville pour l’avenir 

durée 15 mars 2022 | 14h08
  • Marc-Antoine Paquin
    Par Marc-Antoine Paquin

    Journaliste

    La Ville de Rivière-du-Loup a la volonté de mettre en branle un grand projet de développement pour son centre-ville et une partie de son artère principale, la rue Lafontaine, au cours des prochaines années. Les élus ont adopté des résolutions en lien avec un programme particulier d’urbanisme (PPU) à ce sujet lors de la séance du lundi 14 mars.

    Ce document, disponible sur le site de la Ville, dévoile les grandes lignes préliminaires et les objectifs du projet louperivois, lequel prendrait place dans un secteur qui s’étend du boulevard de l’Hôtel-de-Ville à la rue Dollard, ainsi que de la rue Saint-André jusqu’à la rivière du Loup.  

    L’administration municipale aimerait que les changements apportés, à terme, favorisent le transport actif, assurent une activité économique diversifiée, offrent un milieu inclusif et accessible à tous les citoyens et créent une connectivité plus fluide avec le parc des Chutes, entre autres. La consolidation et la mise en valeur des sites d’intérêt naturel, culturel et patrimonial font aussi partie de la réflexion. 

    Plus généralement encore, la Ville de Rivière-du-Loup souhaite se renouveler et adapter un centre-ville aux réalités qui pointent à l’horizon comme le vieillissement de la population. La vision se décline en quatre thèmes précis : le milieu de vie, l’économie, la mobilité et l’environnement. 

    «Comment veut-on travailler notre artère principale? Qu’est-ce qu’on peut faire avec la rue Saint-Louis? Est-ce qu’on peut penser à une piste cyclable? Tout est sur la table en ce moment. Ce programme va permettre une analyse complète du centre-ville de Rivière-du-Loup […] On veut se donner un horizon dans le temps», a expliqué le maire Mario Bastille.  

    Le plan d’action inclus à l’intérieur du PPU sera un outil utilisé pour cibler les interventions à mener pour l’atteinte des objectifs d’ici une dizaine d’années. Certaines, comme la volonté de faciliter la relocalisation du CLSC au centre-ville – un dossier qui a influencé la Ville à réfléchir –, sont classées en priorité (d’ici 2 ans). D’autres sont à prévoir dans le temps ou dans une forme de continuité.  

    PRÉSENTATION PUBLIQUE

    Le programme particulier d’urbanisme concernant le centre-ville de Rivière-du-Loup sera  présenté lors d’une soirée d’information organisée le 6 avril prochain. À ce moment, la Ville de Rivière-du-Loup espère aussi partager quelques détails d’un projet immobilier majeur qui pourrait naitre dans le secteur et qui pourrait être au cœur du développement du milieu. 

    Par ailleurs, du 16 au 31 mars, les citoyens de la ville sont également invités à faire part de leur vision pour leur centre-ville dans le cadre d’une consultation écrite. 
     

    commentairesCommentaires

    5

    • RD
      Robert Dubé
      temps Il y a 9 mois
      Cessez de bloquer la rue Lafontaine l été, tout ce que ca fait c est d écoeurer tous ceux qui doivent passer tous les jours par cette rue qui est bloqué à cause de certaines fol8es de la ville
    • GPSF
      Gaétan Plourde, Sainte-Françoise
      temps Il y a 9 mois
      Encore une fois, des millions de dollars vont être dépensé dans des travaux de rétrécissement de rue avec des avancées de béton aux coins des rues ici et là. Pendant que la dette de la ville explose à un rythme effréné, avec la construction d'un bâtiment par çi un bâtiment par là, les rues de cette ville sont un vrai désastre. Je dirais que au moins 40% des rues de cette ville faudrait que l'asphalte soit complètement enlevé et repaver avec deux couches neuve. Il y en aurait pour des années et des années pour en venir à bout. Et pendant ce temps là, les élus ce casse la tête dans des frivolitées inutile. Il est grand temps que ce conseil de ville fasse une prise de conscience et arrête de dormir au gaz. Comme je l'avais déjà mentionné dans un autre dossier, Rivière-du-loup, me fait penser à un cordonnier male chaussé. Si j'étais vous les citoyens de cette ville, je commencerais à entendre la sonnette d'alarme et essayer d'éteindre l'incendie financier avant qu'il ne soit trop tard.
    • WH
      Wilson Henley
      temps Il y a 9 mois
      Bien sur, la piste cyclable sera retirée du projet au dernier moment... À RDL il n'y a que des vieux en bagnoles, les pietons et les cyclistes n'ont pas leur place. J'aime me promener en velo et RDL est la PIRE ville pour cela.
    • PMD
      Pierre M. Drayaf
      temps Il y a 9 mois
      @ M. Gaétan Plourde. J'ai bien lu votre commentaire. Je me demande bien si vous êtes au courant de ce qu'est réellement le projet de la ville concernant la rue Lafontaine. Je n'y crois pas à vous lire. De plus, j'aimerais vous dire que si vous voulez faire des commentaires, il serai bon que vous puissiez vous relire et corriger vos fautes de français. Il est important que vous preniez le temps de le faire. À titre d'exemple, vous dites: '' cordonnier male chaussé'' c'est bien différent de '' cordonnier mal chaussé''....et je ne vous fais pas mention des autres fautes que vous faites, lesquelles changent le sens des phrases et des mots, que vous voulez probablement dire. EN TOUT RESPECT.
    • S
      SteveBreton
      temps Il y a 9 mois
      Ah! Je pensais qu'avec les changements climatiques ils voulaient remonter la rue Lafontaine de 2 pieds!
    AFFICHER PLUS AFFICHER MOINS

    RECOMMANDÉS POUR VOUS


    Publié à 6h29

    «On veut faire une différence, que sa voix soit entendue» -Dany Larrivée

    La Municipalité de Notre-Dame-des-Neiges présentera une résolution le 12 décembre lors de sa prochaine séance du conseil afin de soutenir l’auteur Victor-Lévy Beaulieu. En novembre dernier, le Neigeois a partagé un communiqué de presse mentionnant qu’il était contraint de refuser le Prix de la langue française décerné lors de la foire du livre à ...

    Publié à 6h01

    Un parc canin pour la population des Basques

    Notre-Dame-des-Neiges mettra sur pied un parc canin dans le secteur de la Grève Morency qui sera accessible à toute la population des Basques en 2023. Le projet estimé entre 50 000 et 60 000 $ permettra à des centaines de propriétaires de faire dépenser l’énergie de leurs chiens. «Les gens sont impatients, ont hâte», souligne Dany Larrivée, ...

    8 décembre 2022 | 6h59

    Un nouveau mode de taxation ne fait pas l’unanimité à Saint-Mathieu-de-Rioux

    Le conseil municipal de Saint-Mathieu-de-Rioux a adopté le 5 décembre un nouveau système de taxation qui entrera en vigueur en 2023. Une première moitié de la taxation sera perçue selon la valeur foncière des propriétés et l’autre moitié sera divisée par le nombre d’immeubles imposables sur le territoire. Il s’agit d’une taxe spéciale pour ...