Publicité

11 mars 2022 - 06:31

Plus de 568 000 $ pour accroître l’offre d’information au Bas-Saint-Laurent

Toutes les réactions 1

Le gouvernement du Québec a octroyé un montant total de 568 170 $ à 11 médias communautaires du Bas-Saint-Laurent, ce mercredi 9 mars. 

Ces médias imprimés, radios, télévisions et médias numériques recevront des sommes records, selon les élus, grâce à une bonification provenant du Plan de relance économique du milieu culturel ainsi qu’à une aide financière spéciale accordée aux organismes communautaires affectés par la crise sanitaire.

Dans la région du KRTB, les médias communautaires qui bénéficieront de l’aide sont : la Coopérative de solidarité d’information des Basques, le journal Épik de Cacouna, le Trait d’Union de Saint-Bruno, la Télévision communautaire des Basques et du Haut-Pays et Télévision communautaire du Kamouraska incorporée. 

Les médias communautaires ont été particulièrement touchés par la pandémie. Dans ce contexte, le gouvernement du Québec reconnaît leur apport essentiel pour la société québécoise et leur accorde un montant supplémentaire pour maintenir et développer leur mission respective. 

Ces sommes contribuent ainsi à accroître l’offre d’information locale et régionale en appuyant ces médias communautaires dans la poursuite de leur mission. Les nouveaux investissements visent notamment à maintenir, à accroître et à adapter les activités et les services de ces médias.

«Les médias communautaires, qu’ils se trouvent en ville ou en région, donnent une voix nécessaire aux citoyens et sont de formidables outils de développement social. L’accès à l’information est un des piliers de notre démocratie et les médias que nous soutenons en sont des relayeurs nécessaires au Québec. Notre gouvernement est fier d’investir plus de 9,5 M$ pour contribuer à leur mission et à leur développement», a déclaré Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications.

«Ces investissements de notre gouvernement contribueront à soutenir deux médias communautaires dans la poursuite de leur mission d’informer les citoyens du Kamouraska. Je suis ravie que mes concitoyens puissent compter sur ces médias pour accéder à une information régionale qui reflète leur identité. Je remercie d’ailleurs les artisans de ces médias communautaires pour leur excellent travail», a souligné Marie-Eve Proulx, députée de Côte-du-Sud. 

 

Publicité


Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • En autant que ça n'est pas pour radoter les mêmes mièvreries aux 15 jours ou au mois
    pis que l'on ait à s'abonner au câble et donc payer 2 ou 3 fois pour des (nouvelles ) insignifiantes et fanées... écrites ( transcrites ) sous un nom différent...

    VOUS VOYEZ CE QUE JE VEUX DIRE ?


    Richard Dumont - 2022-03-12 07:14